Tag

sève

Browsing

Au départ je voulais écrire un billet avec les hauts et les bas de cette semaine de reprise et puis je suis tombée sur un édito de Géraldine Dormoy annonçant son cancer du sein et sa mastectomie. Elle concluait qu’elle ne trouvait pas cela si grave. Forcément je me suis trouvée ridicule avec mes petits tracas hivernaux, mes déceptions professionnelles en 2017 (et mes doutes éternels), mes inquiétudes parentales, mes déboires avec windows 10…alors je n’ai gardé que les jolies choses de cette semaine de reprise.

Disney sur glace

Mercredi on a été voir en famille le dernier spectacle de Disney sur Glace, le voyage imaginaire*, l’occasion de revoir des classiques Disney sur glace, de ré-entendre des chansons connues mais aussi pour les adultes d’admirer les prouesses techniques des danseurs qui enchaînent pas de danse, portés, sauts, pirouettes et autres figures classiques du patinage artistique.

Les enfants dans la salle, eux, ont accueilli avec enthousiasme Mickey, Minnie, Donald, Daisy et Dingo. Ces derniers reviennent pour introduire chaque dessin animé Disney dansé et mise en scène dans ce spectacle. Au Roi Lion succède Peter Pan dans une première partie puis après l’entracte, vient La petite sirène suivie de la Reine des Neiges (oui Délivrée Libérée )).

Ce qu’on a préféré ?

-le niveau technique des patineurs
-Peter Pan avec des décors et des tableaux d’ensemble particulièrement réussis
-les tableaux de groupe de La petite sirène avec mention spéciale pour les costumes étoile de mer et requins
-la neige qui tombe, les belles robes d’Elsa et d’Anna dans la Reine des Neiges ( la fameuse magie de Disney)

et bravo au danseur ou à la danseuse qui interprète le rhinocéros puis le chien Nana et qui patine en grande partie penché en avant, les deux bras sur la glace pour les pattes de devant !

La galette à la praline rose de la maison Sève

Je ne vous chanterais pas « j’aime la galette, savez -vous comment.. », j’ai du en manger des trop grasses, trop beurrées par le passé, trop réchauffées (à priori une bonne galette ne se réchauffe pas, on évite ainsi de faire ressortir le goût du gras) mais l’association pâte feuilletée /frangipane ne me fait pas danser sur les tables.

Et puis jeudi un inconnu ne m’ a pas offert des fleurs mais la galette aux pralines roses de la maison Sève. Rien qu’à l’aspect, on devine qu’on ne va pas finir par balayer toutes les miettes dispersées sous la table. Vient le moment de couper des parts et d’entendre le couteau émettre un crac au contact du sirop vanillé de marrons qui forme comme un léger vernis sur le dessus, de croquer dans un feuilletage délicat qui ne s’émiette pas  en bouche et dans une garniture aux vraies pralines roses avec plein de morceaux d’amande….un délice !

Mon fils a eu la fève deux fois (pourtant c’est sa sœur qui choisissait, les deux fois, à qui allait quelle part) : un toaster et un batteur au look vintage. Pour ses 70 ans, la marque Kenwood s’est associée à la maison Sève. Ainsi les galettes de la maison Sève abritent une collection inédite de 16 fèves représentant les modèles iconiques de la marque.

Parmi ces fèves, un modèle permettra aux 15 heureux détenteurs de ces précieux sésames de recevoir en cadeau un robot chef Titanium Kenwood. Une raison supplémentaire d’espérer tomber sur la (bonne) fève !

Je finis avec une pluie de paillette ou plutôt un slime mêlant arc en ciel et paillettes. Obélix est tombée, petit, dans la marmite de potion magique, ma fille est tombée, en décembre dernier, dans le slime. Assez mystérieusement la mousse à raser, les pipettes de sérum physiologique, la lessive disparaissaient jusqu’au jour où j’ai compris …il parait que cela la détend )) .

Je vous souhaite ainsi une année 2018 colorée, licornée, drôle (souvenez-vous une journée sans rire est une journée foutue), gourmande et sucrée bien-sûr : ) Et merci à vous qui, depuis plus de 11 ans,  passez ici, régulièrement ou pas, qui commentez ou pas !

*invitations

maison sève

Bien que très bec sucré, je n’ai jamais été fan des desserts de fin d’année, bûches et galettes des rois. C’était vrai jusqu’à ce que je découvre, en m’intéressant de plus en plus à la pâtisserie, que bûche pouvait rimer avec autre chose que gâteau roulé avec de la crème au beurre (pas mon truc) et que galette ne signifiait pas forcément s’étouffer avec les miettes d’une pâte feuilletée. C’est donc l’esprit libre de ses préjugés que j’ai découvert quelques mois avant les fêtes de fin d’année la nouvelle bûche de la Maison Sève pour l’année 2013 ainsi que la nouvelle galette des rois dans le salon très cosy de l’Hôtel Carlton à Lyon.

seve collage

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#eb8b57″]La bûche taille de guêpe[/typography]

J’ai commencé la dégustation par la bûche tellement jolie que j’étais presque peinée qu’on doive la couper (presque j’ai dit). La bûche est dite taille de guêpe, en clin d’oeil aux élégantes silhouettes dessinées sur le manteau rouge en chocolat qui évoluent au milieu d’un décor de fête et de motifs évocant Lyon. L’intérieur est composé d’une ganache au chocolat gianduja qui repose -par je ne sais quel miracle- sur un baba maison (qui se tient impeccablement, sans couler) avec des raisins blonds macérés au rhum. Le goût de ce dernier reste subtil, pas trop alcoolisé, l’ensemble est léger, onctueux et gourmand.

 

SEVE_Buche-Taille-de-guepe

maison sève 2

Je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un œil sur les autres bûches proposées à la carte pour les fêtes de fin d’année et les compositions sont plus que prometteuses. Bûche Jeeju (biscuit aux agrumes réhaussé d’un croustillant aux noisettes du Piémont, duo de crème caramel au beurré salé et citron, mousse au chocolat noir), bûche glacée fraisier (sorbet fraise gariguette, crème glacée à la vanille de Madagascar et fraises krispies) ou bûche Top Coat (compotée et sabayon d’abricot Bergereon, crémeux à la pistache sur un biscuit dacquoise/ crumble) par exemple, le choix est rude.

maison sève 6

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#eb8b57″]La galette frangipane au café[/typography]

Galette des rois et café, c’était plutôt mal parti pour la dégustation suivante. A part la galette aux pralines de la Maison Sève découverte l’an dernier, je suis rarement enthousiasmée par cette spécialité et je n’aime pas les desserts au café. La dégustation de cette galette à la frangipane au café a donc été plus qu’une bonne surprise. D’abord j’ai retrouvé ce feuilletage glacé d’un sirop de marron typique de la maison Sève et qui lui donne une texture croustillante, qui ne s’émiette pas en bouche ou dans votre assiette. La couche est fine comme je les aime,  le feuilleté ne prédomine pas sur le reste mais se marie avec lui parfaitement.

A l’intérieur, la crème frangipane au café préparée non pas avec de l’arôme de café mais un Grand cru Pure origine Indriya from India de Nespresso est un vrai délice. La saveur du café est très discrète et surtout elle joue le rôle d’exhausteur des autres parfums présents dans l’appareil, l’amande et la vanille de Madagascar. Le chocolatier pâtissier Richard Sève a ajouté des morceaux de noix caramélisés à cette frangipane pour une texture à la fois onctueuse et craquante…bref j’ai vraiment été conquise par cette galette des rois et même si vous n’aimez pas les desserts au café, tentez, osez, je vous assure que vous serez surpris.

maison sève 3

maison sève 10

Si vous êtes Lyonnais, sachez enfin que la Maison Sève ouvre un nouveau corner au Monoprix de la Croix Rousse  à partir du 14 novembre prochain….juste à côté de chez moi, est ce bien raisonnable ?

C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ?

Un mug cake chez du côté de chez Ma

Une confiture maison aux coings chez L’Instinct des thés

Une pause épicée chez Les Petites Canailles

Un goûter chez Chantilly avec Arwen

Du caramel à tartiner chez Anne-Laure T

Merci à Richard et Gaëlle Sève pour leur accueil et leur disponibilité.

Le week-end dernier, j’ai vu passer sur twitter une conversation entre foodista qui remettait en cause la composition de la galette des rois telle que je l’imaginais jusqu’à présent à savoir deux pâtes feuilletés avec un intérieur frangipane. Or il semblerait que cette version soit contestée par une partie de la blogosphère pour laquelle dans la vraie galette des rois, il y a en plus de la crème d’amandes, de la crème pâtissière. Ni une ni deux j’ai réalisé dès le lendemain  la recette de Confessions d’une gourmande et si visuellement c’était si artisanal que je n’ai pas osé vous la montrer, c’est beaucoup moins bourratif, plus parfumé (j’irai presque jusqu’à plus léger mais n’exagérons pas ) que la version sans crème pâtissière.

Quant à la galette des rois en photo juste au dessus, elle m’a été offerte par le pâtissier chocolatier lyonnais Sève. Première surprise : son feuilletage vraiment très fin (même plus que les millefeuilles de Jacques Genin c’est pour dire) et pour quelqu’un qui, comme moi, ne raffole pas de cette double pâte feuilletée ça donne envie de finir sa part sans craindre de  mourir étouffée. J’étais très tentée de photographier le peu de miettes que ce feuilletage laisse dans l’assiette (ou par terre pour les enfants) après dégustation par rapport à une galette classique, la différence est frappante (mais bon c’était pas très glamour comme photo).

Outre la finesse de la pâte, le côté sec qu’on trouve parfois est évité grâce au glaçage au sirop de marrons glacés. La galette est fourrée à la frangipane et aux pralines roses concassées et je m’attendais à quelque chose d’assez sucré (trop même). Ce n’est pas du tout le cas, le goût de l’amande étant bien présent  avec une très légère pointe d’amertume. Le croquant des morceaux d’amande mêlé au fondant de la frangipane est très agréable. Pour une fois que je déguste de la galette sans la trouver trop grasse, j’ai même eu la fève )

Et vous, dans votre cuisine avez vous fêté les Rois ?

Pour Chocololita la galette est faite maison et la fève au chocolat

Chez Arwen c’est l’homme qui prépare la galette des rois

La galette est une une couronne briochée pour l’Instinct des thés 

Les Petites Canailles ont sorti leurs plus belles fèves

Pas de galette chez Lucky Sophie, mais une chouquette party

Rendez vous samedi prochain pour parler soldes en cuisine )

Pin It