Tag

psychomotricité

Browsing

Fin septembre 2010, devant le peu d’enthousiasme de Miss Zen, à se déplacer, je saisis non pas la justice mais ma pédiatre qui s’exclame devant la souplesse de ma fille, diagnostique une hypotonie et nous envoie chez la kiné pour quelques séances.

Deux mois plus tard, la principale intéressée navigue de pièce en pièce dans l’appartement point sur ses jambes, cela eut été trop beau, mais sur ses fesses. Dans un ballet bien au point et qui lui tonifie sans aucun doute guiboles et abdos, assise, elle ramène ses pieds vers elle, sautille et avance plutôt vite, celles qui ont observé son manège aux vacances de Noël (Oum, Sonia et Cranemou) pourront en témoigner. Cela amuse beaucoup son frère, est noté régulièrement comme une certaine preuve d’originalité par les voisins, la famille, les amis et semble satisfaire la protagoniste qui fait rire la galerie en prime.

Tous les lundis, je continue donc de la déposer pour une séance de 30 minutes chez la kiné et m’en vais errer comme une âme en peine au Monop’ du coin, toutes les autres boutiques étant fermées à cette heure matinale. Au début j’assistais à ce qui ressemblait alors à un supplice : mimiques de prise en pitié en veux-tu en voilà, et que je tends les bras vers moi et que j’appelle « mama » en sanglotant et que j’en rame pas une.

Depuis que j’ai déserté les lieux, Miss Zen bosse un peu plus et râle un peu moins. Quant au vigile de  l’hypermarché, il m’a au doigt et à l’œil puisqu’il me voit tourner rayon maquillage tous les lundis à la même heure comme si j’allais chaparder la copie bon marché du vernis pearl drop de Chanel.

Les progrès de Miss Zen sont loin d’être fulgurants (en dehors de sa psychomotricité, elle est éveillée, et parle même plutôt bien cela dit) et les compte-rendu de séance me plombent généralement  la journée (qu’est ce que j’ai fait ou pas fait? étant la principale question, son frère ayant également marché très tard).

Parallèlement à la maison, on a essayé la poussette pour bébé, le chariot de marche, le ballon, les objets à aller attraper sur une table basse ou sur le canapé…j’ai l’impression parfois d’être entraineuse dans un cirque !

Lundi dernier, j’ai enfin le début d’une réponse à son refus de la station debout manifesté par des « veux pas » systématiques : cela ne l’intéresse pas !

Ah mais parce qu’elle croit que dans la vie, on fait que des trucs intéressants? elle croit qu’aller au boulot et attendre l’heure de la sortie, faire la vaisselle, la visite annuelle chez ma gynéco, récurer les toilettes et la baignoire, remplir ma déclaration d’impôts, courir à la poste le samedi matin parce que les colis sont toujours livrés aux heures où nous ne sommes pas là, attendre 20 minutes au téléphone avant d’avoir un conseiller orange, écouter un copain de ma belle-sœur me parler de son métier de trader, les cours de la bourse par Jean-Marc Sylvestre, ça m’intéresse?

Un carré de chocolat déposé en hauteur c’est intéressant tu crois?

Pin It