Tag

tarte

Browsing

Si malgré les demandes répétées de ma fille, il n’y a pas de nouveau pensionnaire à poils longs ronronnant à la maison (j’ai comme dans l’idée qu’elle nous aura à l’usure), un nouveau venu a trouvé sa place dans la cuisine depuis début septembre : le Cooking Chef Gourmet.  Si vous n’avez pas lu mon billet sur la journée très gourmande passée en sa compagnie (entre autres), sachez que j’ai la chance d’être ambassadrice de ce super robot. Je le découvre peu à peu en commençant par des basiques : la crème chantilly, la meringue à la française, la pâte à choux (pour mon premier essai, mes petits choux étaient bons mais visuellement vraiment pas très beaux mais promis quand je serai plus en point niveau dressage cela fera l’objet d’un article, d’autant plus qu’on peut les réaliser à l’aide d’un programme automatique) et avec cette tarte au yuzu, la pâte sablée sucrée.

Ingrédients pour une tarte au yuzu

Pour la pâte sablée sucrée

250 g de farine de blé T45
150 g de beurre mou
100 g de sucre semoule
1 oeuf
1 pincée de sel
1/2 sachet de sucre vanillé

Pour la crème au yuzu et citron vert

2 g de gélatine (ou une feuille)
170 g de sucre semoule
4 oeufs
180 g de jus de yuzu
les zeste râpés d’un citron vert
250 g de beurre en petits morceaux

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1 ) La pâte sablée sucrée au Cooking Chef

Coupez le beurre en petits morceaux. Versez le beurre, la farine, le sucre, le sel et le sucre vanillé dans le bol du Cooking Chef. Installez le batteur K. Réglez le variateur de vitesse sur 1. Mélangez 1 minute. Ajoutez l’oeuf. Mélangez 30 secondes.

Façonnez à la main une boule puis enveloppez-la dans du film alimentaire et réservez-la au réfrigérateur pendant 1 h.

Étalez-la avec un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier cuisson (cela évite de fariner) et foncez votre moule à tarte avec. Faites cuire à blanc dans un four préchauffé à 170° (mon four est vraiment vieux et se comporte bizarrement, au bout d’un peu moins de 15 minutes, la pâte était légèrement colorée et cuite, à vous d’adapter selon votre four). Pour que la pâte ne gonfle pas, je pose dessus du papier cuisson puis des billes alimentaires.

🍋 Facultatif : une fois que le fond de tarte est froid, je le sablonne (je l’isole de manière à ce qu’on verse dessus ne détrempe pas la pâte) avec du chocolat blanc fondu passé au pinceau.

2) La crème au yuzu et citron vert

Faites tremper la gélatine dans un grand récipient d’eau froide pendant au moins 10 minutes.

Dans une casserole, mélangez le sucre, les œufs, le jus de yuzu et les zestes de citron vert. Faites chauffer sur feux doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que la crème épaississe légèrement. Retirez vite du feu et ajoutez la gélatine essorée et le beurre. Mélangez de manière à ce que le beurre fonde bien et que la gélatine s’incorpore puis mixez au mixeur plongeant pour avoir une texture la plus homogène et lisse possible. Garnissez votre fond de tarte avec la crème. Laissez figer au frais une dizaine de minutes avant de décorer votre tarte.

 

 

 

A savoir

🍋 j’ai trouvé du jus de yuzu en bouteille dans une épicerie coréenne à Lyon (Ace Gourmet ), on en trouve facilement il me semble dans les épiceries asiatiques

🍋 avec les quantités indiquées pour la crème, j’ai garni une tarte rectangulaire + 3 tartelettes et j’ai mis dans un pot (contenance pot de confiture) tout le reste pour le déguster avec des crêpes, de la brioche, du pain grillé comme un lemon curd (cela se conserve quelques jours au frigo). Si vous divisez les quantités indiquées par 2, cela sera donc suffisant pour garnir votre tarte au yuzu.

🍋 même remarque pour la pâte sablée sucrée : avec les quantités indiquées, vous avez de quoi réaliser une tarte grand format + 3 tartelettes. Il est possible, en la mettant dans du film alimentaire, de conserver votre pâte sablée sucrée au congélateur pour un usage ultérieur.

🍋 pour la décoration, j’ai utilisé du chocolat blanc que j’ai découpé en petits ronds. Vous pouvez mettre des petites meringues maison ou des fraises si c’est la saison.

Verdict ?

La pâte sablée sucrée est croustillante et délicieuse (et l’avantage avec le Cooking Chef Gourmet est qu’on la travaille pile le temps qu’il faut, du coup elle s’étale facilement et elle ne s’effrite pas à la dégustation). La crème au yuzu et citron vert est bien acidulée et se marie bien avec la fine couche de chocolat blanc. Cette tarte au yuzu a plu aux enfants comme aux adultes.

Allez la prochaine fois je teste une recette de brioche ….à suivre

source de la recette de la crème yuzu et citron vert : Christophe Felder

La tarte façon Cyril Lignac (avec un petit cercle au milieu), je l’ai vue la première fois en couverture du magazine Fou de Pâtisserie et je l’ai trouvée très jolie. J’ai eu ensuite l’occasion, avec d’autres blogueuses, lors d’un atelier culinaire Kenwood d’en réaliser une aux fruits rouges. Depuis j’avais encore plus envie de tenter ma propre version, c’est comme cela qu’est née la tarte aux fruits jaunes façon Cyril Lignac.

Je voulais marier deux fruits avec une texture similaire sous la dent, voilà pourquoi j’ai choisi de la mangue et de la pêche. Pour apporter une touche de peps, j’ai aromatisé la chantilly avec du citron vert. Je n’ai pas inventé la recette de la pâte sablée amandes (sans blague ?), j’ai repris celle de l’ouvrage Tartes gourmandissimes d’Eric Kayser dont l’introduction regroupe toutes les variantes de pâte à tarte, de crèmes d’amande ainsi que les techniques liées aux tartes (avec des photos étape par étape). Et maintenant c’est parti !

Ingrédients de la tarte aux fruits jaunes façon Cyril Lignac

Pour la pâte sablée aux amandes
100 g de beurre ramolli
50 g de sucre glace
25 g de sucre en poudre
25 g d’amandes en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
185 g de farine

Pour la garniture
une brique de crème fraiche mascarpone Elle& Vire
un citron vert
1 CS de sucre glace
1 mangue
2 pêches jaunes
50 g de chocolat au lait pâtissier

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) La veille la pâte sablée amandes

Dans un saladier, mélangez le beurre ramolli en petits dés, les deux sucres, les amandes en poudre et le sel. Vous devez obtenir une texture crémeuse.

Battez l’oeuf en omelette et incorporez-le petit à petit au fouet de manière à ce que la pâte soit bien lisse. Ajoutez la farine en une fois et amalgamez tous les ingrédients sans trop pétrir mais de manière à obtenir une pâte homogène.

Formez une boule, aplatissez-la légèrement, enveloppez-la dans du film alimentaire et laissez-la au frigo toute la nuit.

2) La veille l’infusion à froid de la future chantilly

Versez dans un récipient la crème liquide. Zestez un citron vert (avec un microplane c’est le plus pratique) et mettez-les zestes dans la crème, filmez le récipient avec du film alimentaire et laissez infuser au frigo toute la nuit.

3) Le jour J la cuisson de la pâte sablé amandes

Étalez avec un rouleau à pâtisserie la pâte sablée entre deux feuilles de papier cuisson (cela évite de fariner). Foncez un cercle à pâtisserie (je n’en ai qu’un de 20 cm j’ai donc utilisé ce dernier et avec la pâte restante j’ai fait des petites tartelettes; si vous avez un cercle de 24 cm, la quantité de pâte sablée sera pile ce qu’il faut).

Déposez un emporte pièce (au préalable, j’ai chemisé l’extérieur de l’emporte pièce avec du papier cuisson pour être certaine qu’il n’y ait pas de souci au moment de le retirer) au centre de votre cercle sur votre pâte (mon emporte-pièce mesure 8cm de diamètre). Enlevez le petit cercle de pâte au centre et servez-vous en pour former une petite couronne de pâte autour de l’emporte-pièce.

Pour éviter que la pâte ne gondole, mettez du papier cuisson sur votre pâte et des billets de cuisson (j’utilise du riz  cru) par dessus.

Enfournez (dans un four préchauffé) pour environ 15 minutes à 170°. Laissez refroidir entièrement votre pâte sablée amandes avant de retirer le cercle et l’emporte pièce (délicatement).

Ce n’est pas obligatoire mais pour que la pâte ne détrempe pas du tout je l’ai « imperméabilisée » en passant dessus au pinceau du chocolat au lait fondu (cela apporte en plus un peu de craquant).

4) Le jour J le dressage de la tarte aux fruits jaunes façon Cyril Lignac

Montez votre crème liquide en chantilly pendant que votre pâte cuit. Réservez-la au frigo. Quand la pâte sablée est totalement refroidie et que la fine couche de chocolat au lait est bien prise, pochez la chantilly sur la pâte avec une poche à douille unie.

Pendant la découpe de la mangue en petits dés et des pêches en quartier, laissez la tarte au frigo.

Déposez harmonieusement sur la chantilly au citron vert, les fruits jaunes découpés.

 

tarte aux fruits jaunes facon Cyril Lignac

 

tarte aux fruits jaunes facon Cyril Lignac

 

tarte aux fruits jaunes facon Cyril Lignac

Verdict ?

Visuellement il faut avouer que la tarte aux fruits jaunes façon Cyril Lignac fait son effet. Niveau goût, je craignais que la pâte sablée amandes soit un peu épaisse mais c’était bien équilibré avec l’onctuosité de la chantilly et le croquant des fruits.  La tarte façon Cyril Lignac (qui m’a envoyé un petit mot dans ma story Instagram…j’étais contente comme une enfant au pied du sapin de Noël) a été bien plus vite dégustée qu’il ne faut de temps pour la préparer.

Et vous, vous connaissiez cette forme de tarte ?

Habituellement, le magazine Fou de Pâtisserie je le feuillette comme un beau livre, je lis les portraits avec intérêt mais les recettes de grands pâtissiers me semblent trop longues par rapport aux plages de temps libre de mon quotidien et il me manque toujours certains ingrédients qu’on ne trouve que dans les boutiques spécialisées. J’ai quand même suivi une fois une recette de  pavlova framboise & fruit de la passion (délicieuse et à ma portée) et quand je suis tombée, dans le dernier numéro, sur l’exubérante pêche verveine de Claire Damon – que j’ai rebaptisé plus modestement, étant donné mon niveau, tarte pêche amandes-, je me suis dit que c’était dans mes cordes.

Ingrédients pour une tarte pêche amandes

1 pâte feuilletée
50g de beurre
50 g de poudre d’amandes
50 g d’oeuf (=1 oeuf normal)
30 g de confiture d’abricots
50 g de pâte d’amandes
500 g de pêches
un peu de beurre
un peu de cassonade
1/4 de botte de verveine effeuillée

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Tout d’abord je tiens à souligner que dans la recette tirée du magazine, il était conseillé d’acheter de la pâte feuilletée chez un artisan boulanger (le travail de feuilletage étant plus périlleux selon les températures dans la cuisine en été). Ne sortez donc pas les mitraillettes « han elle fait même pas sa pâte feuilletée maison ! ».

Cuisson de la pâte à blanc

Dans un cercle à pâtisserie beurré (le mieux faisait 20 cm il est de 18 cm de diamètre était conseillé…c’est quand même le truc casse-pied en pâtisserie, on n’a jamais le bon moule), abaissez votre pâte feuilletée. Garnissez le fond d’un papier cuisson et de billes d’argile et faites cuire à blanc pendant 15 à 20 min à 160°C.

Préparation de la crème d’amandes

Pendant ce temps, préparez la crème d’amandes en travaillant au batteur le beurre au pommade puis en ajoutant les poudres et l’oeuf. Mélangez de façon homogène (sans incorporer d’air si possible) et réservez au frais.

Quand le fond de pâte est froid, garnissez-le de crème d’amandes. Dans la recette initiale il était indiqué 1cm d’épaisseur de crème d’amandes, ce qui voulait dire qu’il en restait beaucoup inutilisé. J’ai tout mis mais cela change le visuel (et le goût) de la tarte. A vous de voir si vous avez une utilité immédiate pour la crème d’amandes restante.

Montage et cuisson

Disposez les pêches (aucune indication dans la recette sur quel type de pêche, quand on regarde la photo on a l’impression que la peau n’a pas été retirée, à moins qu’il s’agisse en fait de brugnons; pour ma part j’ai utilisé des pêches jaunes que j’ai pelées, coupées en deux et dénoyautées) sur votre fond de tarte. En amont, remplacez les noyaux par des petits morceaux de pâte d’amande.

A l’aide d’un pinceau, mettez un peu de beurre fondu sur les pêches et saupoudrez-les de sucre cassonade. Enfournez à 190° C pour 20 minutes environ. Laissez refroidir puis nappez avec de la confiture d’abricots réchauffée dans laquelle vous aurez fait infuser les feuilles de verveine pendant 10 minutes.

tarte pêche amandes

 

tarte pêche amandes

Verdict ?

Que ceux qui ont en leur possession le fameux numéro de Fou de pâtisserie ne l’ouvre pas ou si, au contraire, si vous voulez vous marrer car entre le visuel de l’exubérante pêche verveine de Claire Damon et ma tarte pêche amandes il y a un canyon, un grand canyon : )

Est ce qu’elle est bonne cette tarte ? oui elle est très bonne, la pêche fond en bouche et se marie très bien avec la crème d’amandes et la verveine je crois que j’ai envie d’en mettre partout tellement cela apporte une note de fraicheur.

Et vous, quelle est votre tarte aux fruits préférée ?

Ce week-end ma bande de goûteurs s’est élargie le temps d’un repas et parmi eux, il y avait « ceux qui ne jurent que par les desserts aux fruits » et « celle qui ne mange que des desserts au chocolat ». Pour caser ces deux desserts dans un emploi du temps plutôt chargé en ce moment, j’ai opté pour une recette simple et rapide : une tarte présentée comme une galette aux poires.

Ingrédients pour une galette aux poires

Pour le fond de tarte
200 g de farine
120 g de beurre froid
25 g de poudre d’amandes
80 g de sucre glace
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
4 belles poires
5 CS de poudre d’amandes torréfiée au four (10° à 180°C)
2 CS de sucre muscovado

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La veille, préparez le fond de tarte. Du bout des doigts, travaillez le beurre très froid coupé en morceaux avec la farine, la poudre d’amandes, le sucre glace et le sel jusqu’à obtenir un sablage très fin. Creusez un puits et ajoutez un oeuf battu. Avec le plat de la main, formez (rapidement car il faut travailler le moins possible la pâte) une pâte homogène.

Enveloppez la pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer au frigo toute la nuit (vous pouvez aussi la faire le jour même, en comptant au minimum 1h de temps de repos).

Sur une feuille de papier sulfurisé, étalez votre pâte au rouleau (fariné-le légèrement) et découpez un disque de 24 à 26 cm (j’ai utilisé un moule à tarte comme contour). Laissez reposer à nouveau la pâte sur le papier sulfurisé au moins 20 minutes au frigo.

Mettez le fond de pâte avec son papier sulfurisé sur une plaque de four. Piquez le fond de pâte avec une fourchette puis saupoudrez de poudre d’amande torréfiée en laissant un bord de 4cm environ. Rangez en rond et en les faisant se chevaucher légèrement les quartiers de poire. Saupoudrez de sucre muscovado puis repliez le bord de la tarte.

Enfournez à 170°C pendant 30 à 35 minutes (tout dépend du four, donc il faut bien surveiller).

galette aux poires

Verdict ?

La couleur qu’ont pris les poires est due au sucre muscovado. J’ai choisi des poires angélys pas trop fondantes, elles ont gardé un côté croquant après la cuisson. Le gros plus de cette galette est que la pâte est vraiment très bonne et on n’a pas envie de laisser les bords dans l’assiette comme cela peut arriver avec certaines tartes.

Cette galette aux poires a eu un gros succès alors qu’elle est toute simple. Elle peut être réalisée avec des nectarines, des pêches, des abricots, des figues…et vous pouvez aussi remplacer la poudre d’amandes par la poudre de noisettes ou de la noix de coco (à torréfier aussi au four).

galette aux poires

J’ai trouvé cette idée de tarte comme une galette aux poires dans le livre Super nature : 100 recettes gourmandes, Certifié bon et sain, de Catherine Kluger (photographies de Catherine Madani) aux éditions de la Martinière. J’ai pioché dans les idées de desserts, étant donné la thématique de mon blog mais le livre donne beaucoup d’idées pour tous les moments de la journée et de la semaine avec des légumes de saison, des céréales, des légumineuses, des herbes fraiches et des épices. A la maison, nous mangeons très peu de viande et on trouve dans ce livre, de nombreuses recettes végétariennes avec un temps de préparation court. Bref une bonne source d’inspiration au quotidien !

Et vous, quelle est votre tarte préférée ?

 

En pâtisserie, j’ai du mal à être une élève très disciplinée. Reproduire une recette à l’identique m’intéresse moyennement, je préfère y mettre mon grain de sel et faire travailler mon imagination même si je grille des étapes et qu’il me manque pas mal de techniques. Du coup, quand l’Atelier du Chocolat m’a proposé de choisir 4 produits parmi sa gamme à pâtisser avec l’obligation de tous les utiliser pour créer un dessert de fête au chocolat, j’ai trouvé le défi amusant.

J’ai sélectionné des pistoles de chocolat noir 70% de cacao, des pistoles de chocolat blanc, du chocolat au lait citron et du praliné amandes noisettes et après une agitation intense dans ma boîte crânienne, je me suis lancée dans une tarte au chocolat crousti-croquante. Il serait très présomptueux et malhonnête de déclarer que je l’ai inventée, j’ai mixé plusieurs recettes de tartes d’Eric Kayser en les adaptant aux ingrédients dont je disposais.

Ingrédients pour une tarte au chocolat crousti croquante

Pour la pâte sablée aux amandes et citron
110 g de beurre ramolli
50 g de sucre glace
25 g de sucre en poudre
25 g d’amandes en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
185 g de farine
les zestes d’un demi citron

Pour le croustillant praliné
140 g de praliné
30 g de feuilletine (crêpes dentelles écrasées)

Pour la crème chocolat
75 g de chocolat noir
75g de chocolat au lait citron
150 g de crème liquide entière
30 g de beurre
1 oeuf et 1 jaune d’oeuf

Pour les décors en chocolat
150 g de chocolat blanc
50 g de chocolat au lait citron

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1)La veille la pâte sablée aux amandes et au citron

Dans un saladier, mélangez le beurre, les deux sucres, les amandes en poudre et le sel. Battez l’oeuf et incorporez le à l’aide d’un fouet. Ajoutez la farine en une seule fois et amalgamez les ingrédients (à la main) de manière à obtenir une pâte homogène mais sans trop pétrir.
Formez une boule, aplatissez-la légèrement, enveloppez la dans du film alimentaire et laissez reposer une nuit au frigo.

2) Le lendemain la cuisson à blanc de la pâte sablée amandes citron

Préchauffez le four à 160°C (th 5-6). Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 mm sur le plan de travail légèrement fariné. Garnissez en un moule à tarte beurré et faites cuire à blanc pendant 30 minutes. Laissez refroidir hors du four.

3) La crème au chocolat noir et chocolat au lait citron

Dans une casserole, portez à ébullition la crème fraiche liquide. Hors du feu, ajoutez le beurre, le chocolat noir et le chocolat au lait citron. Mélangez avec une maryse jusqu’à ce que les deux chocolats soient fondus (il reste des petits morceaux, c’est normal c’est du citron confit présent dans le chocolat au lait citron). Ajoutez l’oeuf et le jaune d’oeuf et mélangez de manière à obtenir une crème lisse et homogène. Réservez.

4) Le croustillant praliné et la cuisson de la tarte

Préchauffez le four à 160°C. Dans un bol, mélangez le praliné avec la feuilletine puis étalez cette préparation de manière homogène sur le fond de tarte. Versez ensuite la crème au chocolat et enfournez pour 30 minutes environ. Laissez refroidir votre tarte à la sortie du four.

5) Les décors chocolat blanc marbré

Faites fondre au micro ondes 30 secondes par 30 secondes le chocolat blanc voir moins si vous voyez que vous êtes presque arrivé au résultat escompté (c’est la méthode indiquée dans son livre par Nicolas Bernardé et cela évite le tempérage classique du chocolat). Versez le chocolat fondu sur une feuille de papier sulfurisé et étalez le finement avec une spatule.

Faites fondre de la même manière le chocolat au lait citron (comme il s’agit d’une petite quantité c’est très court) et versez en en créant des motifs sur le chocolat blanc.

J’avais posé mon papier sulfurisé sur un plateau qui rentre au frigo (pas forcément le cas des grandes plaques sauf dans les émissions de télé où les chefs pâtissiers ont des frigos immenses). Attraper votre plateau et tapoter le délicatement sur la table de manière à finir d’égaliser le chocolat puis mettez le au frigo au minimum 1h.

Une fois le chocolat figé, découpez des triangles sur votre plaque et servez vous en pour décorer la tarte au chocolat.

 

tarte au chocolat

tarte au chocolat

tarte au chocolat

tarte au chocolat

C’est ce que je craignais, c’est ce que je craignais  (ou ne faites pas les mêmes erreurs que moi )

Je voulais un bord à tarte comme dans les pâtisseries (et pas un bord comme un moule à tarte classique), j’ai utilisé un cercle à entremet (le seul que j’ai ) mais le bord extérieur de ma pâte n’était pas assez haut. Du coup la crème au chocolat s’est faite un peu la malle lors de la cuisson. Conclusion : prévoir un moule à tarte de diamètre 22 cm pour que la crème ne monte pas trop ou un cadre de pâtisserie rectangulaire.

Ma crème au chocolat a fait quelques bulles à la cuisson. Pour éviter cela, mixez la quelques instants avec un mixeur plongeant avant de la verser sur le fond de tarte.

Verdict  de la tarte au chocolat crousti croquante ?

Côté texture, la pâte est bien croquante, le praliné-feuilletine apporte du croustillant et les décors en chocolat blanc amènent une touche de croquant en plus. La crème au chocolat est onctueuse. Le citron reste très discret. Pour accentuer sa présence, réalisez la crème au chocolat uniquement avec du chocolat au lait citron.

Je vous en sers une part de tarte au chocolat ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dimanche d’automne, un ciel gris typique de Novembre (je vous ai dit que je n’aimais pas le mois de Novembre ?), des pommes dans la corbeille à fruits et le livre de Christophe Adam, Pomme, proposant des recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres. On ne change pas une équipe qui gagne, après le gâteau aux pommes à la cannelle, j’ai voulu testé l‘apple Pie (avec de la cannelle aussi) ou tourte aux pommes en version française : )

Ingrédients pour une apple pie

La pâte

375g de farine
225 g de beurre doux froid en dés
1/2 cc de sel
eau glacée

La garniture

6 à 7 pommes de taille moyenne
du jus de citron
1/2 cc de sel
100 g de cassonade blonde
1 CS rase de farine
1 CS rase de cannelle en poudre
quelques fines lamelles de beurre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1)La pâte à tarte

Préparez la pâte en mettant dans le bol de votre robot la farine et le beurre doux froid en dés. Mélangez avec la feuille jusqu’à obtenir une consistance sableuse, fine et homogène. Ajoutez cuillère par cuillère de l’eau glacée et mélangez jusqu’à ce que les ingrédients se rassemblent et que vous obteniez une boule de pâte.

Divisez votre pâte en deux, modelez les en boules puis aplatissez les comme pour former une grosse galette, filmez les et laissez les au frigo au minimum 1h.

2) La garniture au pommes

Pelez vos pommes, retirez le cœur des pommes, coupez les en quartiers et chaque quartier en deux. Mettez vos pommes ainsi coupées dans un saladier et versez dessus l’équivalent du jus d’un demi citron ainsi que le sel. Mélangez. Dans un petit bol, mettez la cassonade, la farine et la cannelle et mélangez avant de verser ce mélange sur vos pommes et de mélangez à nouveau.

3) L’assemblage et la cuisson de l’apple pie

Préchauffez le four à 180° (th 6). Lorsque la pâte a reposé, étalez vos deux boules et foncez le moule (préférez un moule à manqué ou une tourtière à un moule à tarte car c’est moins profond et du coup moins adapté, c’est une erreur que j’ai faite ) de manière à ce que les bords retombent par dessus le bord du moule.

Disposez sur votre fond de tarte, la garniture aux pommes puis sur celle ci quelques lamelles de beurre doux.
Humectez légèrement le pourtour de votre pâte à tarte puis posez la seconde abaisse et assurez vous que les deux pâtes sont bien soudées en utilisant les dents d’une fourchette. Percez avec délicatesse un petit trou au milieu de la tourte et mettez y une petite cheminée de pâte, de manière à ce que l’humidité s’élimine lors de la cuisson.

Faites cuire votre tarte pendant 40 à 45 minutes, elle doit être légèrement dorée. Servez tiède (pour les plus gourmands avec de la crème fraîche, de la chantilly ou de la glace à la vanille).

 

apple-pie

apple-pie-2

apple-pie-3

apple-pie-4

Verdict ?

Pas parfaite car cette apple pie a rendu un peu d’eau (peut être parce que le moule n’était pas assez profond ou ma cheminée de pâte trop petite), elle a néanmoins remporté un grand succès. Mes testeurs préfèrent cette version « tourte » parfumée à la cannelle à la tarte aux pommes classique…et vous ?

edit : encore quelques heures pour gagner le livre Apéros faciles entre potes d’Hervé Cuisine sur ma page Facebook

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It