Tag

disneyland

Browsing

Non ne me remercie pas pour t’avoir remis dans la tête cette chanson de Douchka, en ce début de semaine c’est cadeau ) En outre, le titre n’est pas totalement arbitraire puisque lundi dernier, j’étais en famille à Disneyland Paris, profitant des places gagnées par l’homme.

Tu constateras que même Mickey ne peut rien contre le ciel gris/noir typiquement parisien sur les photos qui suivent. Heureusement nous avons échappé à la pluie et comme ce n’était ni un week-end, ni des vacances scolaires, ni un mercredi, nous avons aussi évité la foule et les files d’attente pour les attractions.

A part ça, je n’avais pas mis les pieds dans ce parc d’attraction depuis 3 ans et je l’ai redécouvert avec autant de plaisir que les fois précédentes et sans lassitude. Citrouilles géantes ou plus petites, spectacle avec le maître des ombres et les figures effrayantes des dessins animés Disney, costumes et chapeaux de sorcières dans les boutiques, distribution de bonbons aux enfants, il flottait comme un air d’Halloween.

 


 

Inutile de préciser que la journée a filé très vite et même si nous sommes arrivés à l’ouverture du parc nous sommes surtout restés dans Fantasyland . Nous avons quand même eu le temps de découvrir l’attraction Buzz l’éclair. Armés de nos pistolets laser et assis dans nos voitures pivotantes, nous avons visé dans tous les sens et à la sortie, en voyant les scores, j’ai admis que mon fils, 5 ans, m’avait battu à plates coutures (oui mais lui il ne tournait pas le volant ça compte non?).

A part ça, j’ai ricané en voyant les gens se balader avec des oreilles de Minnie …et j’ai essayé tous les serre-têtes inimaginables y compris celui avec les oreilles de Pluto ..grande classe )

Quant à Donald cité dans mon titre, il a visiblement mal amorti un saut lors d’une chorégraphie (faut dire que cela doit être balèze de danser avec un costume aussi lourd et un champ de vision limité) et en coulisses je l’ai vu claudicant et soutenu par ses camarades…une scène qui aurait pu figurer dans le roman Anissa Corto de Yann Moix.

Sur le trajet de retour à Lyon, alors que je consultais fébrile mes mails et voyait que pendant que je m’amusais mes petits camarades de promo bossaient sérieusement, mon fils me demandait déjà « c’est quand la prochaine fois qu’on ira à Disney?« …pas de doute on reviendra !

Pin It