Tag

soupes

Browsing

giraudet

Je ne suis pas sûre que le nom de Giraudet soit très connu en dehors de Lyon et des environs. En général, quand on prononce le mot quenelle, de vieux souvenirs de cantine surgissent dans la mémoire des personnes présentes et ce n’est pas forcément très positif. Il a d’ailleurs fallu que j’habite à Lyon pour avoir une vision complètement différente de ces boudins blancs un peu pâteux et étouffe-chrétiens glissés parfois dans des gratins et nappés de béchamel toute prête. Je mets aujourd’hui un point d’honneur à faire découvrir cette spécialité dans sa version goûteuse aux visiteurs non initiés de passage à Lyon.

C’est peut-être pour lutter contre une vision très traditionnelle voire vieillotte et un peu plan plan de la quenelle que la maison Giraudet a repensé son design des sacs à emporter aux étiquettes présentes sur ses produits en passant par la devanture du magasin sur laquelle on retrouve des pois pastels qui donne un côté frais et féminin à cet univers. C’est à l’occasion de la présentation de la collection printemps-été 2013 de cette enseigne que j’ai découvert ce coup de jeune.

giraudet2

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px »]La dégustation [/typography]

Mais assez discuté, il est l’heure de passer à table et la dégustation a commencé par la gamme Bien-être et plaisir conçue par le chef et une nutritionniste Isabelle Pillon. Parano comme je suis dès qu’il s’agit de mon poids, j’y ai vu un message codé jusqu’à ce qu’on propose la même chose à mes voisines de table. L’idée en créant cette gamme est de proposer des soupes détox : une radis noir -artichauts et une courgettes, poireaux, gingembre conçues pour leurs propriétés diurétiques ou après un gros repas mais sans sacrifier le goût.

De nouvelles quenelles avec moins de gluten (farine de lin à la place de la farine de blé), un fort apport en oméga 3, du colza et de l’huile d’olive à la place du beurre ont également été imaginées.

Concernant les soupes, j’avoue sans complexe (quoique) que ma préférence va sans hésitation à la soupe détour à Villahermosa façon gaspacho (pas dans la gamme diététique du coup), vraiment excellente et à consommer bien fraiche. Elle est épicée mais pas trop et bien meilleure que tous les gaspachos de grande surface que j’ai pu goûter avant.

giraudet soupe

Rayon quenelles, mon coup de coeur va à la quasi quenelle (on parle de quasi quenelle car une quenelle avec des légumes ou du fromage ne peut pas avoir l’appellation quenelle, c’est qu’on ne plaisante pas avec ça Messieurs Mesdames )) aux poivrons servie légèrement poêlée avec un morceau de pata negra façon tapas…un délice ! Dans un autre registre, j’ai bien aimé la quenelle à la farine de lin qui peut se préparer à la vapeur pour jouer la carte bien-être à fond. Plus surprenante, la quenelle sardine/citron est bien équilibrée, le goût reste discret mais original.

giraudet 5

giraudet 6

La carte change toutes les 6 semaines et je ne vous ai parlé que des nouveautés, si vous passez dans le coin (il existe une boutique à côté de la place Bellecour ou une boutique aux Halles), n’hésitez pas à rentrer.

Quant à moi, je n’ai pas pu m’empêcher de parler des soupes sucrées au chef qui a eu la gentillesse de me faire goûter la soupe fruits rouges / réglisse et là c’est le choc tellement c’est bon, frais, fruité, sucré (mais beaucoup moins qu’une confiture quand on regarde la composition). J’étais en train de penser à mille et unes façons de la servir en dessert quand le chef m’a achevé en évoquant sa soupe chocolat/orange confite 🙂

Et vous, vous avez déjà goûté des vraies quenelles, celles qui gonflent au four et sont aériennes à la dégustation ?

Pin It