Tag

Diglee

Browsing

Elle est lyonnaise, elle est très grande avec d’immenses lunettes et une fois j ai croisé Diglee à une soirée chez Guillemette mais je n’ai pas osé aller lui parler et lui dire que je la trouvais drôle…j’étais trop impressionnée, c’est mon côté midinette.

Qand j’ai commencé à lire sa dernière bande dessinée, Confessions d’une glitter addict, j’ai souri très vite avant de rire carrément.

Non je n’aime pas particulièrement les paillettes et le clinquant contrairement à elle si j’en crois les premières planches mais n’empêche que comme elle :

je n’ai jamais vu Stargate, Matrix, Star Wars, le Seigneur des anneaux et je vis très bien sans, merci )

– j’ai le souvenir de quelques hontes sentimentales et cela a un côté réconfortant de lire que d’autres ont vécu de grands moments de solitude

– je serais tout à fait capable de m’enthousiasmer pour un coach sportif à domicile et de conclure une séance en tapant dans un pot de Ben & Jerry sans comprendre pourquoi je ne perds pas de poids

-je peux devenir très grossière en montant un meuble Ikea

– je mange 5 fruits et légumes par jour…dans mes rêves

– je déteste l’odeur de la bouffe pour chats

– je fais parfois des rêves qui n’ont aucun intérêt

– j’ai l’esprit mal tourné

– je fantasme à fond sur les relations épistolaires

Au début de Confessions d’une Glitter addict, je n’ai vu que des scénettes sans rapport mais au fil du livre, j’ai aimé retrouvé la suite de petites histoires qu’elle raconte par bribe et j’ai trouvé cette fille (ou son personnage) très attachante car bourrée d’auto-dérision.Du coup ça m’a donné envie de découvrir la première bande dessinée qu’elle a publié, Autobiographie d’une fille gaga.

Bien entendu je te conseille de mettre son blog dans tes favoris.

Et toi, Glitter addict ou pas?

 

Pin It