Tag

aquarium

Browsing

Si tu es en panne d’idées pour occuper tes enfants pendant les vacances de Toussaint et que tu habites dans le Gars ou pas très loin, je te conseille de les amener au Seaquarium du Grau-du-Roi que j’ai eu l’occasion de découvrir cet été. L’originalité de cet aquarium réside dans le nombre impressionnant de requins présents : plus de 30 espèces sur deux étages . Tu pourras les admirer en famille sous toutes les coutures : vu de dessus, en face, dans un tunnel et te faire quelques sueurs froides en repensant au film Les dents de la mer.

Le requinarium est aussi une exposition dédiée aux requins avec plein d’animations interactives adaptées selon l’âge des enfants. Attention en ouvrant un des frigos présents dans une des salles, images effrayantes ! Découvre aussi la véritable artillerie dont dispose les requins.

alors toi tu pars à droite et moi à gauche ok ?

Si le seaquarium fait la part belle aux requins, il abrite 200 espèces dont des poulpes, des murènes, des méduses (et un tube à méduse dans lequel l’enfant peut se glisser pour avoir le sentiment de nager parmi elles..brrr), des mérous géants, des poissons-clowns, des otaries et des phoque…de quoi passer un bon moment devant les nombreux aquariums.

J’ai vu aussi :

un poisson dont les ancêtres se sont pris une paroi d'aquarium peut-être )
un color block aquatique
des poissons d'origine royale
une raie pas pudique qui montre ses dessous

Tous les renseignements pratiques  sur le site du Seaquarium du Grau-du-Roi. (je te conseille d’y aller le matin à l’ouverture plutôt que l’après-midi)

Et toi, des requins tu en as déjà vus en vrai ?

Le séjour se poursuit par la découverte du quartier du Vieux Barcelone, dit barrio gotico :

Le cœur historique de la ville est bien entendu très touristique mais les ruelles piétonnes sont fraîches, au détour d’un monument quelques musiciens jouent de la guitare et on est soudain hors du temps…

Le dernier jour de la semaine a été consacré à la visite de Poble espanol :

Les grincheux parleront de disneyland espagnol, de décors de carton-pâte…en fait ce condensé de l’architecture et de l’habitat espagnols à travers l’histoire a été construit en 1930 pour l’exposition universelle et a bien vieilli. On y trouve également de nombreux artisans qui offrent une alternative de qualité aux souvenirs attrape-poussière.

Le conseil du jour : ce n’est pas forcément l’endroit idéal pour découvrir la gastronomie catalane. Je voulais goûter la fideua, sorte de paëlla avec des pâtes et ce que j’ai goûté était nettement inférieur à ce que prépare parfois ma mère. Pas de séjour à Barcelone sans tapas (le routard donne de bonnes adresses), de riz à l’encre de seiche et de crème catalane et tant d’autres choses si votre budget vous le permet.

Puis cap vers le port et l’aquarium

Le clou de cet aquarium est le tunnel sous-marin qui donne l’impression de nager au milieu des requins, des raies et autres poissons…entre fascination et petits frissons !

On aimerait bien s’attarder encore, découvrir d’autres quartiers, visiter l’un des nombreux musées, assister à un spectacle de flamenco mais c’est l’heure déjà de boucler ses valises et de rentrer à la maison…j’espère que la ballade vous a plu )

Cette série d’articles n’est pas sponsorisée par l’office de tourisme de Barcelone.

Samedi matin, arrivée sous une pluie battante, un ciel gris et bas, dans un quartier pas vraiment le plus pittoresque de Lyon…la sortie avait mal commencé. J’avais aussi en tête la farandole de mauvais commentaires à propos de cet endroit pour petits et grands.

L’Aquarium de Lyon fut donc à plus d’un titre une très bonne surprise (si ce n’est le prix …heureusement le papa avait réussi à avoir des billets à tarif réduit et pour le chérubin c’était gratuit). Le parcours est organisé selon les différentes eaux (eaux douces, eaux de mer, eaux tropicales…) et les poissons qui nagent dedans. Le bassin des requins était malheureusement en travaux, il faudra revenir pour les sensations fortes.

La plupart des bassins vont jusqu’au sol, ce qui permet aux plus petits de profiter du spectacle et avec la variété et la richesse des poissons autant dire qu’on a plein les yeux : des pyranas, des murènes (impossible pour moi de m’attarder devant cela ressemble trop à un serpent), des poissons exotiques de toutes les couleurs, des hippocampes, des poissons clowns, des poissons vaches, des tortues, des étoiles de mer, des petits requins, des raies, des rascasses, des pieuvres, des poissons-pierres, des poissons-crocodiles et plein d’autres encore. Les plus petits sont des bébés poissons-clowns, le plus gros est un ogre (j’ai oublié le nom scientifique) qui peut se nourrir de canards et a été pêché pas plus loin que dans la Saône qui coule au pied de l’Aquarium (le pêcheur a mis plus de 15 minutes pour le remonter vu l’envergure de la bestiole).

Au milieu du parcours, les visiteurs sont invités à nager dans les eaux de la polynésie en visionnant dans une vraie salle de ciné un film assez court pour que les enfants ne piaffent pas d’impatience. La visite se clôt par un bassin tactile : nous avons la possibilité de remonter nos manches pour plonger les mains dans l’eau et pour caresser des turbots ou des étoiles de mer mais cela s’avère périlleux pour des enfants à cause du grillage qui clôt le bassin. Le chérubin a malgré tout pu trempouiller sa main et était ravi.

Verdict ? une bonne idée de sortie pour occuper vos chères têtes blondes pendant les vacances, le mercredi ou le week-end. En y allant dès l’ouverture à 11h, vous éviterez la foule. Je suppose qu’il existe des aquariums bien plus spectaculaires en France mais avec celui-ci nous avons partagé pendant 1h30 l’univers des poissons et l’émerveillement du chérubin.

Et vous, connaissez-vous un aquarium qui vaut le détour?

Edit 1 : ce poisson me permet aussi de participer au concours photo de Virginie B

Pin It