Tag

yaourt maison

Browsing

Qui aurait cru que ma yaourtière fonctionnerait aussi régulièrement ? même pas moi je l’avoue..après la version nature, carambar, à la cassonade et à la fleur d’oranger, j’ai tenté celle avec du lait concentré sucré et un fond de confiture (en trop parce que sucré sur sucré, c’est pas terrible) et  ça m’a replongé illico dans mes années cantines de primaire quand en dessert, on nous servait des berlingots.

Étrange je n’ai pas encore essayé les yaourts au chocolat (en vérité j’ai tenté une fois avec de la pâte à tartiner et c’était aigre !) alors je ne suis pas prête de la mettre au placard ma machine.

Et vous, dans votre cuisine il se passe quoi ce week-end ?

dans la cuisine d’Anne-Laure T, la bible de la cuisine italienne

dans la cuisine de l’Instinct des thés, un nouveau bouquin

dans la cuisine de Lucky Sophie, du masking tape

dans la cuisine de Madame Rouge Cerise, un Kougloff maison

dans la cuisine de Sysy in the city, une crème de potimarron et des raviolis aux cèpes

dans la cuisine de Chocololita, des gourmandises spécial Halloween

Edit spécial résultat de concours : les gagnants des assortiments Suchard sont Sabrina et Katsissi ! Bravo à elles et pour tous vos actes de rébellion.

Parfois en cuisine je m’emballe et je cède à l’appel des modes. J’ai, par exemple, voulu absolument une machine à pain à un moment bien que préférant nettement la baguette à toute autre forme de pain. Après quelques semaines (mois?) d’enthousiasme pendant lesquels j’ai tenté de me convaincre que le pain en boule c’était bon et avoir préparé un nombre incroyable de brioches, la machine a commencé à prendre la poussière et quand une des mes anciennes collègues a manifesté son vif désir pour l’appareil, je lui ai revendu sans hésiter.

La yaourtière connaitra-t-elle le même sort? j’ose espérer que non. Pour le moment, je l’utilise régulièrement et je teste à chaque fois une nouvelle saveur. C’est très rapide et simple, je branche l’appareil le soir et le lendemain matin, je mets les 7 yaourts au frigo. Je ne suis pas certaine que l’argument économique se tienne car on trouve des yaourts très bon marché et pas mauvais du tout. Il s’agit plus du plaisir du home made et la maîtrise des ingrédients.

La première fois j’ai utilisé du lait demi-écrémé et la texture ne me plaisait pas, je conseillerais donc de choisir du lait entier et pour avoir quelque chose qui ressemble aux yaourts de la laitière d’ajouter éventuellement un peu de poudre de lait. Dans certaines recettes, on conseille de mettre un yaourt. J’utilise plutôt un petit sachet de ferment d’Alsa (qui existe aussi en version bifidus).

Au niveau du goût, je préfère sucrer la préparation. Si je ne le fais pas, il y a toujours une petite amertume que je trouve désagréable (mais c’est peut-être parce qu’à la base je n’aime pas le lait). J’ai déjà essayé les yaourts au nutella (bof) et au carambar (pas convaincue cela fait une croute sur le dessus et malgré le fait que les carambars soient sucrés, au final on retrouve ce petit goût amer que je trouve déplaisant).

Ma recette préférée jusqu’à aujourd’hui est donc celle à la cassonade et à la fleur d’oranger.

Qu’est ce qu’il te faut ? 1 litre de lait entier, 1 sachet de ferment, 5 CS de cassonade, 1 à 2 CS de fleur d’oranger selon les goûts.

Fouette l’ensemble pour que les ferments se mélangent bien au reste. Ensuite je verse dans mes pots à l’aide d’un bec verseur histoire de ne pas en mettre partout. Je laisse dans ma yaoutière pour la nuit entière et c’est prêt.

Ce yaourt est très parfumé et frais, très agréable quand il fait chaud.

Et toi, yaourtière, machine à pain, sorbetière dans ta cuisine?

 dans la cuisine de Lucky Sophie, des baguettes à sushi

dans la cuisine de l’Instinct des thés, des tasses couleur mer

dans la cuisine d’Anne-Laure T, des légumes plein de couleur

Pin It