Tag

dessert rapide

Browsing

Récemment j’ai vu passer (pas dans la rue mais sur mon fil Instagram) un mont blanc aux poires qui m’a fait saliver et qui m’a donné envie de reproduire cette association (marrons/poires) dans un dessert. Je voulais quelque chose de facile et rapide en adéquation avec mon emploi du temps et qui plairait aux enfants. J’ai repensé à la tarte aux poires comme une galette de Catherine Kluger et j’ai décidé d’y ajouter une petite touche ardéchoise. Voilà comment est arrivée dans ma cuisine la tarte rustique poires marrons.

Ingrédients pour une tarte rustique poires marrons

Pour le fond de tarte
200 g de farine
120 g de beurre froid
25 g de poudre d’amandes
80 g de sucre glace
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
4 belles poires
2 cc de crème de marrons
2 cc d’amandes en poudre
2 CS de sucre complet

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Le matin ou en début d’après midi, préparez le fond de tarte. Du bout des doigts, travaillez le beurre très froid coupé en morceaux avec la farine, la poudre d’amandes, le sucre glace et le sel jusqu’à obtenir un sablage très fin (je l’ai fait au robot Cooking chef).

2-Creusez un puits et ajoutez un œuf battu. Avec le plat de la main, formez (rapidement car il faut travailler le moins possible la pâte) une pâte homogène. Au robot, mélangez avec la feuille à peine une minute.

3-Aplatissez votre boule de pâte avec la paume de la main de manière à former comme une grosse galette et enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez-la reposer au frigo au minimum 1h.

4-Sur une feuille de papier sulfurisé (posé sur un tapis de cuisson en silicone ou sur une plaque), étalez votre pâte avec un rouleau à pâtisserie (fariné-le légèrement) de manière à former un cercle de 24 à 26 cm (j’ai utilisé un cercle à tarte comme modèle).

5- Piquez le fond de pâte avec une fourchette puis saupoudrez de poudre d’amande (torréfiée idéalement, je ne l’ai pas fait) en laissant un bord de 4cm environ.

6- Etalez de la crème de marrons sur votre fond de pâte sans en mettre trop car vous risquez de détremper la pâte/

7- Rangez en rond et en les faisant se chevaucher légèrement les quartiers de poire. Saupoudrez de sucre complet puis repliez le bord de la tarte.

Enfournez à 170°C pendant 30 à 35 minutes (attention tout dépend du four, donc il faut bien surveiller, votre pâte doit être dorée).

tarte rustique poires marrons
tarte rustique poires marrons

Verdict ?

La pâte est super bonne , l’ensemble n’est pas trop sucré et la poire se marie toujours aussi bien avec la saveur de la crème de marrons. Adjugé, vendu pour la tarte rustique poires marrons !

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

L’association poires marrons en pâtisserie vous aimez ?

Jusqu’à la semaine dernière je n’avais jamais goûté de flan libanais appelé Mouhallabieh (de quoi me dire  « sors de ta bulle, viens à Tulle« , un slogan touristique qui m’a toujours interloqué parce que bon Tulle c’est quand même pas la ville qui bouge le plus…oui je peux me moquer j’ai toute une partie de ma famille qui vit pas loin). A vrai dire, je ne connais pas grand chose à la cuisine libanaise (j’attends que Chris de Food Opinion écrive un article sur le sujet )).

Enfin bref j’ai réparé cet oubli lors d’une soirée plongeant ma cuillère dans un flan libanais, j’ai eu envie d’en préparer, je suis passée à l’acte en même temps que Marie et j’imagine qu’hier soir chacune de notre côté, on a mangé le même dessert.

Ingrédients pour 4 verrines

250 g de lait
17 g de maïzena
30 g de sucre
17 g de fleur d’oranger

Pour le sirop
100 g d’eau
20 g de miel
30 g de pistaches

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans une casserole, mélangez au fouet le lait avec la maïzena, la fleur d’oranger et le sucre. Continuez jusqu’à ébullition, à ce moment là votre mélange épaissit, c’est le moment de retirer la casserole du feu. Versez dans un saladier, filmez au contact et mettez au frigo.

Lorsque votre préparation est froide, fouettez la vivement pour l’assouplir puis versez la dans des verrines ou autres petits contenants.

Pour le sirop, normalement il faut le parfumer avec de l’amande amère et de l’eau de rose. Je n’avais ni l’un ni l’autre (le fameux syndrome « je n’ai jamais ce qu’il faut dans mes placards »). Je me suis donc contentée de porter à ébullition l’eau et le miel, d’ajouter les pistaches quand l’eau était froide et de réserver au frigo. Ça permet d’avoir un sirop moins sucré que du miel pur mais vous pouvez tout aussi bien mettre juste une noisette de miel sur le dessus de vos flans puis quelques pistaches torréfiées et concassées.

Laissez au frigo quelques heures pour déguster bien frais en nappant de sirop au dernier moment.

flan libanais 2

flan libanais 3

Verdict ?

La texture est un peu différente de celle des flans goûtés la première fois, peut-être parce que dans certaines recettes on ne met pas de maïzena mais de la fécule de riz. A part ça, c’est frais, c’est léger, c’est bien parfumé en fleur d’oranger (et j’adore ça), ça envoie du soleil et c’est le genre de dessert facile, rapide et parfait après un plat copieux comme on aime en préparer en hiver.

Pour la recette, j’ai suivi dans les grandes lignes celle mise en ligne par Sophie (qui m’avait parlé de ce dessert il y a longtemps, je viens de faire le lien )) en divisant les proportions par deux.

A quand les baklavas ? )

mon mercredi gourmand

Pin It