Tag

roman noir

Browsing

Depuis que le festival de littérature policière existe, c’est la première fois que je participe à la grande enquête Quais du Polar . Le thème était en liaison avec le pays invité, l’Italie, il fallait retrouver qui avait volé les bijoux de Julietta (mais il y avait plein d’autres questions auxquelles répondre). Après avoir récupéré le livret dans la cour du centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation, nous découvrons les différentes étapes à suivre (17 quand même) et les indices.

On nous conseille de tout lire mais on n’y comprend pas grand chose sur le coup alors on se met en route. Une des bénévoles nous a annoncé 3h pour boucler l’enqupete mais on en mettra au moins une de plus, en sachant qu’on a fait parfois du « hors parcours » pour regarder la façade de la taverne Guttenberg ou pour fureter dans les rayons de l’épicerie Badhourian.

Nous avons marché de la Guillotière à la rue de la République en passant par la place Jutard, les berges du Rhône, la place Guichard, la Cité administrative, la préfecture, la rue Grolée….nous marchons, je pense, plus que pas mal de gens, étant donné que nous n’avons pas de voiture et que nous avons le réflexe « marche » sauf par temps pourri mais cela fait tout de même une bonne trotte.

Si vous participez à l’enquête avec des enfants, prévoyez soit une poussette ou assurez-vous que vos enfants sont de bons marcheurs (et je ne suis pas sûre que cela passionne des enfants trop jeunes).

enquete Quais du PolarCe que j’ai pensé de l’enquête Quais du Polar

les + :

  • je suis passée par des rues que je ne connais pas forcément, j’ai levé le nez vers des façades pour noter certains détails
  • j’ai appris des détails sur l’histoire de Lyon : où avait été écrit le journal de la résistance le Coq enchaîné, où étaient émises des émissions de radio de la résistance; j’ai vu une pennelle mise à jour et restaurée quand un parking a été construit (avec une peinture de Lyon à l’époque où il n’y avait qu’un seul pont enjambant la Saône)

les – :

  •  j’ai trouvé certaines énigmes vraiment incompréhensibles dans l’intitulé même (ok c’est peut être la fille rageuse de ne pas avoir tout trouvé qui écrit ces lignes) …bref la grande gagnante de cette année ce ne sera pas moi : )
  • j’aurais aimé que le parcours me fasse entrer dans des lieux plus secrets

En tous cas, on s’est tous pris au jeu et bravo à tous les bénévoles qui jalonnent le parcours et à tous ceux qui ont mis en place cette enquête pour divertir lyonnais et non-lyonnais !

Et vous, vous avez déjà participé à une enquête Quais du Polar ?

meurtre à la sauce cajun bis

Après avoir abandonné la lecture de deux essais qui ne me passionnaient pas (La guerre des fesses. Minceur, rondeurs et beauté de Jean-Claude Kaufmann et dans un tout autre genre un livre sur la façon dont on élève les enfants à travers le monde dont j’ai d’ailleurs oublié le titre … je vais encore passer pour une mauvaise mère, déjà que j’ai l’impression d’être la seule blogueuse à ne pas avoir confectionné de calendrier de l’avent DIY, mais les livres sur l’éducation des enfants ça me barbe en fait), je me suis lancée dans un roman noir, attirée par le titre, Meurtre à la sauce cajun.

Comme son nom l’indique, cette enquête policière se passe en Louisiane où est né l’écrivain Robert Crais et à peine le détective privé atterrit-il à Baton rouge que j’avais déjà en tête des images d’Autant en emporte le vent (version couleur) ou de, oui j’ose le dire, La Princesse et la Grenouille qui se situe dans le Bayou (allez je vous épargne la chanson que j’ai en tête).

la-princesse-et-la-grenouille-the-princess-and-the-frog-27-01-2010-11-11--1-g

Le pitch  ? Elvis Cole, détective privé, est envoyé en Louisiane pour retrouver les parents d’une de ses clientes, Jodi Taylor,actrice américaine née sous X  qui a peur que la presse people découvre ses origines avant elle. Pour mener son enquête, il est aidé par l’avocate Lucy Chenier mais il va rapidement découvrir qu’ils ne sont pas tout seuls sur l’affaire et que d’autres secrets se cachent derrière la naissance de la star.

Outre le fait de me filer des envies de voyage pour ce coin de Louisiane, ce roman m’a donné faim en évoquant quelques unes des spécialités de la cuisine cajun comme les écrevisses à l’étouffée (bol de bisque, écrevisses bouillies et queues d’écrevisses frites appelées aussi « pop-corn cajun »). Cela m’a d’ailleurs mené sur le blog d’Auntie Jo et de sa recette de jambalaya au poulet et crevettes qui m’a mise carrément l’eau à la bouche.

Côté intrigue, tant que le roman se focalisait sur l’histoire principale, à savoir celle de la recherche des parents de Jodi Taylor, j’arrivais à suivre. Quand peu à peu, elle passe en second plan pour mettre à jour une histoire de passage de clandestins et de guerres de chefs, j’ai été beaucoup plus larguée. Je me suis raccrochée, sans déplaisir, à l’idylle naissante entre Elvis Cole à l’humour ravageur et la séduisante Lucy Chenier.

Loin des page turner,  Meurtre à la sauce cajun est plus un roman d’atmosphère même s’il compte sa dose de meurtres, chantages et mensonges. Agréable, dépaysant mais pas vraiment haletant.

(crédits photo : Belfond; Disney)

Pin It