Tag

L’hermine

Browsing

Deux films en très peu de temps, je suis dans une période où j’ai envie de me réfugier dans la fiction, encore plus que d’habitude. Bref après vous avoir aimé le dernier Lelouch, je suis allée dans mon cinéma de quartier (pourvu qu’il ne disparaisse jamais, 10 minutes à pied de mon appartement, pas de pubs !) voir L’Hermine.

La première bonne raison d’aller voir ce film c’est elle bien-sûr, l’actrice principale Sidse Babett Knudsen, que je ne crois encore avoir jamais vu au cinéma et qui est tellement lumineuse, rayonnante, pétillante (bonus : son délicieux accent). J’ai d’ailleurs encore plus envie de voir la série Borgen (conseillée depuis longtemps par Camille) depuis que je l’ai « découverte ».

La seconde bonne raison d’aller voir ce film c’est lui sauf si bien-sûr Fabrice Luchini vous file des boutons. Il incarne ici un président de cour d’assises dans le Nord, bougon et coincé mais qui se « déverrouille » en retrouvant parmi les jurés une femme qu’il a aimé en secret il y a 6 ans.

sidse-babett-knudsen-de-borgen-a-l-hermine-la-femme-d-influences,M276393

La troisième bonne raison d’aller voir ce film c’est la « rencontre » entre ces deux personnages, les scènes de café particulièrement réussies où l’émotion si justement dosée effleure dans les paroles échangées et dans les regards.

Parallèlement le procès -cadre qui permet à cet homme et cette femme de se retrouver- est filmé avec réalisme, précision et sans vision caricaturale (les gentils flics, les méchants accusés).

Et puis il lui dit des choses qu’un homme ne dit peut-être à une femme qu’au cinéma, et puis il y a la dernière scène très belle.

Pin It