Tag

beurre salé

Browsing

sablés chocolat

Qui est la folle dingue qui met son four en route en plein après-midi alors qu’il fait 26°/27° dans l’appartement ? pas de ma faute, j’avais repéré une recette de sablés au chocolat et fleur de Sel de Pierre Hermé et j’y ai vu l’occasion de tester en cuisine le nouveau beurre Elle & Vire (le beurre de la laiterie de Condé-sur-Vire qui existe en version salé et doux…sur une tartine avec la confiture fraise/fraise des bois de ma mère c’est juste parfait! ). J’ai même récidivé car avec la quantité de pâte, j’avais facilement de quoi cuire deux fournées (pas loin de 50 petits sablés en tout) et comme je préfère les déguster bien frais plutôt que de les conserver dans une boîte en fer (pour moi, ça perd un peu de texture mais c’est peut-être une histoire de goût personnel), j’ai gardé de la pâte au frigo et le lendemain matin, pour le petit déjeuner, j’ai rallumé le four pour une seconde fournée.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Les ingrédients [/typography]

155g de chocolat noir Caraïbes Valrhona
75g de beurre doux
80g de beurre salé
180g de farine
30g de cacao Van Houten
5g de bicarbonate de soudium
120g de cassonade
50g de sucre
1 cuillère à café d’extrait de vanille

Dans la recette originale, il n’y a que du beurre doux et 3 gr de fleur de sel. Comme j’ai toujours pâtissé avec du beurré salé, j’ai choisi cette version. C’est peut-être du bon sens mais la qualité du chocolat utilisé comme celle du beurre sont importantes pour le goût de ces biscuits.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?[/typography]

Sortez la quantité de beurre nécessaire un peu à l’avance pour qu’il soit suffisamment mou en moment de vous en servir. Hâcher le chocolat grossièrement (j’aime sentir les morceaux de chocolat au moment de la dégustation ). Dans un saladier, mélanger la farine, le cacao (tamisez le si jamais il en a besoin pour éviter tous grumeaux) et le bicarbonate. Dans un autre saladier, travaillez le beurre en pommade avec une cuillère en bois, incorporez y le sucre et la cassonade et l’extrait de vanille. Versez alors dans ce saladier, votre mélange farine/cacao puis ajoutez les pépites de chocolat. Une fois que la pâte est homogène, ne la travaillez plus (un peu comme pour les cookies). Formez 4 à 5 boudins de pâte de 3 cm environ (je n’ai pas mesuré, pensez juste que cela doit former à terme des mini biscuits), roulez les serré dans du film étirable et mettez les au frigo pendant 2 heures.

Préchauffez votre four à thermostat 6°. Sortez les boudins de pâte du frigo, enlevez le film étirable et coupez en tranches de 1.5cm/ 2cm (comme je l’ai expliqué au début de ce billet, je n’ai sorti que deux boudins de pâte, c’était largement suffisant pour une fournée), déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson et mettez au four pendant 11 minutes. Si les sablés vous semblent encore mous au bout de 11 minutes à la sortie du four, c’est normal ! Ils vont finir de cuire dehors (comme les cookies). Attendez qu’ils refroidissent pour les décoller de la feuille de papier cuisson délicatement.

J’ai mis une paille (qui vient de la boutique Barbe à Papa) à côté de mes sablés comme sur les photos américaines de biscuits, sauf que normalement on voit une bouteille en verre avec du lait (et une paille)…mais je déteste le lait en boisson: ). Dans ces univers où les pâtissières et pâtissiers ont tous des magnifiques vieilles tables en bois, nul enfant n’est à quelques mètres de l’objectif pendant la séance photo et ne se gausse de la mise en scène. Mon fils lui était à deux centimètres du plat, prêt à dégainer sa main vers l’assiette et m’a demandé pourquoi j’avais posé une paille « on va les aspirer tes biscuits ou quoi ? « . Voilà pour les coulisses : )

sablés bis

Verdict ? bien chocolatés, craquant sur l’extérieur et fondant au centre, attention ces sablés se mangent tout seuls. D’ailleurs ma fille qui daigne rarement goûter mes desserts s’est resservie plusieurs fois (la dernière fois c’était le cake au chocolat...je me demande du coup si elle n’aimerait pas QUE les gâteaux tout chocolat tout simplement ).

et vous, le beurre salé en pâtisserie vous l’utilisez ?

Anciens ou nouveaux lecteurs, vous n’êtes pas sans ignorer que je partage ma couette avec un doux frappa-dingue de jeux concours et qu’en matière, l’amoureux est plutôt chanceux. Est-ce par esprit de compétition? est-ce pour pouvoir la ramener moi aussi ou pour faire exploser les placards de ma cuisine? Toujours est-il qu’ayant vent d’un concours me permettant de gagner plein de sablés Michel et Augustin, ma gourmandise n’a pas résisté et malgré l’heure tardive j’ai pondu ce petit texte :

Quoi des sablés salés au piment ou au thym? Attirée par les petits paquets colorés et rigolos de Michel et Augustin,
je me laissais tenter par ces nouvelles saveurs. J’allais innover à
l’apéro, les éternels feuilletés au saucisse ou le cake au olives ne
passeraient plus par moi ! J’aurais même pu prétendre qu’ils étaient
fait maison si un des invités n’avait pas lancé qu’ils existaient aussi
en version sucrée.

Non seulement le format me permet de glisser un paquet dans mon sac de filles en cas de petite faim mais en plus Michel et Augustin ont pensé à toutes les chocoladdict comme moi en proposant des petits sablés
aux gouttes de chocolat à tomber !

Je ne vous demanderais pas de voter pour mon immense talent, mon sort reposant entre les mains d’un jury )

Pin It