Tag

thalasso

Browsing

 Début septembre, une bonne fée s’est penchée au dessus de mon lit en prononçant la formule magique Thalasseo et m’a concocté un week-end de princesse. J’ai découvert à cette occasion, à peine à un quart d’heure de Lyon en train (carrosse moderne), juste en bordure du domaine de LaCroix Laval, un hôtel 5 étoiles, le Pavillon de la Rotonde, où tout est mis en œuvre pour la détente du corps et de l’esprit.

spa rotondespa rotonde 2

Chambre immense et cosy, lit king size, machine à expresso, salle de bain avec douche et baignoire, peignoir et chausson à disposition, service du soir avec météo du lendemain et ballotin de chocolats déposé sur la table de chevet, j’avais bien enfilé mes pantoufles de verre en quittant la capitale des Gaules. J’étais même prête à me la jouer princesse jusqu’au bout en me faisant livrer le petit déjeuner sur la terrasse fort agréable.  spa rotonde 6spa rotonde 5spa rotonde 4spa rotonde 7spa rotonde 8spa rotonde 9spa rotonde 10spa rotonde 14

Au programme de l’après-midi : longueurs dans la piscine à contre-courant, jacuzzi, hammam, repos sur les transats avec vue sur le parc et petite balade à Charbonnières les Bains que je ne connaissais que de nom. J’ai eu aussi l’occasion ce jour là de mettre un visage et une voix sur un des pâtissiers du restaurant gastronomique La Rotonde avec qui j’échangeais jusque là virtuellement …un des joyeux hasards de la vie …

spa rotonde 11spa rotonde 12spa rotonde 13

Après une nouvelle séance de barbotage dans le jacuzzi sans aucun autre client comme si le lieu avait été privatisé, je ne suis pas allée au bal mais au casino, situé juste en face de l’hôtel. Je savais que je risquais de me prendre vite au jeu pour avoir passé quelques week-end devant les machines à sous du temps où j’habitais à Pau (j’ai vu de la lumière, je suis rentrée et comme je ne connaissais personne mis à part mes collègues de travail, j’aurais pu vite devenir accro du bruit des pièces qui dégringolent ou de celui des jetons qui s’entrechoquent dans les gobelets)….heureusement l’homme a joué la voix de la raison et a su arrêter au bon moment, juste après avoir gagné une petite somme.

spa rotonde 17spa rotonde 19spa rotonde 15

Après un petit déjeuner excellent (financiers et cake maison, jus d’orange pressé, yaourt et crème artisanale) et un petit tour digestif dans la forêt du domaine de LaCroix Laval (qui a une entrée à deux minutes à peine de l’hôtel), j’ai du me résoudre à enlever mes pantoufles de verre et à retourner à la réalité.

Séjour offert par Thalasseo.

 Quand j’entends le mot thalasso, je sors mon guide du routard de Bretagne ) J’imagine des chambres avec vue sur la mer, des balades iodées sur des sentiers côtiers, des petits déjeuners à marée basse (une chance sur deux que je me plante), des après-midi où la mer se déchaîne et la nuit la tête sur un oreiller moelleux m’endormir au bruit des vagues. J’imaginais moins qu’il était possible de s’offrir ce type de décor mais ailleurs qu’en France jusqu’à ce qu’en surfant sur le site www.thalasso-line.com, je découvre dans les destinations l’Irlande.

Forcément j’ai cliqué et je suis tombée sur Inchydoney Island Lodge & Spa à 50 km de Cork dans un cadre sauvage magnifique. Je me suis imaginée auprès d’un feu de bois en train de siroter un thé après une séance de bains aéromarins, un enveloppement d’algues, une douche hydromassante, un massage ou un moment de détente dans la piscine d’eau de mer chauffée (il manquait juste un soin au chocolat pour que le tableau soit totalement idyllique).

 

Chambres cosy et raffinées avec pour toutes vue sur la mer …vous vous imaginez dans le petit fauteuil enveloppé dans un peignoir ultra confortable, des mules bien chaudes près de la fenêtre avec un bon bouquin ? moi oui )

On est gourmande ou on ne l’est pas, impossible de ne pas jeter un œil au descriptif des restaurants : produits de la mer, produits régionaux …de quoi oublier tous les à priori sur la gastronomie irlandaise. Je pourrais même partir en famille car il y a un second restaurant plus décontracté à l’ambiance pub irlandais où on peut dîner de sandwichs ou de pâtes.

Soins le matin, promenade l’après-midi, virée jusqu’à Cork pour un shooting photo et un repérage d’adresses gourmandes, je me suis déjà contoctée mon programme.

Alors je pars quand déjà ? )

(article partenaire)

Comme j’ai eu l’impression d’être dans un film pendant une semaine, j’ai imaginé, un peu avant la vraie cérémonie des césars qui aura lieu ce samedi, mes propres nominés.

Le césar du meilleur espoir féminin est attribué à ….


Miss Zen ! même si elle ne portait pas de lunettes noires, elle a changé de tenue tous les jours pour être raccord avec la beauté des lieux….difficile de ne pas jouer à la star avec une telle entrée d’hôtel, des façades qui ne sont pas sans rappeler celles des palaces de la Côte d’Azur, une piscine sous véranda et un balcon sur lequel elle aurait pu sortir pour saluer ses fans.

Le césar de la meilleure musique de film est attribuée à ….

celle jouée par le piano au bar de la passerelle quand la nuit tombait sur les thermes et que la marée était montante…il ne restait plus qu’à s’assoir dans un fauteuil club pour déguster un cocktail ou lire la presse du jour ou bien encore emporter un petit souvenir pour les gourmands, les douceurs proposées par le pâtissier Pascal Pochon (des chocolats, des caramels au beurre salé, des macarons et autres spécialités)

 

Le césar des meilleurs costumes est attribué à….

la décoratrice des chambres ! Petit salon avec bow-widows qui rappelle la proximité avec l’Angleterre, vue fabuleuse sur la mer, tons chauds qui se répondent dans les coussins, les fauteuils, les rideaux et qui créent une atmosphère cosy, coiffeuse pour être la plus belle en toutes circonstances, lit king size, tableaux à la thématique marine : une chambre qui invite à la rêverie et dans laquelle on a envie de rester plus que le temps d’une nuit

 

Le césar du meilleur son est attribué à …

La mer ! La tête sur l’oreiller je me suis endormie chaque soir, bercée par le bruit des vagues; son ressac a rythmé le bruit de mes pas quand j’ai parcouru la digue devant l’hôtel; elle a été comme un sous-titre aux voiles des chars gonflés par le vent qui semblaient courir sur le sable ou aux cerf-volants tenus par des enfants au loin alors qu’en premier plan des amoureux s’embrassaient les pieds dans une flaque d’eau

 

Le césar de la meilleure photo est attribué à…

l’architecture des belles demeures jalonnant mes promenades autour de l’hôtel des Thermes car avouons-le, il y avait de quoi mitrailler comme une folle ces bâtisses s’élevant vers le ciel, ces tourelles, ces maisons aux volets bleus ou blancs ,ces façades imposantes, ces habitations familiales

 

Le césar du meilleur décor est attribué à…


Saint-Malo ! intra-muros avec ses remparts, ses vitrines gourmandes, ses libraires spécialisées, son festival littéraire Étonnants voyageurs, ses crêperies, sa statue de Chateaubriand, son fort; pour ses grandes plages du Sillon avec ses brises-lames et le quartier de Paramé; le port de plaisance des Bas Sablons et la cité d’Alet vue de loin seulement faute de temps…


Inutile de préciser qu’une semaine est bien trop courte pour visiter tous les endroits magnifiques dont regorge ce coin de France : la pointe du Grouin, les parc à huitres, Cancale, Dinard, Dinan, et pourquoi pas les îles anglo-normandes Jersey et Guernesey…autant de raisons supplémentaires de choisir cette cure plutôt qu’une autre si on a envie de coupler tourisme et thalassothérapie !

Comme dans toute cérémonie des césars, le temps des remerciements est venu :

Merci à la direction des Thermes de St Malo grâce à laquelle j’ai passé une semaine de rêve ; Merci au personnel de l’hôtel (chaque soir une femme de chambre m’apportait un petit chocolat comme si elle connaissait mon addiction), du restaurant d’une gentillesse et d’une disponibilité incroyables, de la thalasso et du spa toujours aux petits soins; Merci à Lisa de l’agence Vianova Spheeris qui a pris en charge toute l’organisation de ce séjour et qui a répondu patiemment à toutes mes interrogations; et un grand Merci à Virginie B. qui m’a permis d’être repérée comme jeune maman potentiellement intéressée  par cette cure Mer-Jeune maman et avec qui j’ai noué ces derniers temps des liens amicaux forts.

J’espère que j’ai été une maîtresse de cérémonie à la hauteur…

Si les mamans sont bichonnées, les bébés dans le cadre de la cure Mer-jeune maman sont loin d’être oubliés.

Un accueil 4 étoiles

En arrivant dans la chambre, tout le matériel de puériculture était installé, disponible : lit parapluie et douillette, baignoire bébé, transat et matelas à langer, chauffe-biberon et stérilisateur…de quoi se sentir immédiatement chez soi !

 

Une prise en charge tip top pendant les soins

Quand on vient seule en thalasso, que faire de son bébé pendant le cours d’aquagym ou le massage ? Aux thermes de St Malo, tout est prévu pour que vous profitiez l’esprit tranquille de votre séjour en laissant votre bout de chou au club bébé dirigé par une infirmière comme dans une crèche et animé par une équipe de professionnelles. Miss Zen a dormi, mangé, joué, s’est fait câliné et s’est même promenée en poussette sur le sillon. J’avais un petit compte rendu écrit de sa matinée ou de son après-midi et on m’a même envoyé des photos de son passage de mon retour à Lyon. J’aurais même pu la confier pendant le dîner car les bébés comme les enfants sont pris en charge gratuitement jusqu’à 5h par jour.

    

 

Miss Zen encore plus zen, c’est possible?

Miss Zen commençait à se plaindre d’être un peu délaissée quand je l’ai amené à sa première séance de massage bébé dans un salon baigné de lumière avec vue sur la mer. Nue sur une table à langer, tartinée de linéament, entourée de 5 autres bébés plus ou moins du même âge, Mademoiselle a apprécié. Si elle n’a pas manifesté sa joie en arrosant son matelas comme certaines de ses consœurs, elle a été tout sourire et s’est laissée masser avec un plaisir manifeste. Lors de la seconde séance, j’ai appris quelques mouvements spécial transit, ce qui n’est pas du luxe concernant Miss Zen et je suis repartie avec un petit dépliant pour ne pas m’arrêter en si bon chemin une fois de retour à la maison.

Ses premières fois

  Premier voyage en train, premières vacances, première fois qu’elle a vu la mer, premier hôtel (et  quel hôtel!), première garderie, première copine en la personne de Violette….

Le retour à la dure réalité

 Miss Zen a été ravie de retrouver son papa et son frère qu’elle ne quitte plus du regard depuis son retour …pour compenser les ballades avec bouffées d’air marin, je lui mets le CD « Océans et mers » de Nature et découvertes mais elle n’est pas dupe..du coup elle a le droit à double ration de massages…

Et vous, avez-vous déjà massé votre bébé?

 


Aujourd’hui je vous propose un petit abécédaire de la cure Mer-Jeune Maman que je viens de tester aux thermes de St Malo pour vous donner un petit aperçu de ce que j’ai vécu pendant une semaine :

A comme Ah oui encore ! Ah que c’est bon! Ah oui là là ! ….attention le risque de prononcer des phrases dignes d’un Marc Dorcel est très élevé en thalasso !


B comme Bain jets : baignoire photographiée ci-dessus dans lequel on immerge son corps et qui masse à différents endroits à l’aide de puissants jets….en plus comme on est dans l’obscurité, l’eau change de couleur…c’est la boîte de nuit version thalasso. En début de séance, quelques gouttes d’huile essentielle (circulatoire, amincissante, drainante..) sont ajoutées à l’eau de mer chaude.

B comme Brouillards marins : entre deux soins, vous pouvez aller vous allonger sur des transats dans cette salle et respirer ces fameux brouillards marins qui sont excellents pour les sinus il parait…


C comme Ciel j’ai oublié…mon maillot de bain, mes claquettes, mon bonnet de bain…non vous ne serez pas condamnée à rester dans votre chambre privée de cure puisque la boutique des thermes propose ce type d’articles ainsi que des cartes postales pour faire baver les copines par exemple


D comme Douche sous-marine photographiée juste au-dessus…cela ressemble à une baignoire sauf qu’une hydrothérapeute promène un pommeau de douche sur la voûte plantaire, les jambes, le dos alors que vous êtes déjà dans de l’eau chaude…détente assurée !

D comme Douche circulatoire : assise sur une table puis allongée sur cette même table un jet d’eau puissant est envoyé sur le bas puis sur le haut du corps…j’ai un peu pensé à ce moment là à une scène des Bronzés 3 avec Michel Blanc sauf que c’est largement plus appréciable

D comme Drainage corps : soin prodiguée par une esthéticienne dans la partie Spa des thermes et qui consiste en un massage doux sur tout le corps de haut en bas….allongée sur une table chauffante et recouverte d’une serviette tiède, il n’y a plus qu’à fermer les yeux et se laisser aller…l’extase !


E comme Enveloppement d’algues : le corps recouvert entièrement d’un composé d’algues chaudes (oui il faut enlever son maillot de bain), vous vous retrouvez comme une papillote sur la table ci-dessus avec une couverture chauffante sur vous pendant environ 20 minutes. Avant de quitter les lieux, vous avez le droit à un rinçage drainant à l’eau de mer….voici un des soins pendant lesquels j’ai failli m’endormir tellement j’étais bien…

E comme Extra : hamman, sauna, éveil musculaire sur la plage le matin, cours collectifs de gymnastique sur terre ou dans l’eau, salle de musculation..si vous êtes du genre hyperactive, pas d’inquiétude, vous avez de quoi remplir votre journée

H comme hydrothérapeute ou personnel qui assurent tous les soins liés à l’eau…souriantes, douces, disponibles, elles s’assurent toujours en cours de séance que tout se passe bien (non j’ai envie de me gratter la joue maintenant que je suis dans ma papillote !)

I comme idées reçues : n’ayant jamais fait de thalasso jusqu’à la semaine dernière, j’avais peur de m’ennuyer, de n’être qu’avec des mémés, de n’être pas assez pathologiquement atteinte….en fait la semaine est passée à la vitesse de la lumière, les curistes ont un profil très varié (des hommes, des femmes, de tout âge, de toute corpulence) et la fatigue, le stress, l’envie de se réconcilier avec son corps ou simplement le besoin de se faire bichonner sont des raisons suffisantes pour sauter le pas.

J comme Jambes : à mon arrivée, j’ai passé une visite médicale et le médecin a décidé de cibler les soins plus particulièrement sur les jambes puisque ma circulation veineuse et lymphatique ne contribue pas à ce que je montre des guiboles à la Julia Roberts dans Pretty Woman. Après une semaine, j’ai le sentiment d’avoir dégonflé et me sens plus légère.

K comme Kinésithérapeuthe : ils sont une équipe de 12 aux thermes…je ne sais pas s’ils ont tous des mains magiques et la même énergie que la personne qui m’a massé trois fois (l’arrière des jambes et le dos) mais j’ai du me contrôler pour ne pas baver sur la table de massage

M comme Modelage ventre plat : après avoir accouché, on se retrouve souvent avec un petit ventre rond et mou qu’on maudit…comme j’ai apprécié la serviette humide et chaude posée sur le ventre puis les massages ciblés pour assurer un bon transit et un bidon dégonflé…soin à éviter après avoir mangé du chou chinois )

N comme noms de curistes que je n’oublierai pas : cette semaine j’ai côtoyé  Mme Mer, Monsieur et Mme Sarrazin et pour la rubrique people l’actrice Catherine Frot

 


O comme ondorelax : allongée sur un matelas massant comme celui montré ci-dessus, oubliez tous vos soucis


O comme Open Bar : parmi les conseils donnés lors d’une thalasso, il est recommandé de beaucoup s’hydrater. Au bar, chaque jour est proposé une tisane différente qu’on peut boire à volonté…il s’agit juste ensuite de repérer les toilettes les plus proches.

P comme Parcours hydrojets dans lequel on peut s’arrêter à différentes stations sur des lits bouillonants, des jets pour masser les cervicales, etc…l’eau est à 31° sauf à certains endroits et elle m’a paru froide !


P comme piscines : celle dans laquelle ont eu lieu les 3 cours d’aquagym (dont la dernière séance pendant laquelle j’ai testé les gants dans l’eau, radical pour faire travailler les bras) spécial postnatal; celle avec un couloir d’eau froide et un bassin d’eau chaude pour simuler la circulation sanguine dans les jambes; celle de détente pour faire quelques brasses…

R comme résultats : je suis arrivée flagada, avec une toute petite tension, et le dos plein de noeuds…6 jours de soins plus tard, j’étais incontestablement plus détendue, reposée, revigorée, prête à me remettre au sport et à affronter la reprise du travail. En plus, les bénéfices d’une cure ne sont pas éphémères mais se prolongent de 6 à 8 mois selon la kiné que j’ai interrogé.

T comme téléphone portable : honte à moi, le premier jour j’ai glissé mon portable dans mon peignoir pour rester en liaison avec le reste du monde…pendant un massage, cela a bipé, sonné et j’ai compris que si je voulais vraiment décompresser, je devais accepter que le reste du monde continue de tourner sans moi…j’ai vu d’ailleurs par la suite des pancartes rappelant l’interdiction de portable dans les thermes )

X comme film X : voir la lettre A de cet abécédaire

Y comme Y’a pas de mal : c’est ce que m’a dit un gars alors que je venais de lui marcher de tout mon poids sur un pied en claquette et que je m’enquerrais de sa douleur…malheureusement il ne ressemblait pas à Jude Law


Z comme Zzzzz : bruit qui peut provenir d’une cabine de soin, la détente pouvant mener tout droit au sommeil…

Et vous, si vous deviez choisir un soin parmi ceux dont j’ai parlé, lequel choisiriez vous ?

Demain je vous parle régal des yeux et explosion de papilles !

Pin It