Tag

dîner en amoureux

Browsing

Question restaurant, je suis un brin psychorigide. J’inspecte scrupuleusement la carte des desserts et s’il faut choisir entre tarte aux pommes et crème au caramel, tu peux être sûre que tout de suite je suis très moyennement emballée. Non parce que la tarte aux pommes, tout le monde sait la cuisiner ou presque, je peux en manger tous les jours à la maison (si je veux) et la crème au caramel ça ne déclenche pas non plus une hypersalivation chez moi.

Bref quand l’homme m’a dit » j‘ai réservé à La Table« , je lui ai tout de suite demandé « ils sont bien les desserts ?« …non seulement il s’en souvenait plus et pire il avait réservé l’après midi même non pas à La Table mais à La tâche, autre adresse dans mon coin et plus précisément bar à vins. Au téléphone, ils ont trouvé bizarre ce énergumène qui voulait absolument réserver pour venir déguster une assiette de charcuterie avec un verre de bourgogne )

Mini-psychodrame à la maison devant belle-maman venue garder les enfants quand l’homme réalise son erreur …heureusement il rattrape le coup et nous partons pour La Table.

Non seulement je suis un peu psychorigide mais en plus question restaurant je ne suis pas très sortable. A peine assise, je dégaine mon appareil photo, je mitraille mes plats, je prends en note le menu…si tu souhaites passer inaperçue, ne m’invite pas )

Cela dit, ça me permet de te livrer le menu ce soir là à commencer par un velouté de cèpes à la texture et au parfum parfaits, accompagnés d’un toast de cèpes poëllés. Ça m’a rappelé la Corrèze, la cueillette des champignons et ma grand mère qui, le soir même, les préparait en omelette.

L’homme a choisi une salade de lentilles vertes du Puy (préparée avec une sauce moutardée excellente)  et une terrine de foie gras de canard :

 

J’ai opté ensuite pour le risotto de pâtes de Cecco aux pétoncles façon Seychelles (bisque de tourteaux)…rien à redire je me suis régalée !

L’homme, plus amateur de viande que moi, a goûté le pavé de herdshire (boeuf), accompagné de son jus au foie gras et de gratin dauphinois..aux bruits qu’il a produit avec sa bouche j’en déduis qu’il a apprécié )

 Venons-en à l’essentiel : le dessert ! A croire que j’étais partie pour une soirée cèpes puisque j’ai choisi le cèpe au chocolat, interpelée par le nom et rassurée par la présence du chocolat. Au final, j’ai aimé le croquant des macarons contrastant avec l’appareil (entre mousse et glace aux chocolat)  et la bugne servie avec.

 L’homme n’a pas été sensible à mes arguments (le fondant je t’en prépare un quand tu veux!) et a dit oui au fondant au chocolat accompagné d’une boule de glace au caramel au beurre salé que j’ai failli finir avant qu’il ne proteste.

 

Verdict ? j’ai aimé l’espace entre les tables, tu n’es pas obligée d’écouter la vie et l’œuvre de tes voisins les plus proches…selon où tu es assis, tu peux admirer le travail dans les cuisines. L’accueil et le décor sont chaleureux. Visiblement le restaurant a son lot d’habitués, ce qui est plutôt bon signe.

Côté assiette, le menu change au gré des saisons et des arrivages. Pas de mauvaise surprise au moment de l’addition puisque la formule entrée + plat + dessert coûte 24 euros (avec des suppléments pour certains plats). Le vin au pot pour les petits budgets est tout à fait correct.

Bref j’ai passé un très bon moment en tête à tête et j’espère avoir l’occasion de retourner à La Table pour tester d’autres plats et d’autres desserts.

Et toi, pour un restaurant quel est ton critère de choix?

La Table
8 place Tabareau
69004 Lyon

Pin It