Tag

piscine

Browsing

Alors on va tout de suite dissiper les doutes, au cas où quelques unes se diraient que j’écris des articles sur les jambes moches alors que les miennes ne le sont pas, celles sur la photo ne m’appartiennent pas. Quelques petits indices pouvaient vous mettre la puce à l’oreille. A part en trichant avec de l’autobrozant, je ne serai jamais bronzée comme ça même après deux mois à faire la crêpe à Ibiza pour la simple et bonne raison que j’ai une peau de rousse (mais sans la chevelure flamboyante, Dame Nature toujours et encore). D’ailleurs je me suis pris un petit coup de soleil malgré la crème solaire fort indice. L’autre invraisemblance est le cocktail à la main : à la piscine municipale, les boissons se prennent à la buvette et puis le plan détente totale avec des enfants mieux vaut oublier …au moins pour quelques années (on laisse donc les livres et magazines à la maison, ça sera toujours cela de moins à porter).

Je ne sais pas comment vous vivez les sorties à la piscine municipale mais quand on est complexée, c’est le genre de choses pour lesquelles il faut prendre sur soi. Cela dit, avec la maturité dirons-nous (Thomas si tu lis ces lignes, tu vois je n’ai pas dit vieille )), je vis ces épisodes avec plus de décontraction …sauf lorsque je mets mon maillot à l’envers (sur l’échelle de la honte, un bon 9 sur 10).

D’abord j’ai arrêté la technique dite de la serviette ou du tee-shirt ample et long sensé camoufler un maximum. Allez ne me dites pas que vous ne vous êtes jamais enroulé dans votre serviette de bain, la posant la plus près possible du bord avant de vous précipiter à l’eau ? L’ennui c’est qu’avec le recul je crois que cela avait exactement l’effet inverse parce qu’on ne passe pas particulièrement inaperçu à vouloir marcher de manière à ce qu’elle ne tombe surtout pas.

Bon j’évite quand même le maillot deux pièces …c’est déjà assez compliqué comme ça de marcher naturellement sur le carrelage glissant des vestiaires sur lequel on n’a pas le droit de garder des chaussures ou sur le revêtement qui fait mal aux pieds avant de rejoindre la pelouse…. si en plus il faut penser à rentrer le ventre : )

Ensuite il suffit de regarder deux secondes autour de soi pour voir que le monde n’est peuplé que de bombasses sur les chaînes de clip à la télé et qu’elles intéressent surtout les maitres nageurs (bon ok ils n’ont jamais éveillé le moindre intérêt chez moi ….faudrait qu’ils me prouvent qu’ils ont de la conversation et de l’humour : ).

J’étais assise dans l’eau comme sur la photo mais sans le cocktail, limite décontractée, quand un papa a commencé à m’aborder (drague à la pataugeoire, ça envoie du rêve hein ?). Bon en vrai j’ai vu le gars en question enchaîner une autre nana 10 minutes plus tard (et quand un homme aborde tout ce qui a des seins autour de lui, c’est tout de suite beaucoup moins flatteur) mais ça m’a changé de ma période camouflage.

Lors de cette sortie piscine, je suis restée en grande partie dans l’eau mais même quand j’étais dehors, je n’ai pas eu particulièrement envie de me cacher derrière les frites en mousse (par contre je garde toujours mes lunettes de soleil, je me sens comme « protégée » avec …va comprendre). Bref de « peut mieux faire », je suis passée à « en progrès  » : )

crédit photo : We heart it

 

Je ne joue jamais au loto. Je ne suis pas superstitieuse. Pourtant vendredi 13, j’ai coché une grille. Si je décrochais la cagnotte, je suis à peu près certaine que j’en profiterais pour voyager souvent mais au delà est-ce que ma vie changerait  : est-ce que j’achèterai une voiture alors que j’ai horreur de conduire? est-ce que je mettrai 200 euros dans un jean ou une paire de baskets sans que cela ne me pose de problème ? est-ce que je deviendrai propriétaire alors que j’ai toujours associé le fait de ne pas l’être à une certaine liberté (bon ok l’autre raison c’est qu’il est juste impensable d’être proprio à la croix rousse avec mes revenus) ? est-ce que j’habillerais mes enfants en Baby Dior ?Est-ce que je garderai mes anciens réflexes de classe moyenne ?

Malheureusement je n’ai pas gagné (si la française des jeux pouvait faire quelque chose afin que je puisse exercer correctement mon boulot de blogueuse) mais l’un des trois gagnants serait la famille Playmobil  et visiblement c’est pas si simple de devenir riche du jour au lendemain :

j'ai l'air crétin avec mon slip de bain dans une piscine privée
Maman prends moi en photo pour que je la publie sur mon profil Facebook !
mais poussin tu sais bien que personne ne doit savoir qu'on a gagné le gros lot
alors ça veut dire que je ne peux même pas montrer mon maillot de bain Erès aux copines?
on n'a qu'à leur dire qu'on était à Center Parc plutôt qu'aux Bahamas
tu peux arrêter de rentrer le ventre chérie, on est tout seuls !
maman, pourquoi on garde nos claquettes comme à la piscine municipale?

Et toi, si tu gagnais le jackpot au loto, quelle serait la première chose que tu ferais?

Non je ne suis pas mise à l’équitation cette semaine..honnêtement même si j’en avais très envie, je ne vois pas trop quand je pourrais m’adonner au sport équestre.

Je voulais juste m’excuser de ne pas répondre aux commentaires en ce moment, de ne pas passer sur les blogs ou incognito sans laisser de traces…je n’ai pas chopé la grosse tête, je suis toujours convaincue que le sel des blogs passe par l’échange sinon autant changer de support mais en ce moment et pour une durée indéterminée je n’ai plus le temps que j’avais avant pour tweeter, commenter, répondre, participer à des concours…

Pas plus le temps d’ailleurs d’amener Miss Zen aux bébés nageurs, pourtant je suis sûre que c’est une super expérience à vivre et si tu as besoin d’être convaincue, je te conseille de regarder la vidéo de Parole de mamans qui suit, l’occasion aussi de découvrir Ma poussette à Paris, Maman on bouge et Notre petite vie (presque) bien tranquille :

Parole de mamans – bebe nageur par ParoledeMamans

 

Et toi, ta semaine c’était comment ? celle d’Arwen

Qui me jettera la première à la tête sa serviette de plage? Pas toi la fille complexée qui a usé et abusé de l’usage de la serviette, s’enroulant dedans pour le trajet vestiaire-gradins de la piscine municipale ou voiture-coin de sable ….le but étant de cacher 1) des jambes trop blanches 2) de la cellulite 3) des kilos en trop (réels ou pas).

L’opération consistant à rejoindre le bassin ou le bord de mer s’avère plus délicat…impossible d’abandonner sa serviette près de l’échelle ou sur le sable mouillé…alors au pas de course (mais sans courir parce que le gras quand on court ça ballote), il s’agit de rejoindre l’eau en oubliant tous les regards (imaginaires ou pas) braqués sur soi….

Jusqu’au jour où j’ai réalisé que l’emploi de la serviette de bain comme dissimule-corps ne faisait que focaliser l’attention sur les personnes qui souhaitaient avant tout passer le plus possible inaperçues….

Alors cette année boubou, tee-shirt, paréo, quelle est ta stratégie? (à moins que tu t’assumes)
 

Quoi tu ne sais pas qui est Pjanic ? (je te rassure moi non plus il y a une semaine) demande à ton mec, ton frère, ton père, ton meilleur copain si l’un d’entre eux est fan de foot.

Ben ok je n’ai pas vraiment partagé le même bassin que ce jeune joueur prometteur de l’Olympique Lyonnais…..oui il faut toujours que j’exagère…..que ne ferais-je pas pour attirer quelques mâles sur mon blog ?

En réalité, la semaine dernière je suis allée tester l’espace aquatique et les soins de Lyon Plage et il se trouve que l’hôtel est le QG de l’OL dont j’ai croisé une partie de l’équipe en arrivant. L’homme me poussait du coude de manière peu discrète mais j’avais bien vu que tous ces hommes grands et musclés, habillés de jogging avaient des têtes de sportifs….et en plus c’était marqué l’O.L sur leur polo )

Dans le hall de l’hôtel, il y a même un coiffeur spécial O.L….là je m’interroge : est-ce réservé uniquement à l’équipe ? dans ce cas , il doit s’ennuyer ferme le personnel; est-ce qu’on y pratique des coupes siglées O.L? bonjour, Madame, je voudrais me faire couper les cheveux comme Benzema

Tout ça pour te dire que mercredi dernier, profitant de la baby-sitter familiale de séjour à la maison, j’ai pris la poudre d’escampette avec l’homme pour un après-midi détente offert pour mon anniversaire (je sais en ce moment je n’arrête pas de me faire tripoter mais c’est juste le hasard des dates).

Au programme : un gommage à la papaye et à la noix de coco sur tout le corps (avec ce moment de grande solitude quand tu dois enfiler ton string jetable et que tu penses à la gueule que doivent avoir tes fesses une fois que tu es allongée…deux gros flamby qui viennent d’être démoulés ) ….30 minutes de détente dont tu sors avec une peau de bébé..même mes jambes de croco n’ont pas résisté à l’étape hydratation.

Ensuite j’ai profité des rayons de soleil apparus à ce moment-là pour aller dans le parcours découvert à hydrojets….malgré les températures de novembre et ma frilosité légendaire, l’eau chaude permet de profiter pleinement des lits à bulles et autres massages procurés par les jets d’eau sur le dos, le cou, les épaules, les jambes, la voûte plantaire…divin détente assurée !

J’aurais bien enchaîné sur une séance au hammam mais l’endroit n’était ni humide ni chaud alors je ne suis pas restée..l’homme n’a pas voulu mettre un pied dans le sauna sous prétexte qu’un homme d’un âge mûr semblait l’attendre prêt à lui montrer qu’il n’avait rien sous sa serviette …quelle imagination !

Finalement je me suis allongée dans la salle de repos aux canapés ronds et immenses et à l’ambiance tamisée…une véritable invitation à la luxure, tant est si bien que la direction de l’hôtel a cru bon de préciser qu’un comportement indécent serait suivi d’une exclusion de l’établissement sur une pancarte devant l’entrée… chéri, arrête ça tout de suite, on est repéré )



Comment conclure ce moment agréable si ce n’est confortablement installé dans les fauteuils moelleux du bar avec une boisson chaude…l’homme n’a pas résisté au café gourmand dont je te mets la photo alors que j’ai été beaucoup plus raisonnable (bon d’accord j’ai quand même goûté un tout petit peu)…

Verdict? un endroit un peu à l’écart du centre ville de Lyon (mais avec un arrêt de bus juste devant) avec piscine, salle de sport, restaurant, une carte de soins très complète, un parcours hydrojet, un hammam, deux saunas…si le coût de l’abonnement est astronomique, Lyon plage propose régulièrement des offres découvertes si tu as envie de te faire bichonner de temps en temps.

Et toi, spa ou pas?

Ces derniers temps, je rêvais d’eau, de légèreté, d’apesanteur, de fraîcheur alors dimanche dernier j’ai entraîné l’homme et le chérubin à la piscine la plus proche de l’appartement (bon ok elle ne ressemble pas exactement à celle de la photo ).

La sortie a plutôt mal commencé car ma chère tête blonde nous a fait un accès de bus-éguite aïgue….faut dire que pas mal de conducteurs se prennent pour Starsky et Hutch et à peine rentré dans le bus, t’as intérêt à vite te cramponner ou te trouver une place assise car le redémarrage se fait souvent sur les chapeaux de roue. Ma chère tête blonde est restée blottie contre son père en geignant comme s’il était dans une des scènes du film Speed avec Sandra Bullock comme voisine de siège.

Arrivés à la piscine, l’homme a du débourser 9 euros pour échanger son caleçon de bain flottant contre une moule-burnes jugée plus hygiénique par le règlement, le chérubin a paniqué, une fois dans le vestiaire, car le sol glissait (?) et je me suis changée aussi vite que Superman dans Loïs et Clark pour aller aider le papa qui se battait dans la cabine.

Fini le bracelet en plastique rouge que tu as peur de perdre, nous avons découvert le nouveau système de vestiaire avec fermeture automatique après code secret…suffit de se rappeler le code secret…et étant donné que je suis infoutue de te donner mon numéro de portable sans regarder dans mon répertoire, j’ai chargé l’homme de la mémorisation.

Casquette, lunette de soleil, crème solaire indice maximum, le chérubin était protégé…et encore heureux car pendant un long moment il n’a pas daigné bouger du rebord de la pataugeoire alors que des bébés de 18 mois buvaient la tasse en se marrant dans le grand bassin. Je n’avais pas dans l’idée de le forcer me souvenant trop des mal de bides pré-séances scolaires de natation et cours pour apprendre à nager…la méthode consistant à l’époque à te jeter à l’endroit où tu n’as pas pied puis à faire jouer ton instinct de survie pour tenter de rejoindre par tous les moyens la barre que te tendait sadiquement la maître-nageuse. Finalement après avoir trempouillé pendant au moins 20 minutes ses pieds et alors que je commençais à me désespérer en pensant « ah si seulement on était allé aux séances de bébés nageurs », il s’est assis dans l’eau, puis s’est couché, a couru bref s’est éclaté…même s’il est resté dans la pataugeoire, le plus dur a été de le faire sortir.

L’homme a trouvé les 4 chiffres magiques pour récupérer nos affaires, j’ai mis les chaussures au chérubin dès qu’on est rentré dans la vestiaire pour qu’il ne nous rejoue pas le coup de la pâtinoire, dans le bus il n’a pas moufté et on n’a rien compris (à moins qu’il n’ait été tout simplement crevé par sa séance piscine)….allez la prochaine fois, on essaie les brassards et le grand bain.

Edit spécial Lyon : cette piscine se situe à Caluire, à 15 minutes environ en bus de la croix-rousse, elle est quasiment toute neuve car elle a ouverte en 2008. Elle a deux grands bassins dont un réservé aux nageurs qui veulent enchaîner les longueurs, une patageoire avec des petits jets d’eaux, des lits à bulles dans le bassin découvert et un tobbogan. Je ne sais pas si durant l’été elle est blindée mais ce jour-là c’était loin d’être le cas.

Et vous, vous êtes comme un poisson dans l’eau? vous avez une piscine chez vous? ou l’odeur du chlore vous donne de mauvais souvenirs? 

Pin It