Tag

rêve

Browsing

Quand j’ai vu cette vidéo d’une petite fille qui casse sa chambre en intégralité ,  j’ai été partagée entre l’effroi et une certaine jubilation :

– l’effroi parce que si mon fils saccage sa chambre de cette façon, je crois que j’aurais du mal à garder mon calme

– jubilation parce que t’as vu son papier peint à la fillette? je comprenne que ça la soulage de l’arracher !

Et si on demandait aux enfants à quoi ressemble la chambre de leurs rêves, ça donnerait quoi ?

C’est chouette, non? eh bien tous les objets et meubles viennent de la boutique déco de la Redoute ! Je la  feuillette assez régulièrement car j’apprécie leur gamme d’objets ethniques à des prix qui correspondent à mon budget.

Maintenant que tu meurs d’envie de relooker la chambre de tes enfants ou la tienne, sache qu’en ce moment il y a 10 000 euros de meubles et de décoration à gagner sur le site de la Redoute en postant une vidéo de ton enfant racontant la maison de ses rêves…je suis sûre qu’ils ont plein d’idées et que tu seras la première surprise.

Et toi, la chambre de tes rêves tu l’imagines comment?

 

Billet sélectionné dans le Top Déco Hellocoton

Votre ami n’est pas artiste j’espère? parce que vous verrez la maison que vous avez loué cet été, il y a du vert partout….on a voulu mettre du frais, de la végétation dans toutes les pièces..un peu trop à votre goût peut-être?

Je vous envoie quelques photos, vous jugerez de vous-même :

la porte d’entrée

le salon

 

la cuisine

la pièce pour bouquiner

la salle de bain

une des chambres

une autre chambre

la chambre des enfants

Alors ça vous plait toujours?

(participation au nuancier de Libelul )

Ça ressemble  à un conte de fées : deux bibliothécaires strasbourgeoises ont imaginé les aventures d’une adolescente sujette à des phénomènes paranormaux. Alors qu’elles avaient essuyé bon nombre de refus des éditeurs avec leurs précédents récits, cette fois les deux femmes tentent l’auto-édition, paient mille ouvrages imprimés de leurs poches puis font du porte à porte auprès des libraires.

Le bouche à oreille fonctionne tellement bien qu’au salon du livre de jeunesse de Montreuil, des fans cherchent en vain l’héroïne Oska Pollock, créée par les deux bibliothécaires. L’affaire vient aux oreilles de Bernard Fixot de la maison d’édition XO et aujourd’hui 130 000 exemplaires de l’ouvrage ont été vendus, le livre a été traduit en 21 langues.

Aujourd’hui les deux femmes, Anne et Cendrine travaillent au 4ème tome des aventures de cet Harry Potter au féminin mais préparent aussi un thriller pour adultes.

Ça ne te donne pas envie de croire en tes rêves, toi?

(clin d’oeil à Lucky Sophie et Eureka)

Et si on testait le métier de nos rêves?  non ce n’est pas une nouvelle émission de télé-réalité mais un pack proposé par la société The Test.

Pas glop : il faudra quand même débourser 895 euros pour un stage de cinq jours…peut-on vraiment avoir une idée précise d’un métier au bout de 5 jours?

Glop : aucune limite à priori dans le choix du métier à tester…tu étais standardiste, deviens charcutière, tu étais comptable, deviens masseuse ou prothésiste dentaire.

Pas glop : admettons que le métier testé plait, il va falloir retourner à son boulot de m…ensuite parce que les congés formation, les passerelles, les reconversions c’est pas si facile et rapide que ça…dans la fonction publique, c’est même du genre mission impossible malgré les grands discours sur la mobilité.

Pas glop : les métiers qui font les plus rêvés selon Le parisien (dans l’article qui m’a inspiré ce billet) ce sont organisateur de mariages (être au milieu de tous les conflits de famille, des plans de table chouette), consultant en ressources humaines (il faudra m’expliquer en quoi ça consiste exactement), psychologue, gérant de spas, d’hôtels et de chambres d’hôtes (être coincé toute l’année au même endroit et voir des gens qui voyagent youpi), pilote d’avion pour les hommes (plus stressant je ne vois pas), repreneur d’entreprise, architecte d’intérieur, paysagiste (avoir froid au moins 6 mois dans l’année) et concepteur d’événements artistiques.

Glop : aucun des métiers cités ne m’enthousiasme particulièrement…le créneau que je vise est donc libre?

Pas glop : le problème c’est que lorsqu’on a 18 ans, sauf vocation précoce, on sait rarement ce qu’on aimerait vraiment faire plus tard parce qu’on manque de maturité, parce que les passerelles entre monde du travail et école sont peu nombreuses…ou alors on n’a pas une personnalité assez affirmée pour aller au bout de son idée.

Pas glop : c’est comme ça qu’on se retrouve à 35 ans avec l’impression d’être au volant d’une voiture qui file droit dans le mur sans trouver la marche arrière ou la voie pour bifurquer

Glop : je m’accorde 6 mois  à 50 % pour sauter de la voiture même si on va sérieusement manquer d’essence…

Les meilleures métaphores filées étant les plus courtes, je vais m’arrêter là .. j’en profite pour rappeler que si quelqu’un passe ici par le plus grand des hasards et qu’il cherche une plume, je suis fraiche et dispo 🙂 On peut prendre ses rêves pour la réalité, non?

Et toi quel serait ton métier de rêve?

ma participation de dernière minute au projet 52


Quand j’étais plus jeune, je rêvais d’exercer un métier qui me permettrait de voyager : reporter, journaliste pour guides de voyage ou voyagiste testant les circuits et hôtels proposés ensuite par un groupe …mais je n’ai du tout pris cette voie dans les études et j’ai opté pour des choix bien plus plan plan privilégiant la vie personnelle sur le reste…

Alors lundi dernier, quand je me suis retrouvée gare la Part Dieu pour le travail, j’ai repensé à tout ça….je n’ai pas pris un avion mais un ter; on ne m’a pas servi un plateau en classe affaires, je me suis achetée un café et je l’ai bu en seconde classe.;j’ai fait escale dans un nombre incroyable de petits bleds dont je n’avais jamais entendus parler; arrivée à destination, personne ne m’a accueilli avec une pancarte sur laquelle aurait été écrit mon nom et j’ai rejoint à pied mon lieu de rendez-vous; le dépaysement n’était pas immense; je ne suis pas descendue dans un hôtel car je ne restais que pour la journée; je n’ai pas souffert du jet-lag mais l’air de l’Ain a du me casser car en fin d’après-midi j’étais crevée; la ville n’était pas vraiment une destination touristique mais j’ai quand même pris quelques photos….


Et toi, as-tu l’occasion de voyager grâce à ton métier ?

Edit : à chacune son fauteuil, c’est par ici

Elle m’a demandé de donner 7 raisons d’aimer la vie…comme les voyages ont toujours été une des choses qui me donnent envie de me lever le matin, j’ai pensé à 7 destinations que j’aimerais découvrir  ….aujourd’hui je t’emmène en Italie :

Jouer à l’amoureuse transie à Capri


Louer un gîte en Toscane et partir avec famille et amis


Faire un vœu à Rome et savourer la gastronomie italienne


Me perdre dans les rues de Florence

Suite de la ballade demain…

Et toi, as-tu déjà été en Italie?

Pin It