Tag

rentrée

Browsing

Je me suis mise à mon bureau pour écrire cet article et je serais tenté de sortir la crème solaire tant le soleil tape à travers la fenêtre. Tout à l’heure il faisait aussi chaud sur la terrasse qu’en plein mois d’août et j’ai du rapatrier le tiramisu-anniversaire rapidement à l’intérieur. Bref difficile de réaliser qu’une nouvelle année scolaire vient de commencer, peut être parce que l’entrée dans le grand bain s’est faite en douceur :

Une semaine à 4 jours

Après plusieurs années de semaine à 5 jours avec un vendredi après midi réservé à des activités extra-scolaires (sans aucun rapport avec l’effet d’annonce initial et payantes ), la Ville de Lyon est revenue à la semaine de 4 jours. Cela s’est accompagné de nouveaux horaires qui font débat puisque la matinée se finit à 12h (et que si votre enfant mange au second service, il ne déjeune pas avant 13h mininum), reprend à 14h15 et l’après midi se finit à 16h45 au lieu de 16h30 avant.

Cela ne fait pas l’unanimité mais en ce qui concerne ma fille qui n’est jamais tombée du lit à l’aube, la semaine de 5 jours était un rythme très fatigant pour elle. Elle a donc apprécié ce mercredi libre …..et s’est retenue de narguer son frère qui lui se lève pour aller au collège.

Le film Le jeu en avant-première

Dans le cadre de la semaine de la Comédie UGC, je suis allée voir en avant-première le film Le jeu, l’histoire d’une soirée entre amis où l’un d’entre eux décide de lancer un jeu : chacun pose son portable sur la table puis lit à tout le monde les messages qui arrivent.
Le film pose pas mal de questions sur notre rapport à cet objet très envahissant qu’est le téléphone portable mais aussi sur la transparence dans la vie (faut il tout dire à celui/celle qui partage sa vie ? à ses amis ? ou doit-on tenir à son jardin secret ?).
Le casting est excellent avec mention spéciale à Suzanne Clément (de Laurence Anyways au rire de ma mère, elle m’a toujours bluffé et touché), Stéphane de Groodt dans un registre inattendu et Grégory Gadebois qui est d’une justesse incroyable. L’originalité du film Le jeu est aussi son angle : son réalisateur Fred Cavayé a filmé et monté cette comédie (oui c’est drôle !) comme un thriller.

Les tupiniers du Vieux Lyon

J’ai beau vivre à Lyon depuis plus de 12 ans, je n’étais encore jamais allée voir ce rassemblement de potiers (plus de 140 venant de toute la France mais aussi d’autres pays) appelé Les tupiniers du Vieux Lyon (et je n’ai pas l’excuse d’un rendez vous récent puisque cette année c’était la 33e édition).

Je m’attendais à quelques stands et j’ai été surprise par leur étendue et leur nombre de la place Saint Jean à la cour de la bibliothèque du 5e avec des pièces vraiment belles.  Je ne sais pas si cela se « voit » sur mes photos ci dessous mais le Vieux Lyon avait des airs de vacances ce dimanche.

Je voulais aussi vous parler de ma visite de la maison Bernachon mais il faut que je trie mes photos et cela vaut bien un billet à part entière. A suivre…

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine ! 

 Cette semaine j’aurais pu croire que c’était le plein été si les cartables, les écoliers, collégiens, parents dans les rayons papeterie des grandes surfaces n’avaient pas été là pour rappeler que la rentrée venait de sonner. La terrasse a été réinvestie illico presto pour déjeuners et goûters. Le mercredi matin, les enfants ont été à l’école après m’avoir demandé au moins 10 fois leur emploi du temps. Je ne suis pas très convaincue par le bien-fondé du nouveau rythme scolaire tel qu’il est appliqué à Lyon (la pause en milieu de semaine permettait à mes enfants de se reposer, là ils vont enchaîner 5 jours )…bilan dans quelques mois.

Entre papiers à remplir (tous les ans, exactement les mêmes infos à donner, encore un mystère pour moi ), fourniture scolaire à compléter, forum des associations pour une éventuelle activité, cours de magie pour le grand qu’il avait eu en cadeau, la première semaine de Septembre a vite filé.

collage semaine rentrée

★ Pour la pause musicale du dimanche, voici une chanson de dernier album de Zebda que ma fille connait quasiment par coeur (assez drôle de l’entendre chanter toutes les paroles avec autant de précision), Les petits pas de danse, ceux dont j’aime rythmer le quotidien, ceux que je vais enchaîner ENFIN hors de chez moi à partir de cette semaine et je sais déjà combien ça va me faire du bien.

D’autres photos, avec ou sans chocolat, sur Instagram.

Alors voilà c’est déjà la rentrée (j’écris déjà parce que j’ai été en permanence avec les enfants sauf un ou deux jours et le temps a été très mitigé mais malgré cela, l’été est passé vite) et je crois que c’est la première fois que je la vis avec une telle angoisse intérieure. Mais comme je ne suis pas là pour me plaindre, comme sur ce blog j’ai plutôt envie de voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide, faire sourire et surtout essayer de ne jamais trop me prendre au sérieux, j’ai listé toutes les chouettes choses qui font le sel de la rentrée à Lyon :

biennale de la danse

Danser rue de la Ré
Depuis que j’habite à Lyon, j’essaie de ne pas rater le défilé de la Biennale de la danse (le 14 septembre prochain) même si je n’aime pas particulièrement les bains de foule et les coups de coude, j’aime regarder danser les gens comme dirait l’autre, quelque soit leur niveau et leur âge, voir passer les chars et la rue de la République se couvrir de confettis, de rose, de poésie….et pour ceux qui ont un portefeuille mieux garni La Biennale c’est aussi des spectacles de danse pendant presque un mois (mon top 3 : Kadder Attou, Benjamin Millepied, Mourad Merzouki )

S’offrir une toile …espagnole
Cette année l’invité du Festival Lumière est Pedro Almodovar (je vais me faire tuer mais ça me fait beaucoup plus d’effet que Quentin Tarantino). J’aime aussi bien ses films un peu barrés (Attache moi) que ses derniers peut-être plus « classiques » mais si romanesques (Volver, Parle avec elle, La mauvaise éducation, Les étreintes brisées…) et surtout j’aime beaucoup la manière dont il filme et parle des femmes …je ne sais pas si j’aurais la chance d’aller à une des soirées où il sera présent mais en tous cas je suis ravie qu’il vienne à Lyon.

Penelope-Cruz-et-Pedro-Almodovar

Passer en coulisses
Il vient de tomber, le programme des journées du Patrimoine spécial Grand Lyon ou l’occasion de visiter des lieux dont on ne peut pas pousser la porte habituellement. J’aimerais bien aller avoir la Brasserie des Brotteaux et la gare du même nom, la lutherie Cédric Bon, les maisons et jardins cachés de Villeurbanne mais il y a plein d’autres choses à découvrir.

Faire une pause au Chamouraï
Il ouvre cette semaine dans mon quartier, la Croix Rousse : le premier bar à chats à Lyon. Bon en toute honnêteté, j’aime les chats..chez les autres et je ne me suis pas réellement emballée à l’idée de manger une pâtisserie alors que les 7 chats sautent de table à table (le côté poils toussa) mais par curiosité j’irai tester le lieu au moins une fois.

Goûter enfin le cheesecake de Dorodi Pastry
Entre les photos que je vois passer sur Instagram, les avis le proclamant meilleur cheesecake de Lyon…il est temps de retourner dans ce lieu de perdition.

Cap Esterel Cocktails 2Cap Esterel Cocktails 4

Trinquer à mes ….ans avec la nouvelle carte de cocktails de l’Antiquaire
J’ai eu la chance dimanche, grâce à Yelp Lyon, de tester en avant première la nouvelle carte (toute la carte !) des cocktails de cet endroit que je ne connaissais pas et d’avoir, en prime, un cours passionnant sur l’art des cocktails (Tom Cruise tu peux aller te rhabiller !). Je ne suis pas du tout une spécialiste des cocktails mais j’ai beaucoup apprécié la philosophie de ces lieux et la composition des cocktails (peu d’ingrédients mais des sirops et des jus de fruits faits maison, des glaçons et des alcools soigneusement choisis). Je sais même, grâce à ce test, quels cocktails j’ai envie de siroter en priorité. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire mon avis sur Yelp Lyon.

Déguster les pâtisseries des cakista lyonnaises (Guillemette et Laureline)
Bonne nouvelle pour les becs sucrées, les succulentes pâtisseries de Guillemette peuvent se déguster à la boîte à café (sur les pentes de la Croix Rousse), à la galerie Slika (rue des remparts d’Aisnay) mais aussi dans un tout nouveau lieu Konditori rue des capucins. Quant à Laureline, j’ai hâte de découvrir les nouveautés dans sa carte et son livre de pâtisserie qui sort ce mois ci .

Bouger
Forcément après toutes ces calories, il serait logique de se dépenser un peu et ça tombe bien car j’ai bien prévu de reprendre (enfin) une activité sportive ludique. Zumba ou street jazz, je vous raconterai cela quand j’en saurais plus mais je suis ultra motivée car cela ne peut pas être plus près de chez moi (genre 5 minutes à pied voire 2 !) et j’ai hâte de bouger et me vider la tête en musique.

Liste non exhaustive, n’hésitez pas à compléter avec ce qui vous rend HAPPY pour la rentrée …

 

 

 

 

 

cartable

 Non non je ne vais pas reprendre à nouveau mes études. Bien que cette expérience de retour à la fac fut enrichissante, passionnante, pleine de rencontres et surtout m’a permis de changer de voie, c’est de la rentrée de ma fille dont il s’agit. Le rythme à la maison est encore celui des vacances, l’esprit aussi mais elle a déjà essayé le cartable qu’elle aura le jour de la rentrée, un très joli sac à dos enfant rose (of course) signé Fifi Bastille et pour laquelle elle a posé comme si elle avait fait ça tout sa vie (faut montrer les poches à l’intérieur maman , et là le petit noeud)…bref il n’y a plus qu’à suivre le guide :

cartable3

cartable5

cartable6

cartable8

Étrangement elle est très attirée par les téléphones portables et les souris d’ordinateur…Je me demande vraiment pourquoi : )

Comme le cartable me plaisait beaucoup,  ça m’a donné envie de faire une sélection d’objets coups de cœur spécial back to school sur le site decoBB. Côté cartables enfant, j’ai craqué pour celui de la marque new-yorkaise Béatrix qui monte qui monte et j’ai choisi le modèle le plus à mon image (à bon ce n’est pas pour moi ?) mais le bleu marine à petits pois Plumplori est tout aussi irrésistible. A l’heure du goûter, j’aime beaucoup la lunch box étoilée et la gourde façon canette de Béatrix avec sa chouette chouette.

rentrée 3

 

Et puis après tout, pourquoi les fournitures scolaires ça ne serait que pour les enfants ? qui m’interdit de m’acheter des jolies cahiers, des stylos tout neufs et des trousses qui donnent envie de s’assoir derrière un bureau ? Ça tombe bien sur le site DecoBB, j’ai trouvé des cahiers aux couleurs pastels et aux motifs fleuris par Lalé, des trousses signées Mr & Mrs Clynk (je n’arrive toujours pas à me décider pour celle que je préfère).

rentrée 2

 Et vous, un nouveau cahier, agenda, cartable pour la rentrée ?

Lundi les papas étaient en force pour la rentrée des classes…en tous cas devant l’école de mon fils.

Avaient-ils aussi mal au bide que les mamans ce jour un peu spécial où une page se tourne, où un nouveau cycle se dessine? se posaient-ils des questions sur la maîtresse et sur la classe de leur enfant? ont-ils réprimé une larme en vivant ce moment un peu symbolique du temps qui passe? ont-ils repensé à leur propre rentrée, mélange d’excitation et d’appréhension? Étaient-ils là de manière exceptionnelle ou accompagnent-ils régulièrement leur progéniture?

Nous, nous étions carrément venus tous les deux parce que nous en avions la possibilité matérielle…lui avait une décharge horaire, moi je ne travaillais pas ce jour là. Mais le fiston a trouvé que le cortège d’accompagnement était trop important, il a peut-être eu peur de craquer en franchissant le seuil de la classe, en lisant dans nos regards toute l’émotion que nous cachions sur le chemin de l’école en chantonnant alors je suis restée devant le portail, je l’ai embrassé et j’ai laissé le papa franchir les dernières mètres vers cette nouvelle année.

J’en ai vu passer des papas, à l’air tranquille ou inquiet, nonchalants ou pressés, seul ou avec un autre enfant tenu dans la main ou dans les bras..peut-être que certaines mamans les ont envoyé au front car elles les savaient plus rassurants ce jour là. Certains sont arrivés presque en courant, la trace de l’oreiller encore sur la joue et sont ressortis très vite…dur de reprendre le rythme.

Et puis l’homme, à son tour, est réapparu… c’est le fiston qui l’a congédié d’un « bon, tu peux y aller maintenant » alors qu’il savourait l’occasion qui ne se reproduira pas de rentrer et visiter la classe. En grande section, les parents restent sur le pas de la porte, c’est comme ça.

Et chez toi, qui a accompagné les enfants à l’école? à la crèche? chez la nounou ? ou qui t’accompagnait quand tu étais gamin(e)?

Edit : les papas, racontez-moi votre rentrée si vous l’avez vécu  !

Mais si je tente de recaler les enfants sur des horaires de coucher normaux, je ne suis pas leur exemple tentant de gagner tous les soirs sur le temps que je n’arrive pas à m’accorder dans la journée pour écrire

Mais je ne suis pas une élève exemplaire car j’ai attendu le dernier moment pour rendre mes devoirs de vacances..quelle idée aussi de donner deux trucs costauds et longs pendant l’été !

Mais je n’ai pas de nouvelle tenue ni de chaussures flambantes neuves comme quand j’étais au collègue et que j’étrennais celles-ci le jour de la photo de classe

 Mais je n’ai pas acheté de cartable ..par contre j’ai investi dans un bel agenda moleskine noir pour pouvoir tout noter entre cours, rdv médicaux des enfants, échéances liées au blog et autres choses à ne pas oublier

Moi non plus je ne connais pas mes futurs camarades et j’ai un peu le tract à l’idée d’être une des rares à reprendre mes études au milieu des jeunots

Moi aussi j’ai l’impression de ne plus rien savoir et quand j’écris trois lignes, j’ai tout de suite mal à la main car je ne tape plus que sur un clavier depuis des années..comment vais-je prendre mes cours?

 Je connais déjà leurs vacances scolaires mais pas les miennes…j’ignore aussi mes futurs horaires mais j’ai cru comprendre que j’allais devoir me lever certains samedis

J’ai déjà ma carte d’étudiante mais dans ma tête cela reste encore un peu abstrait pourtant  dans quelques semaines, je ne leur dirai plus « maman part au travail  » mais « maman part à la fac »!

Et toi, ta rentrée elle ressemble à quoi?


Pin It