Tag

pâte à tartiner

Browsing

J’aurais du mal à parler de recette avec ces mini croissants fourrés à la pâte à tartiner même si cela se mange et se prépare dans une cuisine. Ce qui est certain est qu’il suffit de 5 minutes de préparation pour ce goûter « maison » qui plait forcément aux enfants (et aux grands).

Prenez une bonne pâte feuilletée (pas une premier prix), une pâte à tartiner sans huile de palme (c’est mieux) et c’est parti. Petit conseil supplémentaire : découpez des parts moins petites que sur mes photos pour pouvoir rouler un vrai croissant avec une forme de croissant en ramenant les bords sur le devant et bien sûr ne soyez ni trop chiche avec le chocolat sinon vous n’aurez que le goût de la pâte feuilletée en bouche ni trop généreux sinon ça risque de dégouliner un peu (comme cela a été le cas pour moi).

Une fois vos croissants roulés et badigeonnez (j’ai mis un peu de confiture d’abricot au pinceau), mettez au four à 180°environ 20 minutes (à ajuster selon votre four).

[soliloquy id= »44813″]

A retenter avec des dés de poire, du lemon curd ou de la pâte à pistache et des framboises par exemple : )

 

croissants une

Récemment on m’a demandé comment je choisissais les desserts que je publie sur le blog. Comme j’envisage la pâtisserie comme un moyen de partager un bon moment, il vaut mieux qu’ils plaisent à mes goûteurs attitrés. L’ennui est qu’ils auraient tendance à me demander toujours la même chose (un peu comme le steak et les patates de Florence Foresti mais en sucré). Du coup, je leurs soumets quelques suggestions et je les laisse choisir (ça vous plairait d’ailleurs qu’on fasse la même chose ici ? ), c’est ainsi que les briochettes au chocolat ont atterri dans ma cuisine. J’ai repris la recette du blog Cakes in the city dont je pourrais je crois suivre toutes les recettes car tout me fait envie, j’ai juste changé la garniture (et les siennes sont franchement plus jolies visuellement mais ça je ne devrais pas le dire ).

Ingrédients

Pour la pâte à brioche
90 ml de lait légèrement tiédi
1 œuf
30 g de beurre fondu
2 pincées de sel
40 g de sucre
240 g de farine T65
1 sachet de levure de boulanger instantanée (sèche)

Pour la garniture
de la pâte à tartiner
des billes craquantes au chocolat dulcey

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans le bol de votre robot (dans l’absolu il est possible de le faire à la main, faut juste être prête à pétrir avec autant d’énergie et de régularité qu’un robot et pendant 15 minutes), versez le lait tiède, le beurre fondu, le sel, le sucre, la farine, la levure et l’oeuf. Lancez votre robot et laissez pétrir pendant 15 minutes. La pâte doit être lisse et souple et doit se décoller facilement des bords de la cuve.
Placez ensuite votre cuve recouverte d’un torchon dans un endroit chaud (près d’un radiateur ou d’un four en marche) pendant une heure minimum. Attendez que votre pâte ait doublé de volume pour la travailler.
Étalez votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné et donnez lui forme d’un rectangle de 40 sur 30 cm (là j’avoue je n’ai pas mesuré). Étalez généreusement (mais pas trop sinon cela va être un peu galère pour la suite) votre pâte à tartiner, parsemez d’une grosse poignée de billes craquantes dulcey puis pliez la pâte en 3 de manière à avoir trois épaisseurs.
Etalez la pâte à nouveau pour reformer votre rectangle de départ et découpez dedans des bandes de largeur identique (entre 8 et 10 selon les mesures de votre rectangle).
Torsadez ensuite chaque bande (comme pour des sacristains) puis enroulez chaque torsade autour de votre pouce (deux fois dans la recette originale, une fois ici car la pâte se serait cassée).
Laissez à nouveau pousser vos briochettes à la chaleur pendant 1h30 de manière à ce qu’elles doublent de volume.
Préchauffez le four à 180°, chaleur ventilée. Pour que vos brioches soient dorées, badigeonnez les à l’aide d’un pinceau avec un mélange jaune d’oeuf + eau (2 CS).
Mettez les au four entre 12 et 15 minutes. Elles doivent être à peine dorées et ne pas être trop cuites pour être bien moelleuses.

briohe au chocolat

briohes au chocolat 4

brioches au chocolat 2

Verdict ?

J’ai réalisé cette recette pendant les vacances de Noël et depuis j’en entends toujours parler (il y a de fortes chances qu’on m’en redemande). Elles sont vraiment hyper moelleuses et les billes craquantes, si elles sont facultatives, ont l’avantage de ne pas fondre à la cuisson, apportant un petit côté croquant en plus bien sympathique.

C’est fou comme avec quelques ingrédients de base, on arrive à des gâteaux au chocolat totalement différents (ok il y a des choses plus dingues dans la vie …mais quand même). J’ai testé déjà pas mal de fondants, brownies, coulants, moelleux, tartes au chocolat et comme je n’aime pas trop présenter plusieurs fois la même pâtisserie si elle est réussie, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes. C’est ainsi que je suis tombée sur ce gâteau à la pâte à tartiner dans le hors série Desserts gourmands du magazine Bretons en cuisine (bon avouons que cela n’a rien de typiquement breton) et il a tellement plu aux enfants que je l’ai déjà fait deux fois (voyez je ne suis pas si psychorigide que ça).

Ingrédients

4 oeufs
150g de beurre
100g de sucre
125g de farine
1 c à soupe de cacao en poudre amer
4 c à soupe de Nocciolata

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et réservez les blancs au frigo. Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à blanchiment puis ajouter le beurre en pommade. Ajoutez la farine, le cacao tamisé et la pâte à tartiner Nocciolata que vous aurez mis quelques minutes au bain marie pour que sa consistance soit plus liquide.

Fouettez les blancs en neige et incorporez les délicatement à la pâte (je la détends au préalable en mettant une cuillère à soupe de blancs et en mélangeant normalement).

Versez dans un moule à manquer tapissé d’une feuille de papier cuisson. Mettez dans un four préchauffé à 150° (th.5) entre 25 et 30 minutes (attention si le gâteau est trop cuit, il perd de son intérêt : sa consistance).

livre C Felder 8Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore- Oh My God !

Ce gâteau est très facile et rapide à faire, il y a peu d’ingrédients donc son coût de revient n’est pas élevé et il a été goûté et approuvé aussi bien par des adultes que par des enfants (même par ma fille qui n’aime jamais les desserts en règle générale). Il a une texture fondante mais assez différente de celle d’un fondant, la pâte à tartiner Nocciolata (qui se trouve facilement en grandes surfaces, qui est sans huile de palme, sans OGM, sans conservateur tout en ayant une texture onctueuse) apporte un goût de noisette agréable sans qu’il soit trop présent.

C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ? (vous pouvez participer sur votre blog si vous avez une pause sucrée durant la semaine ou sur instagram avec #pausesucree )

Des semoules vanille et chocolat chez Ma’

Une grande pause chocolatée à la Cité du chocolat chez Les Petites Canailles

Sauf si vous revenez d’une expédition dans l’Antarctique, que vous n’avez plus aucune notion du temps, il ne vous aura pas échappé qu’aujourd’hui nous fêtons la Chandeleur. Parce qu’il n’est pas interdit de manger des crêpes à d’autres moments de l’année,  j’ai sélectionné des produits gourmands pour varier les plaisirs et les goûts toujours au rayon sucré :

1- Pâte à tartiner chocolat au lait caramel fleur de sel sans huile de palme, Bovetti
2- Coffret de sucres parfumés, Quais du Sud
3- Confiture Forêt noire cerise-chocolat, la cuillère gourmande
4- Pâte à tartiner au turron, Almendoli
5- Farine de châtaigne, Goûtez l’Ardèche. Cela apporte une saveur différente à la pâte à crêpes à tester vraiment ! (et vous pouvez les marier avec une chantilly au chocolat par exemple)
6- Préparation Marlette à la farine d’épeautre. Si c’est aussi bon que le pain d’épeautre, c’est prometteur )
7- Confiture de pommes au cidre, Les délices de Camille
8- Confiture de fraise au champagne et confiture d’orange exotique (nouveautés), La chambre aux confitures

Bien entendu il y a mille et une autres façons de garnir vos crêpes : sucre et jus de citron (tout simple mais très efficace), noix de coco râpée, chantilly nature ou parfumée, fruits frais coupés en dés… et encore plein de possibilités pour la version salée.

Alors quelque chose qui vous tente ? des crêpes au programme ce week-end chez vous ?

Dans la cuisine de l’Instinct des thés, tout est prêt pour les crêpes

Dans la cuisine des Petites Canailles, des crêpes au Mars

Dans la cuisine d’AngeMad, des pancakes

Dans la cuisine de Lucky Sophie, des envies de lunchbox

Non les croque ne sont pas que monsieur ou madame, ils peuvent être aussi sucrés et pour un goûter gourmand, il n’y a pas plus simple et plus rapide que des croque briochés choco-poires. 

Prenez deux tranches de brioche (vous pouvez aussi réaliser votre brioche vous même, ce sera bien entendu meilleur mais plus express du tout), tartinez les de nocciolata, pâte à tartiner italienne bio que j’ai découvert il y a déjà pas mal de temps lors d’un après-midi Yelp et depuis je reviens toujours vers elle pour son goût (et aussi parce qu’elle ne contient pas d’huile de palme).

Coupez des tranches de poire et posez les sur la pâte à tartiner. J’ai coupé les poires assez grossièrement, du coup elles ont tendance à se faire la malle au moment de la dégustation. Pour manger le croque à la main, le mieux est de couper plus finement le fruit (le goût de la poire sera peut-être un peu moins présent par contre, j’ai préféré garder le côté croquant). Refermez le croque et passez à la machine à croque monsieur jusqu’à ce que la brioche soit bien toastée. Dégustez tiède avec ou sans chantilly. Vous pouvez remplacer la poire par de la banane selon vos goûts. C’est tout bête mais ça plait aux enfants comme aux grands et ça prend 5 minutes tout compris !

Et vous, les croque sucrés vous avez déjà tentés ?

(un mercredi gourmand pour Anne-Laure T).

Certaines la mangent à la petite cuillère, d’autres plongent un doigts dedans en cachette, en pot ou en tube, maison ou pas, sur une tartine ou sur une crêpe, pour le goûter ou pour le petit déjeuner, je veux bien entendu parler de la pâte à tartiner au chocolat.

Aujourd’hui dans ce weekly chocolate, je te propose de gagner la dernière création de Charles Chocolatartisan, spécialement conçue pour la Saint Valentin, au nom évocateur de Kokinou Kao, une pâte à tartiner avec du gingembre et du guarana (goûtée et approuvée ):

Côté originalité, je te conseille aussi la Kipety qui pétille dans la bouche comme certains bonbons quand j’étais gosse.

Si tu as envie de tester cette pâte à tartiner, participe au weekly chocolate jusqu’à demain soir, je tirerai au sort ensuite le ou la gagnante.

Et toi, ton weekly chocolate?

Celui de Lalydo

Celui de Maya Lou

Celui des couloirs de mon temps

Celui de Virginie B

Celui de Lucky Sophie

Celui de Mydz*

Celui d‘Andaf

Celui de Tom et Kinouche

Celui de Nelfah

Celui d’Alice

Edit : un autre cadeau à gagner jusqu’au 13 février, un an d’abonnement à CoachClub (3 gagnants/tes) en me disant comment tu t’occupes de ta forme.

Pin It