Tag

jeunesse

Browsing

Cette semaine, malgré la reprise du rythme, du travail, des horaires, de la routine, j’ai eu l’impression d’avoir bénéficié d’une cure de jouvence :

Samedi : j’ai rendu les clefs de la voiture de location sans une égratignure mais sans être plus capable que lorsque j’avais 18 ans de faire un créneau correct (il parait qu’il existe une voiture qui se gare toute seule, je la veux!)..j’ai tellement manœuvré que mon fils, qui a le mal des transports facilement, a eu juste le temps d’ouvrir la portière pour recracher son petit déjeuner et de conclure « Winnie l’ourson il vomit jamais parce qu’il n’est jamais en voiture ».

Dimanche : j’ai retrouvé mon ordinateur, mes mails, les billets de celles que je lis, des commentaires, j’ai pu charger les photos sur mon ordinateur…ça a effacé la fatigue du voyage, le rangement, les valises à défaire et tout ce qui va avec

 Lundi : je suis allée voir un film que je ne suis pas prête d’oublier, les Biens aimés de Christophe Honoré. J’ai adoré les chansons et la musique (d’ailleurs dès que je peux je les écoute à la maison et je t’incite à aller les découvrir sur deezer), ce chassé-croisé amoureux, le Paris des années 60, les scènes à Londres, Prague, la classe de Chiara Mastroianni, les rapports mère-fille et cerise sur le gâteau le délicieux accent des deux acteurs Rasha Bukvic (qui, au delà de l’accent, a un charme incroyable) et Paul Schneider….à chaque fois que je me plonge dans une histoire d’amour, j’ai l’impression d’avoir à nouveau 20 ans !

Mardi : ma fille m’a laissé toucher à ses cheveux pour lui faire deux petites couettes..j’ai vite pris une photo au cas où l’instant soit unique ! j’ai eu un peu l’impression de rejouer à la poupée )

Mercredi : j’ai retrouvé deux copines sur une péniche pour boire un verre et manger des tapas….je ne sais pas si c’était le décor, le mojito, les rires entre filles ou la conversation de la table voisine très olé olé mais je me suis sentie plus légère pendant toute la soirée

Jeudi : j’ai trouvé sur mon bureau le solde de mes congés et j’ai réalisé que mon départ pour ma vie d’étudiante approchait ..youpi !

Vendredi : en allant prendre un café au bar près de mon travail, on m’a qualifié de jolie demoiselle et on m’a offert des fraises tagada

…et tout ça alors que je vais bientôt avoir un an de plus )

Et toi, ta semaine? celle d’Arwen, celle de Virginie B

Edit : pour attaquer la rentrée gaiement, je te propose de venir te faire la belle avec nous en Angleterre pendant tout le mois de Septembre et de gagner un carnet de voyage spécial Londres pour lequel j’ai totalement craqué…alors je t’attends !

 

Ça ressemble  à un conte de fées : deux bibliothécaires strasbourgeoises ont imaginé les aventures d’une adolescente sujette à des phénomènes paranormaux. Alors qu’elles avaient essuyé bon nombre de refus des éditeurs avec leurs précédents récits, cette fois les deux femmes tentent l’auto-édition, paient mille ouvrages imprimés de leurs poches puis font du porte à porte auprès des libraires.

Le bouche à oreille fonctionne tellement bien qu’au salon du livre de jeunesse de Montreuil, des fans cherchent en vain l’héroïne Oska Pollock, créée par les deux bibliothécaires. L’affaire vient aux oreilles de Bernard Fixot de la maison d’édition XO et aujourd’hui 130 000 exemplaires de l’ouvrage ont été vendus, le livre a été traduit en 21 langues.

Aujourd’hui les deux femmes, Anne et Cendrine travaillent au 4ème tome des aventures de cet Harry Potter au féminin mais préparent aussi un thriller pour adultes.

Ça ne te donne pas envie de croire en tes rêves, toi?

(clin d’oeil à Lucky Sophie et Eureka)

Bon ben voilà c’est ma dernière année dans la tranche des 24-35 ans, l’année prochaine je serai une vieille pour les instituts de sondage et les journalistes au moins. Je me demande si je vais arriver à être drôle sur un billet consacré à ma décrépitude….tentons le coup :

Pas glop : autant je peux faire illusion face à la vendeuse de portables, autant face à un groupe de jeunes bacheliers sentant encore le biactol les Madame fusent et j’accuse le coup à chaque fois que je leur demande leur date de naissance (ils ont quand même la moitié de mon âge !) et quand je pense au Lauréat, ça ne m’excite pas un quart de seconde )

Glop : aujourd’hui je sais bien plus ce que je ne veux pas et ce que je veux que lorsque j’avais 20 ans…c’est positif ça, non?

Pas Glop : j’aurais pu écrire les paroles d’une des chansons pourries de Laurie « moi j’ai besoin d’amour »…les années passent et j’ai toujours besoin, même si c’est impossible, d’être aimée de tout le monde

Glop : j’étais complexée jeune, maintenant j’ai des complexes..la différence? je ne me camoufle plus sous des pulls difformes

Pas glop : ça fait une éternité qu’on ne m’a plus dragué..à 20 ans je ne faisais pas tourner toutes les têtes mais j’avais des ouvertures comme dirait Michel Blanc…je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte des années ou de la maternité…

Glop : de nature timide, je constate qu’avec l’âge je rougis moins, je regarde moins mes chaussures et je prends même la parole devant des groupes de 30 personnes

Pas glop : au moindre trou de mémoire, j’ai peur d’avoir Alzheimer

Glop : je ne suis toujours pas mariée, ni proprio…j’ai encore l’impression d’être un peu libre (malgré les deux enfants )

Pas glop : je ne pense pas vraiment à ma propre vieillesse (même si je constate qu’il me faut deux jours pour récupérer une soirée tardive) mais je ne me résouds pas à l’idée qu’au fil des ans la probabilité de perdre des êtres chers augmente et je ne sais pas comment je vais affronter ça …

Glop : j’ai encore très peu de rides, la coloration cache mes cheveux blancs, je danse dans mon salon à la moindre note, j’adore le nutella et les bonbons, je suis plus jean-veja que tailleur-escarpin, je sue comme  une vache (classe comme expression hein?) au cours de zumba mais suis les chorégraphies aussi bien que les merdeuses de 20 ans…bref je peux  encore tromper les moins observateurs )

Auto-verdict : je n’ai pas été drôle du tout…je savais bien que j’aurais du entamer la bouteille de champagne..

Edit 1 : et j’ai toutes mes dents car on ne m’a pas enlevé mes dents de sagesse )

Edit 2 : tu sais ce qui me ferait plaisir pour mon anniversaire? que tu me racontes ton rituel réconfortant avant le 29 septembre…du chantage? oui tout à fait mais c’est mon anniversaire !

Je ne sais pas si c’est un talent qu’ont certains et d’autres pas, une sorte de sixième sens, quelque chose qui s’apprend, une absence de discernement, un creux dans le sens de l’observation mais je suis incapable de donner un âge aux gens. La plupart du temps, si on insiste vraiment, je me lance et je me plante complètement. Est-ce un signe du refus de vieillir ? ou au contraire la preuve qu’on accorde peu  d’importance à l’âge?

Miroir, mon beau miroir suis-je vraiment la plus jeune? ma nouvelle conseillère à la banque m’a  demandé en début d’entretien si j’étais étudiante,  une nouvelle collègue a voulu savoir mon âge s’exclamant que je faisais beaucoup plus jeune (ce jour là je portais des baskets  veja!, ceci explique cela) mais une jeune fille dans le métro m’a signalé cette semaine une place libre et m’a demandé si je voulais m’assoir… alors ?

En attendant je vais peut-être commencer la crème anti-rides…

Et toi,tu trouves l’âge juste des gens? tu fais ton âge?

j’adore la gueule du loup!


Un matin, le loup se réveille de mauvaise humeur …il ne se trouve pas beau tout en noir et décide de changer de couleur (bizarre j’ai un peu la même tête au réveil )



en vert il ressemble à une grosse grenouille

en rose à une princesse, le bleu lui donne mauvaise mine

bref ce n’est pas si simple qu’il le pensait ….


Les enfants adorent les histoires de loup. ! A travers celle-là , c’est le thème de l’acceptation de soi qui est abordé et en  plus on révise les couleurs et les jours de la semaine tout ça avec beaucoup d’humour et des illustrations superbes ! 

Bravo aux auteurs : Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier !

Maintenant j’ai envie de découvrir les autres livres dans la même collection !


Ceci est ma participation de la semaine au challenge Je lis aussi des albums

Et toi, tu es en es où sur le chemin de l’acceptation de soi?

Elle veut savoir ce que je lis :

En ce moment là tout de suite ?



J’avais adoré son précédent livre, j’espère ne pas être déçue…


en général


Libé  sauf quand l’homme le ramène vraiment en mauvais état



des romans en poche ou pas



Des BD de temps en temps



Des pavés ou des livres lus en quelques heures



des magazines



les livrets de CD pour comprendre les chansons en anglais


Des blogs bien-sûr


des histoires pour les enfants

Et toi, tu lis quoi tous les jours?

Pin It