Tag

amuse-gueule

Browsing

Ferme la bouche et arrête de me détester : je n’ai pas du tout réalisé le buffet ci-dessus ! D’abord bien qu’étant un bec sucré, j’ai préparé en majorité des recettes salées; ensuite je n’habite pas un diner, je n’ai pas de machine à barbe à papa et je n’ai jamais tenté les cupcake; enfin tellement prise à cuisiner, réchauffer les différents amuse-bouches puis servir, je n’ai pas pris le temps de photographier mon oeuvre.

Première étape : trouver des idées variées, du chaud et du plus frais, du cru et du cuit…j’ai pioché dans les blogs et j’ai adapté selon ce que j’avais sous la main.

Seconde étape : commencer à préparer le buffet dès la veille au soir…en ce qui me concerne, j’ai mis au frigo un cake roquefort/poires/noix (conseillé par Virginie B.) et des madeleines jambon/olives. J’ai profité de l’occasion pour servir le foie gras Esprit d’Eté au pesto rouge de la Comtesse du Barry (merci Alice pour cet envoi gourmand!). Il s’est révélé parfait pour la saison, bien équilibré au niveau du goût (le pesto rouge ne l’emporte pas sur le reste).

Troisième étape : s’enlever les mains des poches et s’atteler sérieusement à la tâche le jour J. J’ai mis mon tablier le matin à 10h et je ne l’ai enlevé que vers 16h ..heureusement que les enfants n’étaient pas là, je ne vois pas comment ils auraient pu s’occuper seuls tout ce temps.

Quatrième étape : s’occuper de la décoration …de façon assez sommaire en ce qui me concerne (une bannière au dessus de la table, une jolie nappe, des assiettes et des serviettes assorties, des ballons parce qu’il s’agissait d’un anniversaire) et du ménage.

Cinquième étape : filer sous la douche…c’est mieux d’accueillir ses invités avec un délicieux fumet qu’avec une trace de ta dure labeur )

Sixième étape : je suis d’une naïveté confondante parfois..je pensais que le plus gros du boulot était réalisé mais j’ai passé une grande partie de la soirée à aller réchauffer les mini- quiches, pizzas (je te conseille en passant la pâte à pizza de Picard, vraiment excellente, pas la peine de perdre du temps à la réaliser soi-même) …à remplir les verres de vino tinto (du vin rouge léger additionnée de sprite et servie avec des glaçons…j’ai essayé avec de la limonade normale mais cela est bien plus fade), à remporter les verrines vides à la cuisine, etc

Septième étape : remplir les tupperware de restes car j’avais prévu pour 30…on était 10 )

Entre la sixième et septième étape, quand les estomacs étaient déjà remplis, que les sourires étaient larges sur les visages, que les invités semblaient apprécier le contenu de leur assiette, que la musique rythmait la soirée, que les enfants jouaient entre eux sans s’écharper, que j’étais assez détendue quant à la réussite du buffet pour rire ou profiter du moment alors Electro, je pense avoir été dans ce que tu appelles my zone, même si ce moment n’a pas été éternel.

Verdict : je ne suis pas prête à me lancer dans la réalisation régulière de buffets mais de manière occassionnelle, j’ai pris du plaisir à imaginer ce que j’allais servir et à le préparer par la suite..la plus grande récompense étant d’entendre dire que c’était bon !

Et toi, tu t’es déjà lancée dans les buffets?

Pin It