Tag

les voyages de caroline

Browsing
crédit photo : blog G comme goumandise
Aujourd’hui à ma table, une gourmande et une voyageuse ..bref une fille qui aime croquer la vie en pleine dents et qui nous fait partager sur son blog ses escapades et ses bonnes adresses gourmandes ..si je vous dis que la Miss est toulousaine ça vous aide ?

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?
Les pâtes, peut être à cause de mes lointaines origines italienne…
crédit photo : blog valérie grondin (petit douceur pour Maman@home)

2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
Plein, tous liés à ma grand mère: les lasagnes, la bonne purée maison, les crêpes, les oreillettes, le gâteau roulé à la confiture de fraises…
3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
Le parmentier de canard, ma spécialité: purée maison à la crème de parmesan et du bon confit de canard du Sud Ouest.
4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
La cervelle, petite ma mère m’en a fait avaler des tonnes, il parait que j’aimais ça, beurk quand je vois l’aspect aujourd’hui impossible pour moi d’imaginer en prendre une bouchée. J’éviterai ça à ma fille.
5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
Les oeufs de 100 ans
6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
Ma grand mère bien sur et grâce à ma formation initiale à l’école hôtelière: le goût des bonnes choses, des produits sains, de saison, du terroir.
7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte?
La pomme de terre, je l’aime de toutes les façons: sautée, vapeur, frite, en purée…
8) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
Le pain, c’est bon et c’est un aliment de base, simple, économique, avec de nombreuses variantes et tellement français.
crédit photo : le Caigouill’Eure

9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
Le pot au feu, c’est tout bête, tout simple mais je n’ai jamais essayé, en plus il me faudrait une cocotte minute que je ne possède pas.
10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
Oui, un mélange de voyage et de gourmandise même si en ce moment j’ai moins de temps à lui consacrer.
11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
La liste est longue, si vous passez sur Toulouse j’ai quelques bonnes adresses sur mon blog et je serai ravie de les partager avec vous à la demande.
Un salon de thé: Au jardin du thé, j’adore m’y rendre entre mais pour le déjeuner ou le gouter du samedi.
Un restaurant: selon le budget: Michel Bras à faire une fois dans sa vie et un petit restaurant sans prétention à Biarritz: Baleak mon dernier coup de coeur.
Un glacier: Philippe Faur des glaces artisanales, sucrées et salées!
Si je vous dis que Caroline attend un heureux évènement et qu’elle est en pleine construction du futur nid, auras-tu reconnu les voyages de Caroline? Alors si vous êtes de passage à Toulouse et que vous cherchez un endroit où bien manger, vous pouvez lui faire confiance !
Merci beaucoup Caro et depuis le temps qu’on se suit, j’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer bientôt.
Si toi aussi, tu as envie de partager ton amour pour tel plat ou tel aliment, que tu passes des heures en cuisine ou que tu sois du genre repas sur le pouce, n’hésite pas à laisser un commentaire pour me dire que tu aimerais venir t’assoir à ma table un mardi midi.

Pour ceux et celles qui sont encore derrière leur écran car pas encore partis en vacances, déjà revenus ou bien décidés à rester planqués à l’ombre chez eux cet été, voici un tag envoyé par Caro, léger et frais comme un sorbet.

Le principe : se prendre pour Amélie Poulain, quand elle avoue connaître l’extase en
brisant la croûte d’une crème brûlée de la pointe de sa petite
cuillère, en plongeant sa main dans un sac de grains ou en faisant des
ricochets sur la surface du canal St Martin….

..et citer 3 petits plaisirs à soi :

des baisers dans le cou et dans le haut du dos

entendre à la télé que le malaise de Sarkozy n’est que vagal et pas cardiaque, ouf…euh non je déconne…

recevoir un compliment  de la part de quelqu’un qui n’est ni vendeuse dans une boutique de fringues, ni coiffeuse, ni banquier, ni VRP, ni collègue de l’homme et potentielle maîtresse, ni  membre de ma famille aveuglée par les liens du sang…en bref d’une personne désintéressée…et si elle me dit que j’ai minci, je l’embrasse sur la bouche !

la première gorgée de punch planteur le samedi soir , signe de la fin officielle de la semaine de travail et du début du week-end (oui l’alcool me manque, c’est dit !)

 

seulement 3  c’est radin, non ? j’en ai des dizaines d’autres en tête, j’aurais même pas eu écrire un bouquin avec mais on m’aurait accusé de plagier un certain Delerm père…vous remarquerez que mes petits plaisirs coûtent quasi que dalle (le prix du rhum ok)…et que je n’ai même pas parlé de chocolat )


Et vous, vos 3 petits plaisirs à la Amélie Poulain ? si ça vous chante d’en faire un billet…

Pin It