Tag

résistance

Browsing

correze 118

Pas très loin de chez mon grand-père en Corrèze, il existe un endroit où quelques maisons aux toits de chaume ou d’ardoise sont plantées au milieu de nulle part. Plus personne ne vit ici depuis bien longtemps mais certaines habitations ont été rénovées et le lieu est entretenu par les municipalités du coin. Parmi les ruines, il y a la maison où vécu mon arrière arrière grand père…autant dire que de ce côté là de la famille, on est resté dans le coin. La chapelle est rarement ouverte, il faut se coller à la porte en bois, mettre ses mains en visière pour voir l’intérieur. On croise parfois quelques touristes mais la plupart du temps il n’y a personne tant il faut savoir quel chemin emprunter pour atterrir là (et aucun panneau bien visible pour indiquer).

correze 10

correze 27

correze 7

correze 26

 

correze 8

correze 12

correze 13

correze 14

correze 15

correze 18

correze 19

correze 20

correze 21

Un peu plus bas en marchant, on tombe sur une étendue d’eau : est ce là que les gens venaient laver leur linge ? gamine, j’ai connu le lavoir où ma grand mère se rendait de temps en temps malgré la machine à laver. Elle affirmait que l’eau était plus pure et plongeait ses mains dans le bac glacé avant de frotter sur le rebord avec un gros morceau de savon ce qu’elle avait emporté. L’ancien fournil est repérable même s’il ne fonctionne plus aujourd’hui.

correze 22

correze 23

correze 24

correze 25

correze 2

A quelques mètres de là, les souvenirs d’une autre époque, celle de la guerre 39-45, la région ayant étant particulièrement marquée par cette période (Oradour-Sur-Glane, les 99 pendus du Tulle….), j’ai souvent entendu parler de résistance à la maison et lorsque j’ai écrit mon mémoire sur les femmes dans la Résistance en Rhône Alpes, le premier à l’avoir lu a été mon grand père. Bref il faut s’enfoncer dans la forêt, entendre le bruit du bourdonnement des insectes comme s’il y avait un essaim à proximité et qu’il allait vous foncer dessus ni une ni deux, pour tomber sur une cachette dans laquelle 25 maquisards ont trouvé refuge pendant plusieurs mois.

correze 28

correze 29correze 30

correze32

correze 31

correze 4

Une cabane pour les enfants, une façon pour nous de se rappeler encore aujourd’hui que dès qu’un groupe, une population, une race est érigée en bouc émissaire, il faut rester vigilant….

Dans mon coin, à 5 minutes en bus de la Croix Rousse, se trouve Caluire. Cette ville, je l’ai traversé, j’ai fréquenté sa piscine municipale l’été mais jamais je ne m’y étais arrêtée. Je suis descendue devant l’hôtel de ville imposant et atypique avec sa chapelle. Le bâtiment aujourd’hui classé monument historique, existe depuis le XVIIème siècle et a été tour à tour centre de formation pour les religieux, caserne et hôpital militaire.

En longeant la façade, on se retrouve sur une immense pelouse que j’ai traversé pour admirer la vue sur le Rhône (ou la Saône j’ai une chance sur deux de me tromper) :

En poussant la balade vers le centre de Caluire, on se rappelle très vite, si jamais on l’avait oublié que cette ville fut un haut lieu de la résistance et que c’est ici, dans la maison du docteur Dugoujon que Jean Moulin fut arrêté en 1943 (puis le couple Hélène et Victor Basch).

Peut-être que le jour où mon fils me posera des questions sur la résistance et sur cette période de l’Histoire de France, je l’emmènerai à Caluire…

Et toi, des lieux chargés en mémoire dans ton coin?

Edit : tous les jeudis rdv sur fais toi la belle pour une photo de ton coin

edit 2 : il ne s’agit pas du Rhône mais de la Saône (je l’avais dit une chance sur deux et je suis chanceuse ) et je m’étais aussi trompée du nom du docteur (merci à Marie Xavier sur twitter)

Pin It