Tag

nuit

Browsing

L’autre soir, j’étais à l’extérieur lorsque je reçois un sms de la part de l’homme m’apprenant que ma fille s’était réveillée affolée comme si elle sortait d’un terrible cauchemar. Cela m’a laissé un peu perplexe…les montres, les loups, les fantômes quand l’enfant grandit d’accord mais un cauchemar à 22 mois?

Écartons les inconforts pouvant susciter le réveil de nos chères têtes blondes : une couche trempée ou pleine, une douillette trop chaude ou pas assez, un bruit dans la rue ou dans l’appartement, des persiennes mal fermées, une mauvaise digestion de pom’pot..

Qu’est-ce qui peut bien se passer dans la tête de ma fille la nuit qui se révèlerait affolant, effrayant ?

– elle est seule dans une pièce avec un moucheron (oui parce que dans la vraie vie, elle est totalement out of control devant cette bestiole à peine visible à l’oeil nu), une abeille ou un insecte qui vole

– elle s’installe à table et, scandale, s’aperçoit que son assiette est vide (pas vraiment du genre à être à l’heure espagnole, quand elle a faim, son estomac commande tout le reste)

– elle est chez le coiffeur ou chez le médecin…deux endroits qu’elle déteste particulièrement et où elle peut montrer très rapidement la puissance de ses cordes vocales

– elle est installée tranquillement dans sa poussette, elle se retourne et s’aperçoit que c’est son ancienne nounou qui est derrière ..pire que la séance de la douche dans Psychose

– elle est dans son bain et aperçoit une saleté microscopique dans l’eau…et là c’est le drame !

– elle me voit sortir de la salle de bains avec une serviette enroulée autour des cheveux…ne me demande pas pourquoi mais quand ça arrive, elle bloque dessus systématiquement

– son père la force à écouter du Linda Lemay (sans blague ça traumatise n’importe quel enfant, non? )

Et toi raconte moi tes cauchemars?

Je ne suis pas du genre à emporter une tonne d’affaires quand je pars en voyage avec les enfants, pour la simple et bonne raison que je voyage quasi exclusivement en train.

Or, mises à part les chanceux et les chanceuses dont les bouts de chou ont fait leur nuit à 3 semaines, dorment 14 heures par nuit et ont besoin de deux siestes de 3h dans la journée (un couple de blonds sûrement), nous les autres parents, savons combien le sommeil des petits est fragile et combien le moindre changement peut tout mettre par terre.

Alors quand j’ai découvert la veilleuse nomade dont les dimensions permettent de les glisser sans problème dans la valise, sans avoir à sacrifier le dernier Nicolas Fargues en échange, j’ai bondi de joie. J’ai choisi celle couleur prune (parce que c’est assorti au tour du lit de ma fille…on a le sens du détail ou on ne l’a pas) avec le petit mouton dessus mais j’en connais une qui aurait choisi le robot.

La veilleuse nomade a une autonomie de 70 heures…bref tu la charges avant de partir et après si tu es en pleine brousse ou si les prises ne sont pas les mêmes que chez toi, tu es tranquille pour 7 nuits !

Elle s’adapte à la lumière ambiante …elle est suffisamment douce pour que l’enfant soit rassuré mais que cela ne l’empêche pas de dormir car il fait trop jour dans la chambre.

Sa forme ronde est adaptée aux petites mains…j’évite néanmoins de la laisser juste à côté de Miss Zen car elle ne pense qu’à une chose l’enlever de son socle et comme elle n’y arrive pas toute seule, elle râle (et pendant ce temps elle ne dort pas). Pour information, la veilleuse même branchée ne chauffe pas.

En attendant la prochaine escapade, je l’utilise dans la chambre de ma fille toutes les nuits.

Elle te plait cette veilleuse nomade ? Je te propose d’en gagner une en participant à la prochaine weekly chocolate c’est à dire en publiant un billet chocolaté d’ici dimanche 24 avril…je te donne donc rendez-vous samedi !


Le chérubin a toujours adoré se déguiser, se transformer en médecin, cowboy, magicien, pirate….mais ces derniers temps son personnage imaginaire préféré, c’est un super héros rencontré dans un livre pour enfants …

Super Albert est un super-héros pas ordinaire, un super-héros de la nuit qui frotte les étoiles pour les rendre plus brillantes.

il poursuit les monstres avec son attrape-monstres


Super Albert envoie aussi de super rêves aux enfants


la journée type d’un super héros

Mais parfois Super Albert lui-même ne parvient pas à trouver le sommeil.

son papa doit vérifier qu’il n’y a personne sous son lit …

Même les super-héros ont besoin de leurs parents )

Cet album, aux éditions Mijade (éditeur belge que je ne connaissais pas ) est parfait pour tous les petits soucis liés au coucher et à la nuit ou tout simplement pour rêver d’être à son tour un super héros !

Maintenant j’aimerais bien découvrir les autres titres des auteurs, Philippe Goossens et Thierry Robberech : Je veux retourner dans le ventre de maman, La colère du dragon, Justin n’a peur de rien ou j’ai perdu mon sourire.


(challenge je lis aussi des albums)

Et toi, quel est ton super héros préféré?

Edit 1 : les rituels du week-end c’est iciraconte moi le tien avant le 29 septembre

Mouais enfin n’exagérons rien, la nuit est surtout courte étant donné que Miss Zen Morfale s’amuse à me réveiller à l’heure où toi tu baves sur ton oreiller. Comme je suis en général dans un état comateux, que le silence règne dans l’appartement et que la simple vue de Miss Morfale  Zen s’endormant sur sa tétine me donne envie de rejoindre les bras de Morphée, j’allume parfois la télé …et je peux te dire que les insomniaques sont gâtés question programmes

– On commence avec Les vacances de l’amour…fais pas ton snob en jurant que tu ne connais pas ! c’est la suite d‘Hélène et les garçons, quand toute la petite bande qui a gagné au loto part s’installer aux Antilles. Lalie s’est teint en blonde et n’a pas gagné de neurones en plus, Bénédicte n’est plus avec José, Jimmy a toujours son accent américain et Nicolas se retrouve sans sa belle..d’ailleurs le seul intérêt de la série est de savoir ce qu’est devenue Hélène : comment les scénaristes ont-ils expliqué sa disparition? et que fait-elle aujourd’hui dans la vie, la fête du boudin de Mours ?

– On zappe sur un programme qui ne coûte quasiment pas un centime à une chaine du câble : représentant peut-être le fantasme de la lectrice, une jeune femme plutôt jeune et jolie, assise sur un canapé, en plan fixe fait la lecture à haute voix d’un long passage d’un roman…ne me demande pas ce qu’elle lit, tout ce que je sais c’est que c’est interminable, dit sans ton ni conviction et que je ne tiens pas plus de 10 secondes….

– on saute d’un canal à l’autre et partout des rediffusions, encore des rediffusions…Pierre Richard n’en finit pas de se prendre des portes, les émissions de M6 passent en boucle sur la TNT…

– En tout début de nuit, on tombe sur le téléfilm érotique du dimanche soir jadis sur M6 et désormais sur TMC : acteurs au regard bovin, plan interminable sur les toits de Paris histoire de grignoter quelques minutes, musique d’ascenseur, dialogues creux récités comme des élèves de primaire. Le mieux reste l’intrigue : un steward est obligé de louer un appart en colocation avec une bombe (c’est dur la crise immobilière!), il passe son temps à rêver qu’il la met dans son lit (et faute de grive, il teste toutes les pièces de son loft avec des bonnes copines)  mais celle-ci reste inaccessible (tout est dans le regard !). Mais rassure-toi, tout est bien qui finit bien : lors de la scène finale, la froide séductrice enlèvera  sa culotte avant de résilier son bail…

Edit : cette nuit Miss Zen, craignant peut-être que l’abus de tels programmes ne finissent par grignoter mon cerveau disponible, ne s’est pas réveillée ! )

Et toi, que fais-tu lors de tes insomnies, cochonneries mises à part?

Loin de me laisser abattre par l’âpreté de la vie, et inspirée par les émissions de Courbet et de Pernault (celles qui vous expliquent que si vous êtes pauvres, c’est parce que vous ne savez pas vous débrouiller et vous donne des tuyaux qui réactualise le « s’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche » de Marie-Antoinette) que je ne regarde pas mais dont j’entends beaucoup parler, j’ai imaginé une version pas chère d’une nuit dans un hôtel grand luxe de Barcelone dont j’ai visité le site en attendant de gagner au loto :

1- Version avec les sous : La suite junior super romantique (c’est écrit comme ça sur le site) avec jacuzzi (mon correcteur d’orthographe ne connait pas ce terme et me propose à la place…éjaculez! no comment!)
1- Version sans les sous : Pour le jaccuzi, la baignoire étant légèrement trop petite pour qu’on y soit confortablement installée à deux (il y a en a toujours un des deux qui se retrouve avec le robinet enfoncé dans le dos),
je propose d’investir dans une mini-piscine gonflable qu’on érigera
dans le salon. Pour la gonfler et la remplir, on va galérer avec notre seule bassine
et question écologie, on a de quoi être conspués mais bon tu la veux ta
partie de jambes en l’air in water, oui ou non?
Pour les bulles, ben on remuera nos gambettes, comme ça on fera aussi un peu de gym )

2- Version avec du blé : c’est sur la terrasse privée de votre suite junior que vous sera servi un dîner aux chandelles
2- Version sans le blé : Pour la terrasse privée, on va peut-être faire une croix sur l’idée de
transposer le dîner sur notre mini-balcon parce qu’avoir tout
l’immeuble d’en face comme spectateurs ça me coupe un peu mes effets à
moi et puis manger avec un gros bonnet, des moufles et une parka c’est
tout de suite moins glamour. Mais t’inquiète je vais faire péter les bougies et je suis sûre que Picard me filera un coup de main pour que je passe pas ma journée derrière mes fourneaux.

3- Version avec du cash : Laissez-vous envelopper par la magie de la musique chill out (bon là je crois qu’il y a un couac dans la traduction) grâce à la chaîne hi-fi dernier cri installée dans votre suite
3- Version sans le cash : pour l’ambiance musicale, fais-moi confiance entre Jess Stone et Barry White, ça va être muy caliente

4- Version avec du flouze : Une bouteille de cava (calva? à ce prix là, ils pourraient mettre du champagne…c’est peut-être la traduction qui est foireuse) et des fraises au chocolat vous attendront dans votre suite
4- Version sans le flouze : On peut peut-être s’ouvrir
une bonne bouteille de Bourgogne…ou une de Clairette de Die, ça se
marie peut-être mieux avec les fraises au chocolat ) En fait je propose
de virer les fraises, c’est pas de saison de toute façon et puis le
chocolat tout seul ça se suffit, non?

5- Version avec du pognon : Un kit de bain Hermès avec sels de bains, peignoir et chaussons sera mis à votre disposition dans votre suite
5- Version sans le pognon : Autant les peignoirs d’hôtel c’est gracieux, autant on va éviter de mettre le vieux pilou, le surpyjama, le plaid maison, tout ce qui pourrait casser la tension érotique )

Bon ben voilà, chéri, je viens d’économiser 360 euros tout ça pour dormir dans des draps en satin )

Et vous, vous êtes déjà offerts une nuit luxueuse?

Pin It