Tag

cannelle

Browsing

Voilà une brioche qui pourrait murmurer « déshabillez-moi, déshabillez-moi, oui mais pas tout de suite, pas trop vite… », en tous cas c’est ce que son nom m’inspire. Au moment de la dégustation, il suffit de tirer légèrement sur un carré de brioche, de s’en saisir et de croquer dedans. Elle est parfumée à la cannelle, ce qui donne toujours une ambiance olfactive de fêtes de fin d’année dans la cuisine mais vu le temps de ce mois de Mai jusqu’à présent, ce n’est pas particulièrement anachronique. Alors c’est parti pour la recette de la brioche à la cannelle à effeuiller.

Ingrédients pour une brioche à la cannelle à effeuiller

Pour la brioche
25 g de levure fraîche
250 ml de lait
1 c. à c. de graines de cardamone écrasées
45 g de sucre en poudre
75 g de beurre à température ambiante
1/2 c à c de sel
420 g de farine

Pour la garniture
100 g de beurre
100 g de sucre en poudre
1 c à s. de cannelle moulue

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour la brioche

1-Émiettez la levure dans un saladier. Faites tiédir le lait avec la cardamone dans une casserole.
2-Versez un peu de lait tiède sur la levure et mélangez avec une cuillère pour délayer. Puis versez le reste du lait tiède à la cardamone sur la levure.
3-Ajoutez le sucre, le beurre, mélangez pour obtenir une pâte homogène (je l’ai fait déjà avec le crochet de mon robot). Incorporez le sel et la farine, peu à peu puis pétrissez pendant 10 minutes. Vous devez obtenir une pâte bien lisse.
4-Recouvrez la pâte d’un film alimentaire, mettez la dans un récipient dans un endroit chaud et laissez lever la pâte pendant une heure (avec mon Cooking Chef Gourmet, je laisse la pâte dans la cuve du robot, je mets le couvercle anti-projections, je règle la température sur 35° pendant 35 minutes et la pâte double de volume).

Pour la garniture de la brioche à la cannelle à effeuiller

1-Faites fondre le beurre dans une casserole. Attendez qu’il mousse puis qu’il prenne une couleur ambrée et dégage une odeur de noisette pour retirer la casserole du feu. Laissez refroidir dans un bol.
2-Une fois froid, mettez le bol quelques minutes au congélateur afin qu’il se raffermisse.
3-Fouettez le beurre en crème avec le sucre et la cannelle.

Finition et cuisson

1-Beurrez généreusement un moule à cake pour pouvoir démouler la brioche à la cannelle à effeuiller facilement une fois cuite.
2-Une fois que votre pâte a bien levé, étalez-la sur un plan de travail légèrement fariné de manière à former un rectangle de 48 cm sur 30 cm environ.
3-Étalez la garniture à la cannelle sur ce rectangle à l’aide d’une spatule
4-Découpez votre rectangle de pâte en 6 bandes (8 cm sur 30 cm environ).
5-Empilez les 6 bandes obtenues les unes sur les autres puis découpez le tout en tronçons de 6 carrés. Vous obtenez alors 6 piles de 6 carrés de pâte.
6-Prenez une pile de carrés, mettez la dans le moule en la retournant d’un quart, de manière à ce que les tranches de chaque carré touchent le fond du moule et les bords. Placez ainsi les 6 piles les unes contre les autres.
7-Recouvrez d’un torchon propre et laissez lever pendant 45 min à 1h (il faut que cela ait bien gonflé à nouveau).
8-Préchauffez la four à 175°C. Enfournez la brioche en position basse pendant 35 min à 40 min. Si au bout de 15 min, la brioche colore trop, recouvrez-la de papier aluminium et poursuivez la cuisson.
9-Laissez refroidir la brioche dans le moule avec de la démouler et de la déguster.

brioche à la cannelle à effeuiller

Bon à savoir :
Vérifiez que votre lait soit tiède (au doigt ou au thermomètre 37°C) . S’il est plus chaud, les micro-organismes présents dans la levure meurent (et votre brioche ne gonflera pas).

Je me suis trompée dans le nombre de bandes (j’en ai fait 8). Du coup, j’ai aussi fait plus de tronçons et cela ne tenait pas dans un seul moule à cake. J’ai mis une brioche dans un moule à cake et l’autre sur un des bords d’un moule carré (et elle a quand même gardé une jolie forme). Bref si cela vous arrive, rien de catastrophique.

En la conservant de manière bien hermétique, la brioche conserve son moelleux et bien être dégustée le lendemain pour le brunch ou pour le petit déjeuner.

brioche à la cannelle à effeuiller

Vous avez déjà goûté ou essayé la brioche à la cannelle à effeuiller ? Si vous essayez cette recette, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Source : Linda Lomelino, Journal d’une food stylist

Vous saviez qu’un gâteau aux pommes par semaine éloigne le docteur ? ) Comme la saison des pommes est longue et que les variétés de ce fruit sont nombreuses, cela permet d’imaginer mille et une manière de les accommoder. Christophe Adam vient d’ailleurs de publier un beau livre de pâtisserie intitulé « Pomme » dans lequel il décline cet ingrédient sous toutes ses formes.  Tour à tour fondante, croustillante, moelleuse, liquide, la pomme est la star de chaque chapitre. Parmi la liste de desserts (les plus « faciles » pour moi) que j’avais repérés, voici un gâteau pomme cannelle à déguster pour le goûter ou le petit déjeuner.

Ingrédients pour un gâteau pomme cannelle

Les pommes
4 petites ou 2 grosses pommes (acidulées si vous avez ce sera encore mieux)
du jus de citron
30 g de beurre
La pâte
80 g de pâte d’amande
150 g de farine
80g de sucre
1 sachet de levure chimique
3 oeufs
150 g de lait
80 g de beurre fondu refroidi
beurre pour le moule
Finition
80 g de beurre demi-sel très mou
4 CS de cassonade
1/2 cuillère à café de cannelle en poudre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Épluchez les pommes, tranchez-les en lamelles épaisses, puis en petits dés.  Arrosez-les du jus de citron et mélangez afin d’éviter que les pommes ne jaunissent en s’oxydant. Faites fondre le beurre dans une poêle et faites y dorer les pommes pendant 6 minutes en les remuant doucement de temps en temps avec une cuillère en bois (dans la version initiale, il faut ensuite faire flamber les pommes avec du calvados, je ne l’ai pas fait, ce gâteau étant destiné à être dégusté par les enfants aussi).

Coupez la pâte d’amande en petits cubes. Tamisez la farine si besoin. Dans le bol d’un batteur équipé de la feuille, mettez la farine, la pâte d’amande, le sucre, la levure chimique et mettez le robot en marche. Une fois votre mélange homogène, ajoutez les oeufs un par un puis 20 g de lait. Remplacez alors la feuille par le fouet et ajoutez le reste du lait. Raclez le bol avec une maryse ou une corne puis ajoutez le beurre fondu. Préchauffez le four à 200°C (th.6-7).

Beurrez le fond et les parois d’un moule à manqué (idéalement de diamètre 18-20 cm puis que le gâteau soit assez haut; je n’ai pas de moule avec ce diamètre, j’ai donc utilisé un moule de diamètre 25 cm). Tapissez le moule de papier sulfurisé en le beurrant (face beurrée vers le haut). Versez la pâte dans le moule, répartissez les pommes sur la pâte (il faut éviter de les enfoncer, ce que j’ai fait oups !). Enfournez le gâteau dans le four préchauffé et laissez cuire 35 min.

Quand le gâteau est presque cuit, mélangez dans un bol le beurre très mou demi sel avec la cassonade et la cannelle en poudre. Dès la sortie du four, étalez ce mélange sur le gâteau et laissez pénétrer. Démoulez votre gâteau pommes cannelle lorsqu’il est froid en attrapant délicatement le papier sulférisé (je l’ai coupé un peu plus grand que le diamètre du moule pour pouvoir l’attraper sur le côté).

gateau pomme cannelle

gâteau pomme cannelle

Verdict ?

Si vous aimez la cannelle et les pommes, ce gâteau pomme cannelle est fait pour vous ! Il a une texture onctueuse avec une petite croûte sucrée sur le dessus, encore un gâteau parfait pour l’automne (et pas compliqué à réaliser).

Source : Pomme, Christophe Adam, Ed. de la Martinière

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

La dernière fois qu’une odeur de brioche maison s’est répandue dans la cuisine c’était du temps de feu ma machine à pain, cet engin pour lequel je m’étais enthousiasmée (nous n’achèterons plus jamais de pain de toute notre vie, tous les matins du pain maison trônera sur la table bla bla bla bla) avant de réaliser que rien, pour moi,  ne remplace une bonne vieille baguette. Bref quand je suis tombée sur une recette de brioches à la cannelle dans un ancien numéro du magazine Saveurs, je me suis dit pourquoi pas moi ?

Qu’est ce qu’il faut pour une quinzaine de brioches ?

pour la pâte : 450g de farine; 80g de beurre; 40g de sucre; 25cl de lait; 1/2 cuillère à café rase de sel fin; 1 sachet de levure de boulanger type briochin; 1 oeuf pour dorer

pour la garniture : 1.5 cuillère à soupe rase de cannelle, 60g de sucre; 70g de beurre très mou; 1 pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préparer la pâte 3h à l’avance environ (en clair si vous voulez les déguster pour le goûter, le mieux est d’attaquer en fin de matinée). Faire fondre le beurre. Délayer la levure dans 5cl de lait tiède (mais pas chaud). Laisser reposer 5 à 10 minutes.

Dans un saladier, placer la farine, le sucre et le sel. Ajouter la levure, le beurre refroidi et le reste du lait. Vous devez obtenir une pâte légèrement collante. Pétrir la pâte 5 min (j’ai ajouté un peu de farine à ce stade car c’était trop collant), rouler la en boule et laisser la lever en la couvrant avec un torchon entre 1h et 1h30 à température ambiante.

Pendant ce temps, préparer la garniture. Travailler le beurre pour l’assouplir, incorporer le sucre, le sel et la cannelle et mélanger bien jusqu’à obtenir une pâte suffisamment souple pour être étalée sur la pâte (mais pas liquide).

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Répartir la garniture à la cannelle uniformément sur celle-ci. J’ai eu un peu peur que la garniture soit trop chiche mais finalement c’est juste suffisant.

Enrouler la pâte sur elle-même dans le sens de la largeur en serrant suffisamment puis à l’aide d’un grand couteau, découper des tranches de pâte de 3 cm d’épaisseur environ. Placer dans des caissettes en papier ou sur une plaque de four (recouverte de papier sulfurisé) et laisser à nouveau lever entre 1h et 1h15 sous un torchon.

Préchauffer le four à 220°C. Délayer l’œuf avec un peu d’eau et badigeonner au pinceau chaque brioche (dessus et pourtour). Enfourner entre 10 et 15 minutes selon votre four (10 minutes ont suffi pour moi). Déguster tiède c’est meilleur.

Verdict ? les différentes étapes peuvent donner l’impression que la recette est longue mais elle est facile et réalisable avec des enfants du moment que la pâte a été pétrie. La fameuse odeur de brioche maison est fort agréable avec ce côté Noël en Suède apporté par la cannelle. Les brioches sont moelleuses et il n’y a rien besoin d’ajouter dessus pour les apprécier )

La prochaine fois je tente les brioches aux pralines (si vous avez une adresse où acheter de bonnes pralines à Lyon, je suis preneuse …en supermarché le sachet coûte quasiment 5 euros et elles ne m’inspirent pas)..et vous, vous les aimez à quoi vos brioches ?

Pin It