Tag

peur de la maladie

Browsing

Il a une trousse de médicaments aussi importante qu’une valisette de produits de maquillage d’une blogueuse beauté ?

Il se découvre au moins une nouvelle pathologie par mois, si possible grave, si possible rare (sinon c’est pas drôle )?

Il sort de chez le médecin avec le sentiment que celui-ci n’a pas délivré le diagnostic le plus exact, qu’il a bâclé son examen, qu’il ferait mieux de demander un autre avis ?

Après une émission sur la maladie de parkinson,il est pris de tremblements; …après un reportage sur la méningite il ne peut plus regarder le plafond ?

Seule une nouvelle batterie d’examens, un check-up semble le rassurer (temporairement)?

Si tu as répondu oui à au moins une de ces questions  alors non, l’homme avec qui tu vis n’est pas chochotte mais hypocondriaque.

La première fois, j’ai paniqué : j’ai vraiment cru à la paralysie dorsale, à l’accident cardiaque, à l’intoxication alimentaire. Mais marcher dans son « délire » n’était pas forcément la meilleure façon de réagir.

Se moquer plus ou moins ouvertement non plus d’ailleurs car l’hypocondriaque a beau souffrir des maux inventés, il ne fait pas semblant, il en est convaincu : il ne passera pas la nuit.

Alors que faire? lui interdire de vérifier une information sur doctissimo et sur internet de manière générale…Même le moins hypocondriaque d’entre nous en a fait au moins l’expérience une fois dans sa vie, le moindre maux de tête se transforme en tumeur au cerveau, ton gamin est hypotonique et sa vie ne sera que fracture sur fracture (et ça c’est du vécu); boycotter également le magazine de la santé, les zones interdites aux thématiques médicales, les séries style Urgences; l’aider à prendre du recul quand il est en pleine crise d’hypocondrie, ne surtout pas se laisser contaminer par son stress et lui renvoyer tous les signes, les faits objectifs.

L’hypocondrie est souvent liée à un événement de la vie qui a créé de l’insécurité et une peur de la maladie, de la mort …je l’ai vite compris, même sans avoir suivi des études de psycho.

Dans son cas, puisque c’est bien de l’homme que je parle aujourd’hui, l’arrivée des enfants a calmé nettement cette angoisse (peut-être tout simplement parce que la paternité ça décentre un peu, dirait le principal intéressé)…à moins qu’avec le temps, mon indulgence ait réussi à le rassurer..jusqu’à la prochaine fois )

Et toi, l’hypocondrie tu connais?

Edit : crédit photo , blog de lili aime le nougat

Edit 2 : Aldebert en a fait une chanson (hypocondriaque)

Pin It