Tag

london

Browsing

Drapeau britanniqueHier soir l’homme m’a pris à part dans la cuisine et l’air un peu affolé m’a dit :

« Alors après le weekly chocolate, tu te lances dans le crazy Sunday? « 

« I don’t know what you’re talking about » lui ai-je répondu

 » De ta manie de parler en anglais par exemple..tu peux m’expliquer pourquoi tu appelles soudain les enfants Jude et Fiona? et qu’est ce qui t’a pris de te lever pour le dessert ce midi chez Sandrine et Jean-Luc pour chanter God save the Queen? ..t’avais à peine bu un verre de vin pourtant…bon alors elle est où la caméra? …et cette idée de te coller des autocollants sur les vêtements ça vient de sortir aussi? « 

Comme je restais perplexe, il s’est planté devant l’ordinateur pour chercher si je ne présentais pas les premiers symptômes d’un burn-out, et il est tombé, dans un webzine lyonnais, sur cet article :

Nous avons à ce jour reçu des dizaines de témoignages incroyables : Certains habitants de Lyon auraient en effet aperçu « Elisabeth II faisant du shopping aux abords de la Tête d’Or ! Si, Si ! », d’autres affirment avoir vu « des drapeaux anglais flottant sur les points culminants de la Croix Rousse ».

A les écouter, on pourrait croire à une invasion britannique d’un nouveau genre, certains vont même jusqu’à parler des symptômes évidents d’une « contamination » par un mystérieux virus Londonien. Ils sont venus, ils ont vu, mais ils ne nous ont pas convaincu…

Jusqu’à ce que nos journalistes tombent sur la preuve évidente qu’il se tramait quelque chose d’étrange au sein de notre ville : des London Virus collés à même le dos des passants (voir photo) ! Et annonçant sans ambage la contamination de tous les quartiers de Lyon !
Intrigués par ce phénomène, nous avons discrètement mené notre enquête et la découverte fut des plus… strange(1). A l’origine de cette pandémie, un dandy anglais au comportement incontrôlable qui arpente les trottoirs de Lyon et colle ces fameux London Virus dans le dos des passants. « Infected(2) », « Pass the Virus(3) ! », il semblerait qu’en hurlant ces mots à l’oreille des gens, notre anglais cherche à contaminer toute la ville : le London Virus serait donc bien à l’origine de toutes ces hallucinations collectives !
Quel est donc cet individu ? Simple illuminé qui souhaite implanter le poisson d’octobre, ou agent secret des services britanniques chargés de transmettre aux Lyonnais la fièvre de Londres ? …les avis divergent..
Tous les experts disponibles (et pas encore contaminés !) se penchent sérieusement sur la question : ils rendront publiques leurs conclusions dès le 1er novembre…
(1)Etrange / (2)Infecté ! / (3)Passez le virus !

et sur cette vidéo :

C’est grave docteur?

Pin It