Tag

carbone

Browsing

C’est l’histoire d’un mec, un New-Yorkais qui a décidé avec sa famille de changer ses habitudes pendant 1 an pour réduire ses émissions de gaz carbonique. Il en a fait un blog, no impact-man puis un livre.

Au quotidien, cela s’est traduit par :

– ne plus produire de déchets non recyclables c’est à dire ne plus utiliser de sacs plastiques…ça c’est dans mes cordes )..quoique où tu mets tes fruits et tes légumes quand tu les achètes pas au marché (ciel je n’achète pas tous ses fruits et légumes au marché!)

ne plus user d’énergie fossile (gaz, pétrole)…en gros soit tu as une cheminée, soit tu te les gèles …et si tu es une frileuse comme moi et bien tu laisses les chauffages allumés (la foule se déchaîne ouh ouh !)

ne se nourrir que de produits bio et locaux... déjà que j’ai des crampes d’estomac quand je remplis mon chariot et que je passe à la caisse, j’imagine le prix si je n’achetais que du bio ! c’est quand même un luxe pour les gens qui peuvent se le permettre, non? …une autre partie de la population se demande plutôt si elle va avoir quelque chose sur la table jusqu’à la fin du mois et alors peu importe que ce soit bio ou pas …allez tu peux me traiter de démago si ça te soulage )

éviter les achats superflus et pratiquer la compensation carbone…le dernier roman de Kashishke? une boîte de chocolats? une tenue pour Miss Zen pour cet été c’est  superflu ? )

oublier les cosmétiques plein de pétrole, les mouchoirs en papier, les lingettes, l’essuie-tout, les couches et le papier-toilette…1) les mouchoirs en tissu remplis de morve ça doit être culturel ou générationnel (mes grand-parents ont toujours fait ça) je ne peux pas 2) le rythme de mes machines est largement suffisant pour que je lave aussi des couches en tissu 3) je n’ai pas de bidet dans ma salle de bains ni dans mes toilettes, j’opte pour la bassine façon Rika Zaraï?

boycotter l’avion, le métro et tout transport motorisé…je n’ai pas de voiture, je me déplace essentiellement en train mais impossible de me passer des transports en commun car rappelle-toi je suis une grosse feignasse

débrancher tous les appareils électroménagers sauf la cuisinière…s’il faut réinvestir dans un appareil à café, une glacière, ça fait des achats superflus non? )

se mettre au lavage manuel et pédestre à savoir fouler le linge pieds nus, debout dans une baignoire..ça ressemble à une blague mais ils ont vraiment essayé…et vite abandonné )…personnellement je n’imagine pas ma vie sans machine à laver

Au vu des habitudes ci-dessus, je suis une très mauvaise élève mais ce n’est pas une grande surprise. En même temps, j’aimerais bien savoir comment cette famille a vécu cette expérience..je me demande même s’ils n’ont pas été très vite sur les nerfs. 

Et toi, jusqu’où serais-tu prête à aller pour protéger l’environnement?

Pin It