Tag

rencontre

Browsing

le-temps-de-l-aventure-10-04-2013-6-g

En découvrant la bande-annonce du temps de l’aventure, je savais déjà un peu que le film avait beaucoup d’atouts pour me plaire. Un coup de foudre entre deux inconnus, un grain de sable inattendu dans le quotidien, un acteur Gabriel Byrnes découvert dans la série En analyse et à qui je trouve beaucoup de charme (bon ok quand j’ai appris qu’il était plus vieux que mon père, honnêtement ça m’a un peu gêné). J’avais juste un peu peur que ce soit trop attendu, déjà vu ou que cette tension entre eux ne soit pas crédible, que leur histoire reste sur pellicule sans qu’on y croit.

Or dès les premiers regards qu’ils échangent dans un train, ces doutes sont écartés. Elle est actrice et rejoint Paris pour passer des essais. Comme pas mal de femmes (je crois), elle a besoin d’être rassurée en amour, elle a besoin d’entendre à nouveau ce qu’on ne dit plus parfois avec le temps qui passe. Son couple ne va pas particulièrement mal, il subit juste l’usure du temps. De lui, on sait moins de choses, les détails viendront au compte-goutte…il a des enfants mais est-il encore marié ? Il est anglais (et il a cette diction et cet accent anglais si classieux qui vont avec), il se rend à l’enterrement d’un ancien amour. Leur histoire aurait pu rester fantasme si chacun avait repris sa vie en arrivant à destination mais des petits détails vont pousser Alix a s’échapper d’un quotidien un peu étouffant (pléonasme) pour retrouver, sur un coup de tête, cet homme qu’elle a croisé quelques heures plus tôt.

letemps de l'aventure

Je ne vais tout de même pas tout vous raconter, ce serait dommage, la bande-annonce en dit assez comme ça. Pour moi c’est un peu des plus beaux rôles d’Emmanuelle Devos : elle traverse le film avec une énergie, une sensibilité, un culot aussi qu’on lui envie. Elle joue une femme qui a la quarantaine (elle est plus proche de la cinquantaine dans la vie) et elle est magnifique, sensuelle, lumineuse, drôle aussi.

Pas mal de critiques ont qualifié Gabriel Byrnes « de poisson mort » ou lui ont reproché son manque d’expressivité (j’ai d’autres noms qui me viennent en tête surtout dans les chouchous du moment à ce propos). Moi j’ai aimé sa voix, son côté pince sans rire, cette attention dans chacun des gestes qu’il a envers elle.

J’ai aimé chacun des regards qu’ils posent l’un sur l’autre, la façon dont ils se touchent, se parlent avec intensité et en allant à l’essentiel comme si c’était le dernier jour de leur vie. J’ai aimé leurs sourires, leurs étreintes, cette parenthèse qu’ils s’offrent sans culpabilité.

Le-Temps-de-l-Aventure-coup-de-caeur_thumbnail_628x363

Le temps de l’aventure transforme une intrigue somme toute assez banale et qui aurait pu être plate en une rencontre amoureuse exaltée où chacun retrouvera peut-être le goût des amours adolescents, ces moments où l’on se sent seul au monde et où plus rien d’autre ne compte.

Et vous, ce film vous tente ?

Y-a-t-il une vie après le virtuel? Electroménagère se promène-t-elle toujours avec un fer à repasser à la main? pourquoi Gromit59 a-t-elle choisi ce surnom?

C’est à ces questions essentielles et à bien d’autres que j’ai pu répondre récemment en passant de la rencontre par écran au rdv en chair et en os avec les deux demoiselles citées plus haut, toutes les deux lyonnaises. Ben oui il n’y a pas de raison pour que les cup of tea entre filles soient réservées aux parisiennes (E-Zabel, Ratounette et Babou pour ne pas les citer).

Passée la première minute assez déconcertante où l’on met un visage sur un pseudo, où l’on colle une voix à des mots et à un style, la discussion démarre vite et on oublie quand on a devant soi la papesse du micro-ondes, aspirateur et lave-vaisselle ou la Docteur es maman. De chouettes moments avec des personnes que je n’aurais jamais rencontrées sans mon blog, moi qui suis plus à l’aise derrière mon clavier que face à mon contemporain, et qui redonnent un sens à mon blog au moment où je me posais  la question « stop ou encore ».

Et vous, êtes-vous déjà passé de l’autre côté du miroir?

Pin It