Tag

mains

Browsing

Je tournais depuis un bon moment devant le stand d’une marque, Mavala, que je ne connaissais pas jusqu’à présent (quoi la fille elle est passée à côté de Mavala! ) mais dont les prix en matière de vernis me paraissaient franchement raisonnables (un peu plus de 5 euros).

La vendeuse en cosmétiques s’est approchée de moi et m’a demandé si je voulais tester la couleur. J’étais prête à lui tendre un ongle (ouh la plouc!) quand elle a dégainé son rouleau de scotch, en a coupé un morceau et me l’a collé sur le dessus de la main. Même si je ne craignais point de me ridiculiser avec le nom des teintes (pearl drop et compagnie), j’ai désigné 4 pots du gris au kaki en passant par celui pour lequel je me suis finalement décidée, le marron glacé.

C’est fou comme ça habille les mains le vernis, c’est presque un accessoire je trouve. Pas d’effet dame comme avec certaines couleurs, je n’ai plus arrêté de regarder mes mains de toute la soirée…10 sur 10 sur l’échelle de la futilité !

Vint alors la question de l’illustration de ce billet : y avait-il des codes à respecter quand on parle de vernis sur la blogosphère? visiblement un certaine nombre de blogueuses beauté sont passées maîtresse dans l’art de tenir le pot sans cacher les infos essentielles. La technique « agrippe-moi » avec  des petits doigts, ça a un certain cachet (voir première photo qui ne m’appartient pas).  Finalement j’ai opté pour la version gros plan mais tronquée avec mes propres mains  :

Et toi, tu aurais dit marron glacé ou chocolat au lait ?

Dans la famille, on est fâché avec les gants : les enfants les perdent systématiquement, l’homme n’en met pas même quand il neige et les miens restent souvent au fond de mes poches car pianoter sur le clavier de mon téléphone avec devient vite compliqué. Du coup c’est en couple que nous avons testé le kit Apaisyl Crevasses.

Le cas de l’homme étant plus critique que le mien, je lui ai mis entre les mains le traitement liquide Apaisyl crevasses qui soulage rapidement la douleur (un homme qui souffre tu es tout de suite au courant), comble la fissure et évite sa réapparition. Je me suis réservée la crème Apaisyl crevasses qui elle, prévient la formation des crevasses (j’en ai déjà eu et compte bien m’en passer jusqu’à la fin de l’hiver), hydrate et nourrit la peau.

Soir après soir, il a appliqué à l’aide de la spatule le pansement liquide en prenant soin de laisser sécher jusqu’à la formation d’un film. Soir après soir, j’ai bichonné mes mains avec la crème Apaisyl avant de la passer à l’homme car en cas de crevasses ou de fissures, les produits de ce soin 2 en 1 sont complémentaires.

Verdict? j’ai apprécié la texture non collante de la crème et son odeur discrète, je me suis débarrassée de cette sensation d’inconfort et de tiraillement provoqué par le froid. L’homme, un peu surpris au départ par le principe du produit, n’a pu que constater son efficacité et a dit adieu aux mains abîmées.

Si tu souhaites en savoir plus sur ce produit, je t’invite à te rendre sur le site www.apaisyl.com sur lequel est présentée également l’intégralité de la gamme de cette marque.

Je te propose également de gagner une crème pour les mains Amilab et un lot de stick à lèvres protecteurs en me disant en commentaire comment ,toi, tu prends soin de ta peau en hiver jusqu’au 28 janvier 2011.

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Pin It