Tag

insomnie

Browsing

Mouais enfin n’exagérons rien, la nuit est surtout courte étant donné que Miss Zen Morfale s’amuse à me réveiller à l’heure où toi tu baves sur ton oreiller. Comme je suis en général dans un état comateux, que le silence règne dans l’appartement et que la simple vue de Miss Morfale  Zen s’endormant sur sa tétine me donne envie de rejoindre les bras de Morphée, j’allume parfois la télé …et je peux te dire que les insomniaques sont gâtés question programmes

– On commence avec Les vacances de l’amour…fais pas ton snob en jurant que tu ne connais pas ! c’est la suite d‘Hélène et les garçons, quand toute la petite bande qui a gagné au loto part s’installer aux Antilles. Lalie s’est teint en blonde et n’a pas gagné de neurones en plus, Bénédicte n’est plus avec José, Jimmy a toujours son accent américain et Nicolas se retrouve sans sa belle..d’ailleurs le seul intérêt de la série est de savoir ce qu’est devenue Hélène : comment les scénaristes ont-ils expliqué sa disparition? et que fait-elle aujourd’hui dans la vie, la fête du boudin de Mours ?

– On zappe sur un programme qui ne coûte quasiment pas un centime à une chaine du câble : représentant peut-être le fantasme de la lectrice, une jeune femme plutôt jeune et jolie, assise sur un canapé, en plan fixe fait la lecture à haute voix d’un long passage d’un roman…ne me demande pas ce qu’elle lit, tout ce que je sais c’est que c’est interminable, dit sans ton ni conviction et que je ne tiens pas plus de 10 secondes….

– on saute d’un canal à l’autre et partout des rediffusions, encore des rediffusions…Pierre Richard n’en finit pas de se prendre des portes, les émissions de M6 passent en boucle sur la TNT…

– En tout début de nuit, on tombe sur le téléfilm érotique du dimanche soir jadis sur M6 et désormais sur TMC : acteurs au regard bovin, plan interminable sur les toits de Paris histoire de grignoter quelques minutes, musique d’ascenseur, dialogues creux récités comme des élèves de primaire. Le mieux reste l’intrigue : un steward est obligé de louer un appart en colocation avec une bombe (c’est dur la crise immobilière!), il passe son temps à rêver qu’il la met dans son lit (et faute de grive, il teste toutes les pièces de son loft avec des bonnes copines)  mais celle-ci reste inaccessible (tout est dans le regard !). Mais rassure-toi, tout est bien qui finit bien : lors de la scène finale, la froide séductrice enlèvera  sa culotte avant de résilier son bail…

Edit : cette nuit Miss Zen, craignant peut-être que l’abus de tels programmes ne finissent par grignoter mon cerveau disponible, ne s’est pas réveillée ! )

Et toi, que fais-tu lors de tes insomnies, cochonneries mises à part?

Pin It