Tag

mariage frères

Browsing

Remplacer une addiction par une autre, en voilà une idée qu’elle est bonne ! Par exemple, pour limiter l’apport calorique du au grignotage de chocolat, boire des litres de thé.

J’ai connu mon premier trip au pays des Rosbeefs et de Jude Law quand lors d’un échange scolaire, ma famille d’accueil m’a initié à ce breuvage à table. Tout à coup, je ne trouvais rien de plus « in » ou de plus transgressif que de boire du thé pendant les repas ou que de posséder un beau mug.

A l’âge adulte, mes fournisseurs sont devenus des grosses pointures du milieu comme Mariage frères et sa boutique du marais dans laquelle un serveur en gants blancs très pince sans rire remplissaient mes sachets.

Des théières et des théières de Marco Polo et d’esprit de Noël plus tard, ma route croisait celle de Virginie B qui m’envoya des mousselines de thé Kusmi en précisant  » c’est de la bonne came »… la dépendance au Prince Vladimir fut immédiate.

Bien-sûr les effets indésirables existent :

– j’ai toujours eu un taux de fer très faible dans le sang (d’où une pâleur très « héroïne de romans anglais de Jane Austen »)…il parait que la consommation de thé empêche le fer de se fixer….il faut juste que j’évite les prises de sang pour ne pas affoler les médecins

– l’élasticité de la vessie est mise à rude épreuve et pour celles, qui auraient zappé, la rééducation du périnée après leur accouchement, l’affaire se corse …

Malgré tout, pas plus tard que vendredi dernier j’ai replongé après plusieurs semaines sans acheter de thé. Je précise que mes compagnes de boisson, une certaine PM.2.0 et une M-L qui se reconnaitra, me narguaient sur facebook avec des appellations de mélanges plein de promesses.

Résultat, je suis ressortie du Palais des thés avec la carte du théophile…cette fois ma dépendance est officielle !

Et toi, amateur de thé?

Pin It