Tag

baskets

Browsing

Je ne sais pas s’il y a un âge limite pour porter des baskets, en tous cas impossible de m’en passer. Sans voiture, je marche pas mal dans une journée de l’école au métro, du métro au boulot, pendant ma pause déjeuner pour m’aérer. Quand je pars en escapade, j’aime découvrir la ville à pieds et je n’oublie jamais de les glisser dans ma valise.

A ce rythme là, autant te dire qu’elles s’usent assez vite et que même si je jongle entre deux paires, leur état trahit leur usage.

Ah si seulement je pouvais changer de paire de baskets tous les jours, selon mes tenues, selon mon humeur, mes envies, mes sorties !

Comment ça c’est possible avec Newfeel ? les OneMany, des chaussures composées d’une semelle confortable et ergonomique (la One) et  de chaussures qui vont avec la semelle ( Many ).

Mais ça va me ruiner cette affaire et je ne m’appelle pas Carrie Bradshaw. Sauf que la One coûte seulement 9 euros et que chaque Many ne coûte pas plus de 10 euros.

ma paire préférée couleur prune

 

je la veux aussi pour mettre un peu de Brésil dans ma vie

 

parfaite avec un jean

 

le plus dur le matin c’est de choisir non?

Confortable, colorée, citadine, que demander de plus? de ne pas sentir des pieds? ça tombe bien elle est aérée et tu peux la laver sans problème en machine.

 

Le film t’a inspiré et te donne envie de bouger toi aussi ? ne te gêne surtout pas pour moi, c’est excellent pour le moral ! tu peux même créer ta propre chorégraphie avec le jeu flash événementiel One Many présent sur la page Facebook de Newfeel

Quoi? il te manque une paire de OneMany?

Bouge pas, laisse moi un commentaire avant le vendredi 20 mai minuit, en me précisant quel modèle tu préfères (ils sont mixtes et vont de la taille 36 à la taille 46) et tu repartiras peut-être avec une paire de OneMany.

Et toi, tu as des baskets dans ta penderie?

Article sponsorisé

Partage propulse par ebuzzing

Vous allez me traiter de bobo.
Pour mon anniversaire, j’ai commandé des baskets issues du commerce équitable :

– avec cuir écologique et absence de chrome
– avec coton biologique (c’est à dire cultivé sans engrais ni pesticide) et normalement à un prix correct payé aux petits producteurs
– avec caoutchouc sauvage (préservation de la forêt)
– ces matières premières viennent toute du Brésil
– ces chaussures ne sont pas fabriquées par des petites mains d’enfants comme pour pas mal de marques aujourd’hui


Si je les avais trouvées moche, style fait maison à la main par quelqu’un qui a deux mains gauche, je ne suis pas sûre d’avoir été sensible aux arguments cités plus haut mais en plus je les trouve classes et elles sont super confortables.

Je sais que je ne suis pas au top de ma féminité mais à part une paire de bottes (quand j’en trouve une à la taille de mes mollets, ce qui n’est pas une mince affaire) portée avec mes robes ou jupes, je porte quasiment tous les jours une paire de baskets. Mes pieds ne supportent qu’une variété très limitée de chaussures capables de s’adapter à mon marathon quotidien, aux conditions climatiques sans me tremper les orteils ou m’ensanglanter l’arrière des pieds gonflés au fin de journée (si si ça m’est déjà arrivé).

Et vous, vous êtes plutôt talons aiguilles ou birkenstock ?

Edit 1 : J’ai oublié de dire que ces baskets sont de la marque Veja. Les miennes viennent du Bon Marché (merci Nico!) mais il existe pas mal de points de vente en France.

Pin It