Tag

actifry

Browsing

Pour moi, les meilleures frites du monde ce sont celles que préparait ma mère dans sa friteuse manuelle avec les pommes de terre de mon grand père Corrézien. De la patate 4 étoiles, beaucoup d’huile soyons honnêtes (et pas seulement dans les frites mais dans les bouteilles rangées dans le cagibi, dans l’air voire sur les vêtements malgré la hotte, les fenêtres ouvertes pour aérer et la grande cuisine) et de l’amour maternel, voilà un souvenir gustatif façon madeleine de Proust.

Jusqu’à l’Actifry Express XL, je n’avais pas de friteuse à la maison car j’ai horreur de l’odeur de l’huile (ok personne n’adore l’odeur de l’huile mais ça fait partie des odeurs de cuisine que j’ai vraiment du mal à supporter) et je digère mal tout ce qui est frit (c’est mon côté choupette ). Il m’arrivait de faire des frites au four mais je les trouvais sans grand intérêt (sèches et insipides quelque soit la marque). Quand j’ai eu l’opportunité d’aller voir les coulisses de fabrication de l’Actifry près de Dijon, j’ai dit tout de suite oui. J’étais assez sceptique sur le fait d’obtenir des bonnes frites avec seulement une cuillère d’huile (le principe de base de l’Actifry et ce qui a rendu célèbre cet appareil ) mais curieuse aussi de les goûter.

Une journée qui donne la frite

J’ai visionné récemment un documentaire consacré au Made in France (et constaté que de moins en moins de choses -c’est un euphémisme- sont fabriquées en France) et j’ai ressenti comme une petite satisfaction « patriotique » à voir une usine en Bourgogne où tous les modèles de l’Actifry sont fabriqués de A à Z, y compris ceux à destination des pays étrangers (avec des différences comme la taille par exemple adaptée aux cuisines asiatiques). Outre le lieu de production, j’ai pu visiter un laboratoire dédié à la performance et l’endurance de ce produit et toucher du doigt tous les tests et hypothèses scientifiques suscités par un seul appareil ménager.

6 ans de recherches ont été nécessaires pour développer l’Actifry (le service de Recherche et de développement compte 30 personnes dont un anthropologue qui étudie nos habitudes alimentaires..avouez que vous ne songiez pas à ça en achetant un appareil électroménager). Des tests ont lieu tous les jours pour vérifier l’absorption de l’huile sur l’ensemble de la fournée afin que cela soit bien homogène, la couleur de la frite ou sa croustillance.

Actifry Actifry

En fin de matinée, a eu lieu un atelier cuisine autour de l’Actifry. J’ai pu bien-sûr goûter des frites nature mais aussi aromatisées avec de l’ail et du parseman ou de la moutarde originale ou bien encore du bacon et des cacahuètes (mes préférées). Il suffit pour cela en début de cuisson d’ajouter dans la cuve où l’on met les frites une cuillère de condiment ou autre préparation.

Comme je le dis très synthétiquement dans la vidéo ci dessous (dans laquelle je me trouve…affreuse, nerveuse et grosse …pour changer )), la dégustation fut une bonne surprise. Malgré la quantité faible d’huile, les frites étaient croustillantes mais pas sèches et bien meilleures que les frites au four.

Actifry Actifry

Comme vous l’avez vu sur la vidéo, avec l’Actifry, il est possible de préparer autre chose que des frites : nuggets maison, pilons de poulet, poisson et même pourquoi pas de caraméliser des fruits dans le bol (en remplaçant l’huile par du miel) comme je l’ai testé avec Lucky Sophie le jour de cet atelier pour préparer un crumble aux pommes (eh oui grande surprise, j’ai choisi la partie dessert).

L’Actifry Express XL à la maison

Après cette première expérience, j’ai eu la chance de recevoir l’Actifry Express XL à la maison histoire de tester l’appareil en conditions réelles et selon mes propres goûts. Je l’ai reçu le 22 octobre dernier, je suis partie en vacances entre temps, je suis donc loin d’avoir testé toutes les possibilités de la machine et toutes les idées recettes que j’ai en tête.

Premier test : les frites fraîches

Avec un fils qui a déclaré un jour ne pas aimer les frites (aussi bien celles au four qu’il trouve trop molles, que celles servis dans les restos …rarement maison), une fille qui, elle, est très branchée frites et un gars qui a grandi dans une famille très « patate », j’avais un panel de goûteurs varié. J’ai acheté les pommes de terre (il est conseillé d’utiliser des variétés comme la Bintje, la Charlotte ou la Mona Lisa) sur le marché à un petit producteur parce que des bonnes frites, je le redis, c’est avant tout des bonnes pommes de terre, je les épluchées et j’ai regretté de ne pas avoir un appareil à couper les frites. Avant de les couper (le plus régulièrement possible et pas trop épaisses), je les ai passées sous l’eau et les ai égouttées dans un torchon.

Ensuite il suffit de mettre les frites dans la cuve de la machine, de verser une cuillère d’huile dans la cuve (cuillère fournie avec la machine; pour l’huile on peut utiliser soit l’huile spéciale Actifry vendue en GMS soit une huile de tournesol classique ou autre), d’appuyer sur le bouton marche/arrêt et de régler le temps en suivant les indications du mode d’emploi. Il n’y a pas de préchauffage, la machine démarre immédiatement. On peut arrêter le temps avant la fin (en appuyant sur le bouton marche/arrêt) ou prolonger la cuisson selon si on aime les frites plutôt claires ou au contraire plus dorées (c’est mon cas). On peut aussi interrompre la machine en cours de cuisson pour ajouter un assaisonnement.

Une fois la cuisson terminée, il suffit d’attraper la cuve avec la poignée prévue (qui n’est pas chaude et qui se plie, ce qui est bien pratique quand on veut ranger l’appareil), d’ouvrir le couvercle, de verser les frites dans un saladier ….et de voir tous mes goûteurs se jetaient sur des frites car elles ont plu à tout le monde, y compris au fiston (assez croustillantes à l’extérieur pour lui tout en étant fondantes à l’intérieur).

Second test : les frites surgelées

Histoire d’aller plus vite, et parce que le soir quand on a des enfants et qu’on travaille c’est souvent la course, on peut gagner du temps en préparant des frites surgelées avec l’Actifry. Le mode d’emploi est le même que pour les frites fraîches (la corvée de patate en moins), seul le temps de cuisson change et comme les frites surgelées sont vendues déjà enduites d’huile, on n’en rajoute pas. Personnellement je les trouve moins bonnes que les frites fraîches : moins croustillantes et moins digestes. Par contre il existe des frites de patates douces surgelées et ça avec son petit goût sucré, ça change (on m’en redemande).

 

Actifry frites 8

L’Actifry : le bilan

Difficile à nettoyer ? qui a déjà nettoyé une fois dans sa vie les grilles d’un barbecue, sait combien laver un récipient huileux peut être ingrat et difficile. Pour nettoyer l’Actifry, rien de compliqué :  une fois le bol déclipsé pour verser son contenant et le servir, je le mets à tremper dans de l’eau chaude savonneuse et je passe ensuite une éponge dessus (côté non abrasif) et c’est nickel. La paroi transparente (le couvercle) se déclipse aussi très facilement ainsi que la pale qui tourne dans la cuve. Il suffit alors de les laver de la même manière.

Trop long à cuire ? le plus long avec les frites maison c’est d’éplucher et de couper les pommes de terre. Le groupe SEB travaille de manière permanente à améliorer ses produits. L’Actifry Express XL (la dernière Actifry à avoir été commercialisée ) a réduit le temps de cuisson (30% plus rapide qu’avec les Actifry classique). 1kg de frites fraîches sont prêtes en 28 minutes (à ajuster selon que vous les aimez plus ou moins dorées), 1 kg de frites surgelées en 26 minutes.

Trop imposante ? l’Actifry Express XL peut cuire une plus grande quantité de frites soit jusqu’à 1k500 de frites, sa cuve a été conçue en conséquence. La machine prend de la place (surtout pour les petites cuisines) mais contrairement à un robot ménager, elle ne reste pas forcément tout le temps sur le plan de travail. Ma mère rangeait sa friteuse manuelle dans un placard entre deux utilisations. Je fais la même chose avec l’Actifry.

Trop mono-usage ?étant donné son prix (229 euros), on peut attendre de l’Actifry qu’elle permette de préparer autre chose que des frites. J’espère vous avoir montré que c’était le cas et des crevettes au curry sont prévues très bientôt de cette façon.

Pour résumer (si vous êtes allés au bout de ce roman), l’Actifry permet de manger des frites à la maison sans parfumer sa cuisine, sans avoir à s’occuper de recycler l’huile usagée (il parait que dans les grandes villes il faut l’amener à la déchetterie..autant dire qu’il faut être motivé), sans avoir besoin de rester devant sa friteuse pour surveiller, sans danger d’huile chaude pour les enfants ni d’éclaboussures, sans galère au moment du nettoyage et avec moins de calories (3% seulement de matières grasses).

Et vous, les frites, vous les aimez comment ?

Edit : une recette originale de Courgettes au citron confit à réaliser avec l’Actifry par Sophie du blog Turbigo Gourmandises

 

 

Dans la vie je suis parfois du genre tout ou rien. Par exemple cette semaine j’ai suivi un cours de street jazz le lundi, un cours de zumba le lendemain après des mois sans sport ou presque. Et puis j’ai marché, beaucoup. Pas sûre que ça contrebalance le dessert au chocolat de l’institution, le Caro de Lyon (je vous montre le bel intérieur de ce restaurant et mes assiettes dans un futur article) mais j’ai redécouvert les courbatures.

J’ai été d’une sagesse incroyable devant les rayons de la nouvelle boutique Scrapcooking rue de Brest consacrée au cake design et à la pâtisserie. Outre la pâte à sucre, les moules, les décors en sucre, on y trouve de la jolie vaisselle rice, pas mal d’accessoires, des ingrédients professionnels comme le glucose, la pectine (et en petites quantités ce qui est toujours appréciable) et beaucoup d’autres choses pour des goûters, des fêtes d’anniversaire ou des desserts colorés. Je suis ressortie sans rien : aurais-je basculé dans l’âge de raison à quelques heures de mon anniversaire ?

Ce n’est pas des bougies que j’ai soufflées mercredi mais des frites lors d’une journée blogueurs au cours de laquelle j’ai visité à côté de Dijon les usines et labo dédiées à Actifry, cet appareil qui permet de réaliser des frites avec seulement une cuillère d’huile. Chaînes de production, recettes et test gustatif, je vous raconte tout cela en détails très vite.

De retour à Lyon, j’ai arpenté le bitume à nouveau de la presqu’île au quartier des Brotteaux….j’ai le droit à une part de gâteau ? : )

semaine 38semaine 38 (2)

★ Parfois je lis ici et là  « vieillir c’est génial ! »…moi  j’avoue que ça m’arrangerait si  le compteur pouvait rester bloqué histoire d’avoir encore, pour quelques années, 30 ans :

D’autres photos, avec ou sans calories, de la semaine sur Instagram

Pin It