Tag

dessert italien

Browsing

Belle maman débarque à l’improviste et vous cherchez un dessert vite prêt à servir ? Non seulement ce tiramisu myrtilles et spéculoos se prépare en 5 minutes mais en plus, il est sans cuisson donc pas besoin d’allumer le four en plein été. Enfin il est gourmand mais frais. Bref en partant du classique tiramisu (avec du café, des boudoirs et des oeufs), voici un tiramisu myrtilles et spéculoos express, fruité et estival !

Ingrédients pour 4 verrines tiramisu myrtilles et spéculoos

une brique de préparation pour tiramisu Galbani (quand j’ai vu cela en rayon, j’ai dit pourquoi pas après avoir vérifié la composition)
4 biscuits spéculoos
une grosse barquette de myrtilles fraîches ou quantité équivalente en surgelé
un ou deux carrés de chocolat noir

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Battez pendant 3 minutes environ au batteur électrique ou au robot la préparation pour tiramisu de manière à obtenir une texture crémeuse qui se tienne comme une chantilly.

Dressez vos tiramisu myrtilles dans des verrines en commençant par mettre la préparation crémeuse (pour plus de facilités, j’ai utilisé une poche à douille) puis des myrtilles (soyez généreux, elles ne doivent pas disparaitre sous le goût de la crème). Émiettez grossièrement un spéculoos sur les myrtilles. Recouvrez de crème tiramisu.

Finissez par mettre quelques myrtilles sur le dessus. Laissez au frigo au moins une heure. Avant de servir, râpez sur le dessus du chocolat noir (ou saupoudrez du cacao en poudre amer si vous préférez). C’est le moment de plonger votre cuillère dans votre tiramisu myrtilles spéculoos.

tiramisu myrtilles

tiramisu myrtilles

Vous pouvez remplacer les myrtilles par des framboises ou des cerises (ou des cerises amarena qu’on trouve en épicerie italienne) selon la saison et les envies. Comme il n’y a pas d’oeuf dans cette version, ce tiramisu peut se conserver au frais 2 à 3 jours mais qui résisterait aussi longtemps ?

Et vous, le tiramisu vous aimez cela ?

J’aurais pu vous faire croire que l’idée géniale de remplacer les biscuits à la cuillère par des amaretti tendres dans le tiramisu m’a traversé l’esprit sous la douche mais -et même si l’image que donnent quasi systématiquement certains média et récemment une chaîne de télé des blogueurs est peu glorieuse alimentant toujours et sans fin les mêmes clichés que je dénonçais récemment – il me semble qu’une grande partie des blogueurs bossent avec passion et avec un souci d’honnêteté (la totale transparence, elle, peut vite virer au totalitarisme) voilà pourquoi je cite, sauf oubli, mes sources et inspirations (et puis qui invente vraiment une recette de A à Z ?).

Bref comme je tiens les amaretti, ces biscuits italiens au parfum d’amande amère, comme une des meilleures choses au monde, et que j’avais (toujours pour ceux qui me lisent tous les jours), un pot de pâte à pistache entamé dans mon frigo, j’ai décidé de préparer un tiramisi aux amaretti à la pistache. Bien entendu, il est possible d’acheter les amaretti tout prêts (quoiqu’en général on trouve plutôt des amaretti durs en magasin) mais sachez que cela est très simple à préparer (en plus en France, les paquets sont souvent hors de prix).

Ingrédients

Pour le tiramisu
250 g de mascarpone
3 oeufs
50 g de sucre
20 cl de café expresso serré, tiède
2 cuillères à soupe de cacao amer en poudre

Pour les amaretti tendres à la pistache (une vingtaine de petite taille )
un gros blanc d’œuf
50 g de sucre en poudre
110 g de poudre d’amande
20 g de pâte à pistache
1 pincée de sel
du sucre glace

 Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

J’ai préparé la veille les amaretti à la pistache, ils se conservent sans problème quelques jours dans une boîte hermétique en métal.

Préchauffez le four à 150° chaleur tournante. Dans un saladier, versez le blanc d’œuf, ajoutez une pincée de sel et le sucre en poudre. Montez cette meringue en augmentant la vitesse de votre batteur peu à peu. Votre meringue doit former un bec d’oiseau. Ajoutez 20 g de pâte à pistache et fouettez très peu, juste de quoi obtenir un mélange homogène.  Versez la poudre d’amande sur votre meringue et incorporez délicatement avec une maryse.
Formez des petites boules (le plus galère pour moi car normal ou pas, la pâte colle énormément, du coup, je l’ai fait avec une petite cuillère et j’ai roulé comme j’ai pu mes petits tas de pâte dans le sucre glace).
Déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez entre 10 et 12 minutes (selon la taille de vos amaretti et selon votre four, attention les biscuits ne doivent surtout pas colorer !).
Planquez les amaratti pour ne pas avoir envie de les goûter (il en restera de toute façon quelques uns pour déguster seuls) et passez à la préparation du tiramisu.

amaretto

Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Battez les jaunes d’œuf avec 30 g de sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.  Ajoutez le mascarpone et fouettez de manière à obtenir une crème dense (vous pouvez ajouter à ce moment là 2 CS de marsala, je n’en mets pas par rapport aux enfants).

Montez les blancs en neige avec les 20 g de sucre restants et incorporez les délicatement à la crème au mascarpone. Trempez une dizaine d’amaretti à la pistache dans le café tiède en les écrasant légèrement. Dans chaque verrine/verre, déposez un peu de mascarpone (j’utilise une poche à douille, cela permet de remplir les verres proprement et facilement) et un demi-amaretto. Recouvrez de tiramisu jusqu’en haut du verre puis enfoncez un amaretto à la pistache au milieu.

Réservez toute une nuit au frigo (ou pour les pressés, au moins deux heures). Au moment de servir, saupoudrez le tiramisu de cacao en poudre avec un petit tamis.

tiramisu amaretto

tiramisu amaretto 3

Verdict ?

Aller simple pour l’Italie garanti : )

Source : Dolce, la pâtisserie à l’italienne de Laura Zavan, marabout; blog C’est ma fournée pour les amaretti à la pistache

mon mercredi gourmand

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It