Tag

Etretat; normandie; voyage

Browsing

 Sans sens aucun de la logique, avant de vous montrer Etretat de jour, j’ai eu envie de partager une heure dans cet endroit au coucher du soleil. Je sais c’est cliché mais être à Etretat en soirée et ne pas assister à ce moment c’est comme aller à Rome et ne pas passer au moins une fois devant le Colisée, ou aller à Londres et bouder Hyde Park. D’habitude j’aime bien observer les gens sur la plage, les rares fois où je m’y attarde un peu (pas fan de l’activité crêpes), cette fois j’ai regardé ceux qui marchaient encore sur les graviers, ceux qui restaient en groupe, ceux qui avaient sorti leur objectif de compétition, celle qui nettoyait la plage après la journée, ceux qui mordaient dans un sandwich en même temps, ceux qui ne pipaient pas un mot. Bon en vérité, le lieu n’était pas noir de monde (et tant mieux).

Dans mes oreilles se mêlaient le bruit des vagues, des pas de promeneurs sur les cailloux et les piaillements des oiseaux qui se sont affolés étrangement (ou peut-être n’était ce pas de l’affolement, juste une manière de communiquer « les gars c’est l’heure du 20h ») quand la luminosité a soudain baissé.

La personne qui était avec moi, qui n’est pas vraiment du genre « contemplateur » n’était pas emballée à l’idée de rester quasiment une heure sans bouger si ce n’est pour regarder les couleurs virant peu à peu au rose, à l’orangé dans ce cadre magnifique et a lâchement prétexté avoir oublié sa veste à l’hôtel pour me fausser compagnie …je me la suis donc jouée solo avec mes copains les goélands, pas sauvages du tout.

Pour achever le côté cliché de la chose, alors que le soleil s’enfonçait de plus en plus dans la mer, un petit bateau à moteur est apparu à l’horizon, fendant les eaux pour accoster…chabadabada, chabadabada…

Etretat sunrise 2Etretat sunrise 3Etretat sunrise 8Etretat sunrise 9Etretat sunrise 5Etretat sunrise 6Etretat sunrise 7Etretat sunrise 10Etretat sunrise 11Etretat sunrise 12Etretat sunrise 13Etretat sunrise 14

Après ce très beau coucher de soleil (bien entendu mille fois plus beau en vrai), rien de tel que d’aller déguster une crêpe à la crêperie Lan Bihoué (merci Christine pour l’adresse) et hésiter entre celle nommée Aiguille creuse que je venais d’admirer ou celle au caramel au beurre salée (je suis restée classique ..et light )).

 

Caramel au beurre salé power #creperie #Etretat #Normandie #foodpics

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le

Pin It