Tag

tongs

Browsing

Les règles déontologiques de ce blog m’interdisant de montrer mes pieds, Virginie B, les panards ci-dessous ne m’appartiennent pas….


Cet été, vais-je céder aux sabots cloutés ? :

sur des jambes longues et fines c’est joli…sur moi j’ai quelques doutes

J’ai lu que c’était le retour de l’espadrille :

mais là tous les arguments marketing n’arriveront pas à me faire oublier qu’en espadrille, tu pues des pieds

A moins d’avoir la folie des grandeurs façon équipe de France et de craquer pour ce modèle Louis Vuitton :

au moins les orteils même les plus vilains sont cachés

Finalement ce que j’aime le plus l’été c’est me libérer de toutes chaussures et marcher le plus possible pieds nus au moins à l’intérieur…

Et toi, tongs addict, sandales, espadrilles… pendant les vacances?

Hum je me demande si avec un titre comme ça, il y a en beaucoup qui vont avoir envie de lire la suite )

Et de quoi elle veut nous causer celle-là? du concours de Frannso et de Virginie B pardi, la planète à nos pieds.

Pour la première épreuve (ben oui ça se corse maintenant les concours sont en plusieurs épreuves), il s’agit de montrer un coin de la planète qui donne envie de se mobiliser soit parce que ce coin en question est tout pourri et que cela agit comme une claque en pleine figure soit parce que ce coin est magnifique et qu’il faut se bouger les fesses pour qu’il reste intact.

Comme je suis une fille positive, j’ai choisi un coin magnifique et tant qu’à faire un endroit que j’ai visité personnellement il y a quelques années de ça, quand j’étais jeune, mince, belle (faîtes semblant d’y croire) et sans enfant. La photo n’est pas de moi car à l’époque je n’avais pas d’appareil numérique mais mes souvenirs sont encore plus éblouissants que n’importe quel cliché du Grand Canyon :



Les plus courageux du groupe (c’est à dire quasiment tout le monde sauf l’homme et moi) ont survolé le Grand Canyon en hélico…Nous nous sommes contentés de suivre des chemins balisés et d’absorber autant de couleurs, de dégradés de lumière, de reflets, de sensations (de petitesse car les chaînes de montagne se déploient quasiment à 360° autour de soi et de hauteur car la falaise est vertigineuse et tout en bas coule une rivière) que possible et ce jour-là nous en avons vraiment pris plein les yeux (Frannso va encore dire que je crâne)

La seconde épreuve consiste à montrer des pieds…heureusement pas obligatoirement les siens….non parce mes knacki balls je les supporte tout juste alors je ne vais pas vous imposer ce supplice visuel. J’ai cherché si je trouvais les pieds de Jude Law, George Clooney prête à me lancer dans la thèse « Bel homme, beaux pieds? » mais visiblement ces messieurs prennent garde à ne pas montrer leurs orteils. J’ai failli zoomer sur les pieds d’une danseuse comme un petit rappel de ma bannière et un clin d’oeil à une des vies que j’aurais aimé vivre. Finalement j’ai profité de cette épreuve pour résoudre ce qui reste aujourd’hui un mystère pour moi :

Pourquoi y a-t-il des personnes qui mettent des chaussettes avec des tongs? quel est l’intérêt de porter des tongs dans ce cas? aiment-ils avoir mal aux pieds pour s’assurer au moins un plaisir dans la journée, le moment où ils quitteront leurs chaussures?

Toutes les théories à ce sujet sont les bienvenues…..

Pin It