Tag

transmission de pensées

Browsing

Depuis quelque temps, je me pose de sérieuses questions sur mes enfants : je les soupçonne de lire dans mes pensées, d’être des Gary Kurtz en herbe mais sans les trucages.

Tu veux des preuves?

Preuve numéro 1 : A l’époque de ma seconde grossesse, un ventre aussi plat que le décolleté de Jane Birkin, aucune nausée, un secret gardé entre le futur papa et moi pendant les 3 premiers mois, et pourtant le chérubin touche mon ventre, me pose des questions, est comme un chien avant qu’un orage ne se déclenche.

Preuve numéro 2 : avec l’homme de temps en temps, nous posons un jour de RTT pour passer un moment en tête à tête en amoureux sans avoir besoin de sortir la grosse artillerie, belle-maman, mamie ou baby-sitter. Mes enfants ne sont jamais malades, la pédiatre me connait seulement pour les vaccins et les visites de contrôle, j’ai eu deux fois un flacon d’antibiotiques dans mon frigo en 5 ans et bien les rares fois où ces adorables créatures ont vomi, eu de la fièvre, une éruption cutanée c’est la veille ou le jour où nous avions prévu une sortie à deux.

Preuve numéro 3 : il suffit que j’affirme quelque chose à propos de ma progéniture à quelqu’un pour qu’ils me contredisent dans la minute, l’heure, la semaine qui suivent. Un « il dort super bien en ce moment » et je suis quitte pour me lever toutes les nuits; un « il a arrêté ses crises » confiée à ma sœur hors de sa présence pourtant et voilà que le week-end suivant il se comporte comme un petit monstre, etc..

Preuve numéro 4 : l’inverse est vrai aussi, dès que j’emploie le mot « jamais » dans une phrase, l’un ou l’autre s’évertue à me faire mentir. « Moi ma puce, elle ne met rien à la bouche..jamais » et voilà que je la trouve avec une bouteille playmobil entre les lèvres.

Peut-être que je devrais les laisser cocher les grilles du loto?

 

Pin It