Tag

silex and the city

Browsing

la-bd-de-soledad_4435915-L

Entre deux romans, dans mes lectures du mois d’Octobre, se sont glissées deux bandes dessinées, toutes les deux consciemment choisies pour leur humour (c’est le critère qui aiguille mon choix, ce qui, il faut bien le reconnaitre, en élimine une grosse majorité).

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]La BD de Soledad[/typography]

Si vous lisez le magazine Elle, vous commencez peut-être par la page de la fin réservée à Soledad qui me fait dire intérieurement à chaque fois que ça doit être génial de savoir exprimer des idées, des ressentis en dessins. J’avais d’ailleurs un peu peur de ne pas découvrir grand chose de nouveau avec cette compile de l’année mais comme j’achète de moins en moins souvent Elle, j’ai découvert une grande partie des planches et j’ai trouvé ça vraiment drôle, j’ai même ri à plusieurs reprises. Je pense que cela touche davantage les femmes que les hommes parce que cela joue sur le processus d’identification à l’auteur (ou à son personnage qui est une femme). C’est léger, c’est bourré d’autodérision mais en même temps cela évoque des questions que nous nous posons forcément un jour (le nid vide quand les enfants quittent la maison, la vieillesse)… ou pourquoi encore vous ne coucherez pas avec Ryan Gosling (peut-être parce qu’il est aussi expressif qu’un poisson rouge ? je vous le laisse : )). J’ai trouvé tellement vrai le « pourquoi ce n’est pas super sympa d’aller à la piscine ? », je me suis bien reconnue dans « êtes vous une fille d’hiver? » (genre celle qui passe son temps à claquer des dents et qui boit 7 litres de thé) mais je crois que je n’ai pas encore fait ma crise de la quarantaine : )

silex

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Silex and the city : la suite [/typography]

Il y a 3 ans (non ça ne nous rajeunit pas ), j’avais parlé sur le blog du premier tome de Silex and the city, une série qui revisite l’actualité en la transposant dans une autre époque à savoir la préhistoire et en jouant beaucoup sur les mots. J’ai lu à la suite le tome 3 et le tome 4 et j’ai retrouvé avec plaisir la famille Dotcom.

Expulsion, réseaux sociaux,  homosexualité, filiation, finance, tout est abordé sous la plume acerbe de Jul dans ces nouvelles aventures. Je voulais vous citer un passage, un jeu de mots mais déconnecté du contexte ça tombe un peu à plat, ça perd du sens et de la drôlerie. Mention spéciale pour le passage sur le porno tournée dans une grotte (ne pas penser aux requêtes google qui vont suivre, ne pas), si vous avez l’humour grivois.

Si vous avez des BD drôles à conseiller, n’hésitez pas !

(participation au challenge de la rentrée littéraire 2013)

Difficile de trouver le temps de me plonger dans un roman en ce moment avec Miss Zen, surtout lorsque les livres en attente dans ma bibliothèque sont majoritairement des pavés. Par contre, entre un bain et un biberon, j’ai lu le dernier titre de Jul qui m’avait beaucoup fait rire avec Il faut tuer José Bové et Le guide du moutard.

Cette fois, le dessinateur se lance dans une série dont  Silex and the City est le premier tome. Il transpose notre société et ses  problèmes dans le décor et la période de la préhistoire. De ce décalage, Jul tire des gags, du vocabulaire et des situations drôles et réussies.

Il met en scène la famille Dotcom : Blog, le père est professeur de chasse et se lance en politique; Spam, la mère est professeur de préhistoire-géo; Web, la fille, rencontre Rahan de la pétaudière qui n’est pas sans évoquer un des fils Sarkozy; Url, le fils est en plein trip alter-darwiniste.

Les ZEP ici sont les zones d’évolution prioritaires, la salle des profs est la grotte des profs, le port du voile devient le port du poil. On croise dans ce premier volume les ancêtres de Karl Lagarfield et de Philippe Val.

Mais j’en ai déjà trop dit …pour découvrir les sujets qui ont fait l’actualité de ces dernières années remaniés à la sauce préhistorique (effet garanti sur les zygomatiques), rendez-vous dans les pages de Silex and the City.

Vivement le prochain tome !

Pin It