Tag

réseau social

Browsing

Un livre sur Instagram, ce n’est pas très « sexy » « vendeur » par rapport à une photo de paysage, une part de gâteau au chocolat ou de chat ^^. Cela expliquerait-il que les bibliothèques françaises sont si peu présentes sur ce réseau social ?

Pourtant j’ai repéré quelques comptes qui parlent de lecture en mettant en scène le livre du moment. De cet « effort » sur la photo accompagnée d’un texte pas trop minimaliste naissent des petites histoires qui aiguisent la curiosité et peuvent donner envie d’aller plus loin.

@leplancherquicraque

habit ne fait pas le moineLe plancher qui craque (des québécois ? ) se qualifie de fabriquant d’histoires et suggère sur son site des idées de lecture. Sur son compte Instagram, la description du roman ou du livre présenté reste très courte mais le visuel est soigné et accroche l’attention.

@kaynatch

kaynatch

Ce lyonnais aime Stephen King, les fictions historiques, la science fiction et les chats : ) J’ai peu de goûts en commun avec lui côté lecture mais parmi les livres de poche qu’il présente, j’ai retrouvé Mathias Malzieu, gros coup de coeur récent.

@deslivresetnous

des livres et de nous

Direction Montpellier avec ce compte qui met en avant beaucoup de romans policiers et des photos montrant des moments de lecture à l’extérieur (ça donne envie que le printemps arrive vite pour aller bouquiner sur un banc) ou à l’intérieur.

@Laroutedesbriquesjaunes

la route des briques jaunesDepuis le temps que je dis qu’il faudrait que je bosse mon anglais en lisant des livres, peut-être que le compte de ces deux filles de Québec va me souffler des idées de lecture. En tous cas, j’aime bien leur univers très cocooning (la tasse de café et les douceurs qui les accompagnent ne sont jamais bien loin des livres).

@readingwild

reading wild

Pas d’idées de lecture ici mais des photos de personnes connues et inconnues dans des librairies ou en train de lire …ça donne envie non ?

crédit photo en Une : le plancher qui craque

Hier soir j’ai surpris mon fils en train de m’imiter et de dire « ah y a une belle photo à prendre !« . J’ai ri et j ‘ai repensé à toutes les fois où je leur demande, à lui et à sa sœur, de s’arrêter dans la rue, de ne pas toucher le gâteau tant que je ne l’ai pas sur mon petit écran, de lever la tête pour leur montrer un détail, de venir admirer le coucher du soleil. Je l’ai mérité cette imitation et je suis bien consciente que depuis que j’ai pu installer Instagram sur mon téléphone, j’ai un peu délaissé mon vrai appareil photo (en tous cas je ne le traine plus partout même si la qualité des photos n’a rien à voir) et je suis plus attentive aux détails du quotidien même si je ne publie pas toutes les photos que je prends, dieu merci.

J’essaie de ne pas pourrir le fil d’actualité de mes abonnés en postant trop frénétiquement (non non ne regardez pas le nombre de photos de mon compte, le chiffre va me contredire..disons que j’essaie de me calmer), je sais combien cela peut être énervant. J’ai lu plusieurs articles où il était question de stratégie sur Instagram pour voir son nombre d’abonnés grimper. Grosso modo, cela reprend les conseils qu’on peut lire pour un blog : rester dans une même thématique, avoir une cible et une ligne directrice…toutes ces choses que je n’ai jamais été capable de tenir, je prends autant de plaisir à parler pâtisserie que voyages, livres que complexes …le seul point commun entre tous mes articles c’est l’envie d’écrire et l’idée que cela vaut le coup (un tant soit peu) d’être partagé.

lyoncancaleplaymobilcake

Sur Instagram, je m’éparpille autant : impossible pour moi de ne pas poster que des photos de gâteaux, de chocolat, de playmobil ou de Lyon ou de suivre exactement la même mise en scène comme je le vois sur certains comptes. Je montre une version très édulcorée de la réalité, peut-être encore plus qu’ailleurs. Je ne suis pas très branchée selfie, en tous cas les miens sont très rares. Mes abonnements sont aussi éclectiques que mes lectures de blog. J’aime suivre des petits bouts de vie de mes « copines » (celles que j’ai rencontré ou celles que je suis depuis des années virtuellement) sur ce réseau social. Je suis incollable quant à la météo parisienne, je n’ai jamais été aussi souvent sur la plage en Bretagne (dommage qu’il n’y ait pas une fonctionnalité air marin et bruits des vagues), je voyage par procuration dans des destinations que je ne pourrais sûrement jamais m’offrir de Montréal à Boston en passant par le Japon, je découvre des costumes de playmobil qui ne seront jamais commercialisés en France.  J’ai parfois l’impression de passer ma vie dans les restos ou dans les pâtisseries (ou plutôt qu’ils passent leur vie ..), le jour où j’aurais une gastro, je ne regarderai surtout pas mon fil Instagram.

et parce que pour l’instant, ça m’amuse, il y a de fortes chances que je dise encore souvent « ah y a une belle photo à prendre ! « 

instagram 8

Quand je ne goûte pas des desserts, quand je ne prépare pas des gâteaux, je prends des photos de vitrines de pâtisseries, de boulangeries, de chocolat et je les poste sur Instagram. Je n’ai commencé que fin août mais depuis j’ai le déclic facile. J’ai peu d’abonnés mais plein de clichés de Lyon, quelques uns de Bretagne et beaucoup de photos de  douceurs comme  celles-ci  prises cette semaine :

instagram3

instagram sucré 2

instagram 4

instagram5

instagram7

Il est tout à fait déconseillé de consulter Instagram en cas de gastro, d’estomac barbouillé ou de régime car les assiettes sont immortalisées sur toutes les coutures et donnent très souvent faim…en tous cas dans les comptes que je suis, ceux des blogs auxquels je suis fidèle, ceux des filles qui ne bloguent plus et que j’ai retrouvé avec plaisir ici. Côté marques rayon sucré et chefs pâtissiers, la présence sur Instagram est encore très timide (cas d’école Lindt avec 3547 abonnés et …4 publications) mais mes pauses sucrées ont lieu  en regardant aussi les photos de Matthieu Blanco (attention prévoir un bavoir !),  Christophe du blog A manger et à boire, Julhappy, Mlle_the et plein d’autres.

C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ? (vous pouvez d’ailleurs participer à ce rendez vous sur Instagram avec le hashtag #pausesucree)

des pommes de cœur chez l’Instinct des thés
des pâtisseries Matyasy chez Chiffons and co

des scones chez Ma’

du thé et des infusions chez les Petits Canailles

Il y a à peine deux mois Pinterest suscitait l’intérêt des geekettes, blogueuses et autres surfeuses (oui au départ c’était plus un truc de filles) après avoir traversé l’Atlantique (comme souvent ça vient des states). Aujourd’hui cette façon d’épingler des photos par intérêt, par coup de coeur ou par univers est parait-il, déjà en perte de vitesse.

Si aux Etats-Unis, les marques se sont emparées de cet outil potentiel de viralité, avec plus ou moins de créativité, en France cela reste très timide. Pourtant si on envisage les « boards » (sorte de pêle-mêle virtuel) comme autre chose qu’un catalogue de produits ou qu’on fait preuve d’un peu d’imagination, il me semble qu’il y aurait des choses à imaginer (un œil dans les coulisses, des concours, une façon de s’approprier un produit..).

En attendant, j’aime me balader dans les univers gourmands, découvrir de belles photos, parfois même des recettes, cliquer sur un lien, arriver sur un site, épingler une des images.

Pas convaincu(e)s ? alors voici une sélection de Pinterest rayon gourmandise :

crédit photo: Kaylee G.

Lindt   pour commencer (on est accro au chocolat ou pas ) dont j’aime particulièrement les « boards » For the love of chocolate (tout en programme), Fashion chocolate (pour les jusqu’aux boutistes), ou encore celui avec le fameux lapin en extérieur dans différents décors.

crédit photo : dashofeast.com

Chobani :  impossible de choisir seulement 2 ou 3 « boards » dans les 22 proposées par cette marque de yaourt américaine, Chobani, qui démontre qu’on peut aller plus loin que la simple présentation de ses produits…c’est beau, c’est gourmand, c’est appétissant.

 

crédit photo : design collector.net

Bake shop and tea rooms : c’est très girly, certain(e)s pourront frôler l’indigestion de rose, de sucrée et de sweet mais moi j’adore cette sélection de boulangeries et de salons de thé…en plus en cliquant un peu au hasard je me suis retrouvée sur les sites de certaines boutiques ..un bonheur  virtuel!

crédit photo : pimentoiseau.canalblog.com (cheesecake avec du thé Prince Vladimir)

Kusmi Tea : pas encore très fourni mais j’aime les boards appelés Inspiration et food inspiration (avec des recettes dont l’un des ingrédients est du thé)

Enfin juste parce qu’il est lyonnais, celui de Hello Brooklyn qui met en ligne sur un de ses boards tous ses nouveaux parfums de donuts !

Et pour toi, Pinterest cela a de l’intérêt ou pas ?

Pin It