Tag

jouet

Browsing

Je ne joue jamais au loto. Je ne suis pas superstitieuse. Pourtant vendredi 13, j’ai coché une grille. Si je décrochais la cagnotte, je suis à peu près certaine que j’en profiterais pour voyager souvent mais au delà est-ce que ma vie changerait  : est-ce que j’achèterai une voiture alors que j’ai horreur de conduire? est-ce que je mettrai 200 euros dans un jean ou une paire de baskets sans que cela ne me pose de problème ? est-ce que je deviendrai propriétaire alors que j’ai toujours associé le fait de ne pas l’être à une certaine liberté (bon ok l’autre raison c’est qu’il est juste impensable d’être proprio à la croix rousse avec mes revenus) ? est-ce que j’habillerais mes enfants en Baby Dior ?Est-ce que je garderai mes anciens réflexes de classe moyenne ?

Malheureusement je n’ai pas gagné (si la française des jeux pouvait faire quelque chose afin que je puisse exercer correctement mon boulot de blogueuse) mais l’un des trois gagnants serait la famille Playmobil  et visiblement c’est pas si simple de devenir riche du jour au lendemain :

j'ai l'air crétin avec mon slip de bain dans une piscine privée
Maman prends moi en photo pour que je la publie sur mon profil Facebook !
mais poussin tu sais bien que personne ne doit savoir qu'on a gagné le gros lot
alors ça veut dire que je ne peux même pas montrer mon maillot de bain Erès aux copines?
on n'a qu'à leur dire qu'on était à Center Parc plutôt qu'aux Bahamas
tu peux arrêter de rentrer le ventre chérie, on est tout seuls !
maman, pourquoi on garde nos claquettes comme à la piscine municipale?

Et toi, si tu gagnais le jackpot au loto, quelle serait la première chose que tu ferais?

Qu’est-ce qui est rose, moderne, tout équipé, tout confort, avec deux hamacs, une kitchenette, une piscine avec télévision à écran plat, une douche et des toilettes et un chiot ? non pas les nouvelles résidences étudiantes version 2011 mais le camping-car de Barbie bien-sûr !

En le découvrant et en testant toutes ses possibilités du camping car de Barbie famille (deux hamacs, les tiroirs pour le chien, la chatière, les ustensiles de cuisine, la table pliante), je me suis dit que c’était largement plus confortable que l’expérience que j’ai eu du camping quand j’étais plus jeune.

Un matelas mal gonflé, une tente qu’on nous avait prêté et qu’il fallait monter avec des piquets (maintenant j’imagine que tu poses la tente par terre, tu appuies sur un bouton et hop c’est fait) et dont les pans mal tendus me tombaient sur le visage, une chaleur estivale, une envie d’aller danser en boîte plutôt que de dormir, et me voilà passant une grande partie de la nuit, la tête dans l’entrebaillement de l’entrée de la tente à discuter avec une copine (qui se reconnaitra peut-être si jamais elle lit ce billet)…

Même si ma fille est un peu petite pour jouer à la Barbie ,elle pique toujours le camping car de son frère (nettement moins haut de gamme signalons-le, piscine et télé non incluses)…maintenant ils vont pouvoir partir en vacances ensemble et s’inventer plein de nouvelles histoires.

Il te plait ce camping-car, avoue? aujourd’hui je te propose d’en gagner un en me racontant ton pire ou ton meilleur souvenir de camping jusqu’au 15 novembre 20h.

Sur ce je te laisse, je vais mettre de l’eau dans la piscine )
Article sponsorisé

 Dans la série « je suis à fond », parlons un peu photo. Je traîne mon appareil partout, j’immortalise les plats, les réunions de famille, les sorties, les balades, je manque m’évanouir le jour où je l’oublie dans une boutique de moutardes à Dijon (puis je suis prête à embrasser la vendeuse qui l’a mis précieusement de côté). Je trie, je classe, je les regarde sur mon ordinateur seule ou à plusieurs, je les publie sur ce blog ou sur un autre privé pour la famille où je ne mets que des photos des enfants.

Alors quand j’ai tendu la nouvelle console leapster explorer à mon fils en lui disant qu’il allait, lui aussi, pouvoir mitrailler, il m’a prise au mot et m’a mis dans son viseur, moi qui rechigne toujours à passer de l’autre côté de l’objectif. Cette fois, pas de choix, il fallait qu’il teste toutes les possibilités : déformer mon visage, apposer des tampons, devenir reporter photo, créer des histoires ou des puzzles, choisir une musique et tourner sa vidéo musicale…je suis devenue une star à l’insu de mon plein gré.

je suis non pas son rayon de soleil mais son arc en ciel )

Pour arrêter le flot de ces clichés, je lui ai montré les jeux présents sur la console dont celui qui consiste à nourrir, laver, faire jouer un petit chat (ou autre animal) entièrement personnalisable et je lui ai parlé des e-livres téléchargeables avec ses héros préférés .

Et puis j’en ai profité pour prendre une photo moi aussi à sa façon )

 Aujourd’hui je te propose de gagner la console leapster Explorer destinée aux 4-9 ans qui allie technologie et  pédagogie de manière ludique en publiant ou m’envoyant une photo amusante de la vie de ton enfant ou de ta famille (une seule participation par foyer s’il te plait ) d’ici le vendredi 11 novembre 20h.

La meilleure photo sera sélectionnée par le chérubin pendant le week-end qui suit et le gagnant annoncé dans la foulée. L’heureux gagnant pourra alors m’adresser un cliché retouché par son enfant grâce à la console.

Alors prêt(e) à jouer au paparazzi ?

Elle a su évoluer et s’adapter à son époque Barbie : la preuve il existe aujourd’hui une Barbie chef cuisinier. Née le 9 mars 1959, la première poupée Barbie portait un maillot de bain rayé noir et blanc (la classe en somme).  52 ans plus tard, cette poupée est restée un jouet mythique pour toutes les petites filles, et si ma fille est encore trop jeune pour jouer avec, j’ai les yeux brillants quand je passe devant les rayons qui lui sont réservés. Barbie en vespa, Ken et sa garde robe, Barbie fashionista, Barbie pédiatre, Barbie maître nageur sauveteur, Barbie apprentie princesse, il y a vraiment de quoi imaginer mille histoires.

Quand j’étais petite, j’en ai passé des heures avec ma soeur à les habiller, les coiffer, à les faire défiler et à leur inventer des vies, des amours ! Vivement que je puisse rejouer avec Miss Zen (et en faire une saga?).

Aujourd’hui, grâce au Barbie club, toutes les fans de Barbie ont accès à de nombreuses activités Barbie : des jeux (puzzle, jeux de mémoire, décoration de la maison de Barbie, clinique des animaux..) des actualités en avant première et pleins de jouets Barbie à découvrir. Ma fille sur les genoux, je suis retournée quelques années en arrière, en choisissant des looks et des tenues aux Barbie selon les circonstances (soirée pyjama, fête d’anniversaire, shopping en ville..).

En participant aux différents jeux proposés sur le site Barbie Club et en achetant des produits, on cumule des points pour gagner des cadeaux et recevoir des surprises sur Barbie.

Alors on va voir à quoi il ressemble ce Barbie Club ? :

 

 

 

Si ta fille, ta nièce, ta petite voisine aiment les Barbies, inscris-toi vite au www.barbieclub.fr  !

Et toi, la Barbie ça te rappelle quels souvenirs?
Article sponsorisé

Qu’est-ce que tu veux que je lui prenne pour son anniversaire? cette question, à priori banale et sympathique, peut se révéler un casse-tête quand on a l’impression que son enfant préfère systématiquement s’amuser avec nos jouets à nous (portable, télécommande, mp3 portable) ou que rien n’est plus fabuleux que transvaser du riz de récipient en récipient.

Pourtant de temps en temps, entre le jouet et l’enfant, se produit une sorte de coup de foudre. Cela a été le cas entre le chérubin et la maison Little people, offerte pour son second Noël et avec laquelle aujourd’hui Miss Zen passe de longs moments.

Pourquoi ça marche? les personnages sont ronds et facilement manipulables par les petites mains (et assez gros pour que cela ne risque rien si l’enfant a la bonne idée de les mettre à la bouche); certaines parties de la maison émettent des sons : en ouvrant ou fermant les fenêtres de l’étage on entend des petits oiseaux ou une musique pour dormir, en relevant la cuvette des toilettes il y a un bruit de chasse d’eau (je peux te dire qu’ici le papa little people passe son temps à soulager sa vessie)…l’enfant peut également actionner la sonnette de la porte, faire aboyer un chien et miauler un chat. Même si l’ameublement est assez rudimentaire (un lit, une table et deux chaises), l’enfant peut promener les personnages dans les différentes pièces, bercer le bébé, dormir…bref imiter la vie familiale.

Quand on tient un succès, on ne le lâche pas : on a offert à Miss Zen les little people à la ferme avec tous les animaux et un nouveau décor, de nouveaux sons. Je crois qu’il existe aussi la fête foraine mais à part en ligne, je ne l’ai jamais vu en magasin.

tiens s’il allait faire pipi, ça fait au moins 2 minutes que je n’ai pas tiré la chasse

 

bon c’est pas tout ça mais il n’a rien à faire dans cette maison normalement c’est un personnage de la ferme

NB : ce jouet est à la maison depuis 5 ans et malgré une utilisation très régulière, je n’ai JAMAIS changé les piles, ce qui est très rare dans la plupart des jeux sonores.

Et toi, une maison de poupée, un arbre magique chez toi ou quand tu étais enfant?

Ma sœur reçoit parfois des SMS étranges de ma part, du style « te souviens-tu si on avait un Ken quand on jouait ensemble à la Barbie? » mais elle ne se formalise pas (elle commence à me connaître) et me répond « bien-sûr, il avait même un dressing!« 

J’ai eu une enfance normale, heureuse, sans traumatisme. Cela peut paraitre étrange mais j’en garde très peu de souvenirs et j’avais complètement oblitéré ce brun au sourire ultra-brite. Je me rappelais uniquement des défilés de mode, le plaisir que j’avais à changer les tenues et la chevelure d’une des Barbie que j’avais coupé court parce que ça m’agaçait que ces poupées aient toutes les cheveux longs.

Ken on le modelait à l’image du prince charmant à l’époque : non content de posséder des tablettes de chocolat, un fessier d’acier, un brushing indécoiffable et pas une cerne même après des nuits de java, il était le plus attentionné des hommes, cédant à tous les caprices de Barbie. Elle voulait une voiture décapotable, Ken se rendait dans le concessionnaire le plus proche, embrouillait le vendeur avec son bagout et revenait avec les clefs de la voiture.

Ken avait obtenu son diplôme de psychologie féminine. Quand Barbie lui disait « non, non c’est comme tu veux, ça ne me dérange pas », il comprenait que la réponse était l’exact contraire.

Ken n’était pas avare de compliments même après des années de mariage.

Malgré toutes ses qualités, il n’était du genre à se la péter et ne draguait pas la copine de Barbie, une it-girl parisienne venue passer le week-end en Province pour oublier ses peines de cœur.

Aussi quelle ne fut pas ma surprise quand j’appris que Ken et Barbie s’étaient séparés il y a déjà quelques années . Peut-être que la perfection c’est ennuyeux à la longue, non?

Heureusement cette année, pour la St Valentin, Ken a sorti le grand jeu et les retrouvailles ont été officielles. A cette occasion, et pour ses  50 d’existence, Ken a lancé un grand concours sur www.monkenideal.com. Les hommes sont invités à s’inscrire et à se présenter sous leur meilleur jour (second degré bienvenue) pour participer à l’élection du Ken idéal. Les femmes, elles, sont invitées, à voter pour leur homme préféré. Tout au long du jeu, hommes et femmes, peuvent participer à 5 grands tirages au sort et gagner de beaux cadeaux (voyage aux Seychelles, nuit dans un palace parisien, journée personal shopper et relooking).

A cette occasion, je te propose de te faire gagner 5 Ken (1 marié, 1 paroles de rêves, 1 plage et 2 fashionitas), il suffit de me dire lequel tu préfères avant vendredi 15 avril minuit.

Et après on se fait une super saga Ken et Barbie )

Edit : tu peux aussi gagner des Ken chez Un blog, une maman et Sandra

Pin It