Tag

fromage

Browsing

Ne dîtes plus pour une soirée entre amis, j’apporte le dessert mais j’apporte les fromages avec le coffret l’Hexagone de cinq fromages (8-10 convives) ou sept fromages (12-14 personnes), c’est ce que propose à partir de la mi-décembre et à l’approche des fêtes de fin d’année le Meilleur Ouvrier de France fromager 2007, Didier Lassagne.

L’homme a un parcours atypique puisque ce gourmand d’origine normande, travaillait jusqu’en 1997 dans le nucléaire (dans le contrôle non destructif). Une connaissance pointue de chaque terroir alliée à la passion de l’excellence et du travail bien fait le propulsent de fromager détaillant débutant à référence aujourd’hui pour 25 chefs étoilés ou non de Lyon et de la région (Pierre Orsi, Mathieu Vianney, Franck Delhoum ou bien encore le restaurant Palégrié distingué dans le dernier guide Fooding par exemple et que, scandale, je n’ai pas encore testé). Didier Lassagne a trouvé une formule pour résumer cette trajectoire : de l’atome à la tomme !

C’est dans sa boutique du 6ème arrondissement que j’ai découvert sa sélection fromagère réalisée dans tout l’Hexagone, plus de 100 fromages  dont un cheddar anglais que j’ai tout de suite repéré (je l’ai imaginé fondant sur une jacket potatoe, avec un gratin de macaronis ou un burger maison). Maroilles, camembert, beaufort, époisses, picodon, saint-nectaire le plus difficile est de choisir et c’est encore plus vrai après en avoir goûté quelques uns…on a forcément envie de se laisser tenter par d’autres fromages, même ceux dont je lisais le nom pour la première fois : soumaintrain, goutte, brin du maquis …

Didier Lassagne a ouvert en octobre dernier, une seconde enseigne au coeur du quartier Montplaisir avec l’idée de mettre pleinement en valeur les fromages. Sous la houlette de l’architecte Fabrice Bonnardel, le lieu « Fromagerie Lumière » a été conçu de manière à ce que les produits soient présentés directement devant le client pour pouvoir être en contact privilégié, dans ce qu’on appelle une vente à l’avant, avec le conseiller.

 Un morceau de fromage avec un bon morceau de pain et un bon verre de vin, ça vous tente ?

Fromagerie Tête d’Or
51 rue Tête d’Or – 69006 Lyon

Fromagerie Lumière
99 avenue des Frères Lumières- 69008 Lyon

Edit : une interview du fromager Didier Lassagne sur le site Les produits laitiers dans laquelle il donne des conseils de dégustation

Déjà septembre : le froid avant l’été indien (oui oui on y croit), la rentrée, la floppée d’anniversaires concentrés sur quelques jours, 3 jours devant les écrans de ciné, le défilé de la Biennale de la danse, un avenir professionnel dans le plus grand flou et le temps de lancer le second Combat gourmand.

Pour le premier combat lancé en plein été , vous avez été 4 à siroter des soft drinks et 3 des cocktails : petite victoire des sans alcool )

C’est un peu le fil conducteur de ce blog alors pour ce second rendez vous, il faudra choisir, même si pour certains le choix est cornélien, entre fromage ou dessert. Il n’y a pas trop de mystère quant à mon choix (pour ceux et celles qui me liraient pour la première fois, la photo en tête est un indice), bien qu’il n’y ait rien de plus simple et de meilleur que du bon pain, du bon fromage et un verre de bon vin.

 

Pour participer, il suffit de publier une photo, un billet, une recette, un souvenir de vacances en choisissant son camp jusqu’au 30 septembre.

Alors fromage ou dessert ?

Dessert : Labonoccaz (et sa mousse au chocolat légère); Chiffons & Co (et son café gourmand); Les gourmands d’Ingrid (et son kouig amann servi avec une boule de glace)

Edit : pour l’occasion un « board » spécial pâtisseries sur Pinterest ..attention bavoir non inclus )

Edit du 18 septembre : pour booster les participations, une tablette du tout nouveau chocolat Valrhona Dulcey à gagner

Aujourd’hui, à ma table, une blogueuse, passionnée de photos mais  régulièrement elle met en ligne ses recettes …maman de deux garçons, j’aime les clichés qu’elle prend de ses enfants, il en émane toujours beaucoup de douceur..alors tu as deviné?

1) Quel plat/aliment pourrais-tu manger tous les jours sans te lasser?

 je pense que je suis obligée de donner deux réponses : les pâtes et le fromage.
En fait les pâtes, j’aurais du mal à m’en passer, comme bcp je pense, mais j’essaie vraiment de changer les goûts, de diversifier… Et puis le fromage, chouquette = fromage voilà, c’est incontournable. Je peux me passer de chocolat mais pas de fromage. 
2) De quel plat as-tu un souvenir d’enfance marquant?
et bien là encore 2 réponses : le croissant jambon/fromage et la cervelle d’agneau… oui je sais, c’est bizarre, l’un est bon et l’autre est… beurk!
Mais les deux sont des plats que ma grand-mère nous apportait à ma soeur et moi quand nous étions petites, tous les mercredis, au secours!!!
3) quel plat aimerais-tu faire goûter au monde entier?
des rigatonis au gorgonzola, selon moi, on ne peut pas mourir sans avoir gouter à ce plat…
4) quel plat ne peux-tu plus manger ? (parce qu’il t’a rendu malade, ou parce que cela t’écoeure aujourd’hui,…)
des lardons. c’est psychologique, j’ai été malade après avoir mangé des pâtes à la carbonara, donc je ne peux plus en manger, mais les lardons en général, j’ai du mal. Alors je remplace par d’autres choses.
5) quel plat ferais-tu manger à ton pire ennemi?
du collier d’agneau au chou… impossible!!! Ma mère en faisait souvent, tout le monde adorait chez moi mais moi pas possible, j’étais même incapable de rentrer dans la cuisine, l’odeur m’insupportai.
6) Y-a-il quelqu’un ou quelque chose qui a influencé ton rapport à la cuisine aujourd’hui?
c’est étrange mais je ne cuisinais pas du tout en habitant chez mes parents, on avait des repas complètement déstructuré, pas forcément en famille, ma mère ne cuisinait pas tellement. Je m’y suis mise en regardant les émissions de cuisine et en lisant des bouquins.
7) Quel aliment emporterais-tu sur une île déserte? 
ca va peut-être paraitre bizarre mais je prendrais du citron. Parce que le citron donne la pêche, un petit jus le matin pour les vitamines, on peut se laver les dents avec un morceau de citron, ca assainit et on peut faire mariner des aliments crus, ca les cuit. Le poisson cru notamment, une petite marinade au citron, et il est cuit..
8  ) si tu devais être un aliment ou un plat, lequel serais-tu?
des cookies. parce qu’à partir du moment où je fais des cookies à quelqu’un, on ne me parle plus que ça. Mes cookies ils déchirent, j’ai même une collègue qui m’appelle « mon cookie ». 😉
9) Quel plat rêverais-tu de savoir faire?
la paella et le couscous. en fait, ca me semble compliqué, long et fastidieux, donc je n’ai jamais tenté, pourtant j’adore ça.
10) Ton blog rime-t-il avec gourmandise?
oh oui, enfin je pense. En fait, à la base, mon blog c’est pour la photo, et puis je ne peux pas laisser la cuisine de côté, alors j’y mets de plus en plus de recettes et d’ailleurs, ca plait beaucoup, je suis souvent populaire grâce à mes recettes… j’adore!
11) une adresse gourmande à conseiller pour finir? (restaurant, salon de thé, chocolatier, glacier…)
oh la la, c’est dur, mais si je vais aller dans un resto ce soir, j’irais aux mélèzes. Il existe plusieurs resto de ce nom en France, 4 je crois, dont un près de chez moi. On y mange…. du fromage!!! spécialités fromagères, j’y ai gouté ma première raclette au bleu de gex, un régal. Et l’ambiance est super sympa, grandes tables, comme dans une auberge de montagne style « les bronzés font du ski ». j’adore.
Merci Photos by chouquette pour t’être prêtée au jeu…je veux bien l’adresse exacte de ton resto, sait-on jamais et sinon il faut absolument que je teste, au premier coup de spleen de cet automne, ta recette de Kouign Amann qui m’a fait saliver quand tu l’as mise en ligne.
Que tu sois gourmand(e) ou gourmet, que tu aimes prendre en photos les plats dans les restaurants ou tester de nouveaux produits, que tu cuisines un peu, beaucoup, ou pas du tout, viens te faire tirer un portrait culinaire !
Pin It