Tag

voiture électrique twizy

Browsing

..enfin j’ai testé, façon de parler parce que lorsqu’on m’a proposé de conduire cette mini, j’ai lâchement (ou sagement)  décliné l’invitation même si on m’a assuré qu’elle était super facile à conduire (pas de boîte de vitesse). J’ai quand même un côté Pierre Richard et je conduis en moyenne une fois par an alors imagine que je la casse la Twizy, que dans un grand moment d’anxiété (oui moi le volant ne me détend pas du tout, bien au contraire), je me prenne un platane, je me serais retrouvée obligée de devoir rembourser le prix d’une voiture alors que je n’en ai jamais eu..ballot non?

Bref je me suis installée derrière puisque dans cette voiture, il y a deux places : une pour le conducteur et une pour son passager dans son dos. S’installer gracieusement sur le siège arrière est quasiment mission impossible, sauf si tu es danseuse étoile, heureusement personne n’a filmé ce moment. Une fois assise, il faut caler ses jambes de part et d’autre du siège, façon scooter (enfin gros scooter) et en voiture Simone.

Là il s’est passé un truc bizarre : j’ai pas entendu l’engin démarrer et à peine le bruit des roues sur le bitume quand on a commencé à rouler. Plus silencieuse ça semble difficile, d’ailleurs fallait voir la tête des cyclistes ou des piétons qui découvraient un peu au dernier moment la voiture à côté d’eux.

Après j’ai joué un peu avec les portes, j’ai soulevé le mini capot qui contient la prise pour recharger la voiture, j’ai regardé l’intérieur comme si j’y connaissais quelque chose alors que quand tu prononces le nom de n’importe quel modèle automobile, aucune image ne s’inscrit dans mon cerveau (ou alors la mire sur un écran de télé). N’empêche que pas besoin de regarder Turbo tous les dimanches sur M6 pour constater qu’il y a peu de place dans cette voiture (tu ne peux, à priori, pas t’en servir pour aller faire les courses alimentaires du mois ou même jouer à Pretty Woman version Confluence) et qu’il n’y a pas de vitres (il existe même une version sans porte).

Pour utiliser la voiture électrique Twizy, il faut donc être célibataire, ne pas être douée pour les créneaux comme moi (ou carrément ne pas avoir son permis car une version sans permis existe), être nullipare, ne pas laisser sans sac à main à la portée de tous à un feu rouge et habiter dans un endroit où le soleil est garanti 365 jours par an.

Ok je force le trait, d’autant plus qu’une ville sans le bruit des pots d’échappement et la pollution qui va avec, je suis la première à militer pour..la preuve je ne me déplace qu’à pied ou en transports en commun. Quand j’ai émis l’idée d’un centre ville avec uniquement des voitures électriques, tu auras vu la tête du commercial qui présentait la Twizy. Il a blêmi puis il m’a fixé en se demandant si je blaguais ou pas alors que dans le même temps, je réalisais que je venais de lui sortir un truc énorme ..un peu comme si j’avais demandé à Françoise Hardy de payer ses impôts à hauteur de ses revenus…vraiment n’importe quoi.

En même temps s’il y a seulement une poignée de personnes qui utilisent demain la Twizy, qu’est-ce que ça change pour l’environnement?

 

 

Et toi, la voiture électrique tu en penses quoi?

Edit : le prix, le fonctionnement de la batterie, la vitesse et tous les détails techniques de la Twizy sont sur le blog consacré aux voitures électriques.

Pin It