Tag

fête des lumières 2013

Browsing

fête des lumières 7

 Je vous préviens quoique vous disiez de négatif sur la Fête des Lumières, vous n’arriverez pas à doucher mon enthousiasme. Le monde, le froid, les avis grognons « c’était mieux avant, c’était mieux l’an dernier, c’était mieux y a 10 ans », rien ne peut m’empêcher de participer à ce que je considère comme un rituel tous les ans depuis que j’habite dans la belle ville de Lyon (mode chauvine on). Marcher dans les mêmes rues que celles 100 fois empruntées d’ordinaire mais les découvrir autrement, entendre des Bretons s’étonner des températures, renseigner des touristes, se bruler un peu les mains autour d’un verre en plastique rempli de vin chaud et savourer la première gorgée comme si on s’appelait Philippe Delerm, ne rien comprendre au parcours fléché mais suivre quand même le mouvement, avoir les pieds gelés mais avec l’habitude la tête et les mains bien au chaud, tenter de partager quelques instants sur instagram et réaliser que cela ne rend rien de l’atmosphère, admirer les lumignons aux fenêtres, regarder les bateaux passer sur la Saône, avoir un programme très ambitieux puis se rappeler que les enfants ont des petites jambes et qu’ils envoient des signaux de fatigue qu’il va falloir écouter si on ne veut pas finir le parcours en les portant….la Fête des Lumières c’est un peu tout ça et en tous cas bien plus que n’en montrent les quelques photos qui suivent.

Au vue de toutes les installations prévues dans les différents quartiers, il était tout à fait possible d’étaler sa visite sur plusieurs jours. Je n’ai vu qu’un petit bout de cette édition 2013, les enfants étant à nouveau malades (oui tous les deux, oui à peine une semaine après une première attaque de microbes, deux nouvelles visites chez le médecin hier qui dit mieux ? ). Je suis un peu déçue de ne pas avoir vu le parc de la tête d’Or et ses suspensions chinoises (je vous renvoie vers le billet de Lucky Sophie), j’aurais aimé aussi aller jusqu’à Confluence mais l’otite a eu raison du programme initial.

Gros coup de coeur pour le spectacle diffusé place des Terreaux et qui jouait avec les façades de l’Hôtel de Ville et du Musée des Beaux Arts. Comme la première fois, on était très loin, on a attendu la session suivante et on a tous regardé ça avec des yeux d’enfants.

fête des lumières 3

fête des lumières 4

fête des lumières 6

 

fête des lumières 8

fête des lumières 9

Passage rapide par la place de la Bourse où la créatrice de lingerie Chantal Thomas offrait aux spectateurs un bouquet poétique avec comme arrière fond le bâtiment de la chambre de Commerce et d’industrie que j’ai toujours trouvé magique le soir avec les éclairages.

fête des lumières 1

fête des lumières 2

fête des lumières 10

le premier vin chaud de la saison, normalement je trouve au marché de Noël place Carnot un mélange d’épices pour en préparer à la maison exprès mais je n’y suis pas encore passée

Toujours sur la presqu’île, je suis allée voir le mur peint des lyonnais s’animer. Là encore pas énormément de bousculade et un premier rang sans forcer des coudes …qui a dit qu’il y avait trop de monde ? je n’ai pas forcément reconnu les personnages en mouvement mais il y avait plein d’idées sympas qui jouaient avec les décors du mur.

fête des lumières 11

 

fête des lumières 14

fête des lumières 20

fête des lumières 21

Place Sathonay, des chats lumineux étaient perchés sur des branches ou tentaient d’attraper des oiseaux tandis que certains jouaient aux frères Lumières en actionnant le pédalier d’un vélo ….tout ça avec les effluves de crêpes et de vin chaud (ça y est vous êtes dans l’ambiance ? )

fête des lumières 25

fête des lumières 26

fête des lumières 27

Sur ma colline de la Croix Rousse, les installations étaient plus participatives, au plus grand bonheur des enfants. Pour que le portrait d’un homme ou d’une femme célèbre se dessine sur une toile au sol, il fallait trouver l’emplacement correct d’une petite lampe torche…pas si simple que ça . Sur l’esplanade du Gros caillou, explosion de couleurs alors que le petit parc rue d’Ivry, passage obligé année après année, invitait les visiteurs dans un jardin potager à la fois sombre et en lumière. Mon fils s’est exclamé « ah le cerveau !  » en voyant un gros chou à l’entrée…fou rire général.

fête des lumières 28

fete des lumieres 29

fete des lumieres 31

fete des lumieres 33

fete des lumieres 34

fete des lumieres 35

Pour de très belles photos de la Fête des lumières, des photos de pro cette fois, je vous invite à aller voir celles de B-Rob !

Allez à l’année prochaine pour une autre fête des Lumières !

 Cette semaine, étant donné les températures sur Lyon, j’ai craqué pour un bonnet noir en alpaga (cela a l’avantage de ne pas faire les cheveux électriques quand on l’enlève) et j’ai pu vérifier que lorsqu’on a chaud à la tête, on a moins froid ailleurs (reste le problème des pieds et les bottes fourrées c’est joli avec des jambes super fines mais pas avec les miennes). J’ai visité la très jolie boutique Serly grâce à Estelle (du blog Quileutcuit). Si vous aimez les objets liés à la papeterie, vous allez adorer cet endroit. J’ai goûté les délicieuses bûches et autres créations de Noël de Sébastien Bouillet.  J’ai fait la connaissance à cette occasion de Clélia de Révélations gourmandes et de Davy Cuisine avec qui je live-twitte régulièrement le lundi soir lors de l’émission Le meilleur pâtissier avant d’apprendre qu’il habite à 50 mètres de chez moi ! J’ai enfin trouvé une assistante maternelle pour ma fille sur du périscolaire et cela est carrément plus confortable au niveau emploi du temps (parce que 11h20/13h20/16h20 pour bosser c’était quand même pas top !). J’ai reçu une lettre remplie de surprises de la part de MllePouic (encore merci pour ces adorables attentions !). J’ai fini la semaine devant un buffet de desserts à la librairie Decitre lors de la présentation du guide Un an de brunchs mais je vous en reparle vite tout comme la Fête des Lumières qui a lieu jusqu’à lundi soir.

a photo a day red

 a photo a day red bis

1- Red / la serviette rouge c’est juste un prétexte pour vous parler de cette pâte à tartine praliné Michel Cluizel qui est tellement bonne qu’elle n’a besoin ni de pain, de crêpe (mais c’est très bon comme ça aussi)  ou de gaufre…Osez la dégustation à la petite cuillère (en solo si c’est trop dur) mais attention le pot se finit trop vite : ). Pas d’arômes, pas de matières grasses mais des amandes et des noisettes entières caramélisées puis broyées, je vous assure que cela n’a rien à voir avec une marque que je ne citerai pas parce que je n’ai pas du tout envie de lui faire de la pub : )

a photo a day silver

2- Where I stood / devant la vitrine de la très jolie boutique de papeterie imprimerie Serly dans le 6ème arrondissement à Lyon

a photo a day silver

3-Silver / tarte au citron du restaurant Mozzato spécialisée dans la mozzarella (tout était très bon ! une adresse où je retournerai pour tester les pâtes et l’assiette de dégustation c’est certain)

 a photo a day tiny

4-Tiny / pas si tiny que ça mais très vite dégustés ces chocolats signés Sébastien Bouillet 

a photo a day cupboard

5- In the cupboard / du thé avec une grosse préférence quelque soit la marque pour le thé noir et parfumé

a photo a day shadow

6- Shadow / jeu d’ombre à la Fête des Lumières 2013 à Lyon, vous avez reconnu de qui il s’agit ?

a photo a day 6 o 'clock

7- 6 o’clock /  et que la Fête des lumières continue (cette année c’est jusqu’à lundi) 

Minute  » personal branding » : dans le dernier Madame Figaro, dans les pages Lyon, mon blog a été sélectionné par Camdess avec mes copines Quileutcuit et Stephatable !

madame figaro

Et vous, votre semaine ?

Pin It