Tag

Noel

Browsing

Pain d’épices au chocolat

C’est en goûtant les nonnettes au chocolat de Mulot et Petitjean que j’ai découvert que pains d’épices et cacao était un mariage intéressant. En cherchant des idées de recettes à proposer pour cette période de Noël, j’ai décidé de tenter le pain d’épices au chocolat ! C’est parti pour la recette :

Ingrédients pour un pain d’épices au chocolat

150 g de bon miel (ici du miel de bruyère blanche de Secrets d’apiculteur)
1 oeuf
50 g de beurre demi-sel
6 cl de lait
140 g de farine
40 g de cacao en poudre non sucré
40 g de pépites de chocolat
1 cc de levure chimique
1 cc de gingembre en poudre
1/2 cc de cannelle en poudre
1/2 cc de 4 épices

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Préchauffez votre four thermostat 5/6 (170°) et chemisez un moule à cake avec du papier cuisson.

2-Faites fondre le beurre et laissez-le refroidir. Dans une casserole, faites chauffer le miel sur feu doux. Battez-le avec un batteur électrique avec l’oeuf.

3-Ajoutez le beurre fondu et le lait. Mélangez.

4-Dans un grand récipient, versez la farine, les épices, la levure et le cacao en poudre. Ajoutez le mélange liquide dessus (beurre, lait, miel, oeuf) et mélangez avec une maryse. Ajoutez les pépites de chocolat et mélangez rapidement.

5-Versez la pâte dans votre moule à cake et laissez au four pendant 40 à 45 minutes. Au bout de 40 minutes, enfoncez un cure dent au centre de votre pain d’épices au chocolat. Si le cure dent ressort sec, c’est le moment de sortir votre pain d’épices du four, sinon prolongez la cuisson.

pain d'épices au chocolat

J’ai choisi d’utiliser du miel de bruyère blanche car il a des notes puissances de caramel, de cacao et de pain d’épices.

pain d'épices au chocolat

C’est la première fois que je préparais un pain d’épices au chocolat et je me demandais si le cacao n’allait pas l’emporter sur les épices. En réalité on sent bien les deux et c’est assez différent d’un pain d’épices classique.

pain d'épices au chocolat

Retrouvez également sur le blog, une recette de pain d’épices à l’orange.

Truffes tiramisu

Peut-être qu’en lisant le titre de cette recette, vous allez penser « oh non pas déjà des recettes de Noël ! ». S’il est vrai qu’on associe ces chocolats aux périodes de fin d’année, qu’est ce qui nous interdit d’en déguster avant ? De plus, quand je suis tombée sur cette recette sur le blog italien Tavolar te gusto, j’ai pensé à ma fille qui adore le tiramisu. Comme la recette est très simple, rapide, nous avons préparé ces truffes tiramisu toutes les deux.

Ingrédients pour une quinzaine de truffes tiramisu

250 g de mascarpone
30 gr de café expresso serré
50 g de sucre glace
100 g de biscuits à la cuillère (et pas des boudoirs plus sucrés)
du cacao en poudre amer
un peu de pâte à tartiner

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Émiettez les biscuits à la cuillère avec les mains de manière à obtenir une poudre puis ajoutez le mascarpone, le café froid et le sucre glace.

2-Mélangez avec une cuillère à soupe en écrasant bien. Vous devez obtenir une consistance humide et homogène de couleur marron très clair.

3-Mettez votre mélange au frigo pour 30 minutes minimum.

4-Prenez la moitié d’une cuillère à soupe et formez une boule avec. Faites un petit trou sur le dessus (j’ai utilisé un cure dent) et mettez une pointe de pâte à tartiner (j’ai utilisé une cuillère à thé en en mettant juste le bout).

5-Remettez par dessus un peu de mélange tiramisu. Roulez le tout dans le cacao en poudre amer de manière à obtenir une truffe bien ronde.
Recommencez jusqu’à épuisement du mélange tiramisu.

6-Laissez au frigo pendant 2h avant de déguster.

truffes tiramisu
truffes tiramisu

Texture, saveur, ces truffes très simples à préparer et sans cuisson ont plu à tout le monde !

Minute vérité : pour la photo, je les ai repassées dans le cacao une seconde fois car la texture humide de l’intérieur de ces truffes absorbe le cacao (mais cela ne change rien au goût !). Si l’extérieur de vos truffes sont plus noires et brillantes c’est donc tout à fait normal !

Pour des truffes encore plus rapides à réaliser, vous pouvez zapper le petit coeur à la pâte à tartiner. J’ai essayé cette version « nature » pour quelques truffes et c’est très bon aussi.

truffes tiramisu

Si vous préparez ces truffes tiramisu, n’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Hot hot hot …hotte de Noël gourmande

Si vous n’avez pas encore bouclé tous vos cadeaux de Noël, si vous n’avez pas encore commencé, si vous avez zéro idée, si vous en avez marre d’offrir toujours les mêmes choses et si vous êtes à la recherche de cadeaux qui se dégustent, qui se croquent, qui se partagent, qui font saliver, qui sont conviviaux alors voici quelques idées de cadeaux gourmands qui, j’espère, vous inspireront :

1-Les perles scintillantes de Michel Cluizel

Étant donné que 9 personnes sur 10 aiment le chocolat (et que la dixième ment), il y a peu de chance de tomber à côté en offrant du chocolat. Pour les fêtes de fin d’année, Michel Cluizel propose un coffret, illustré des inspirations parisiennes de Fabienne Legrand. Il referme des perles composées de noisette torréfiée recouverte de gianduja puis de chocolat. Ces perles se déclinent ensuite à la fleur de sel, à la framboise, au citron feuilleté ou à la noix de coco. On commence par laquelle ?

Ces mêmes perles se retrouvent dans la Boule Scintillante : une sphère en chocolat noir 72% délicatement ajourée et décorée à l’or fin (notez la minutie de travail des équipes de Damville). C’est très élégant et délicat et ici même le contenant se déguste 🙂

2-Les confitures de la Chambre aux Confitures

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler du livre Confitures qui est une vraie bible en la matière puisqu’il reprend toutes les règles à connaitre pour se lancer dans la confiture maison (hygiène, conservation, choix des fruits) et donne mille et une idées de recettes de confitures et de desserts/plats avec de la confiture. Cela peut être un beau livre (mais accessible ) à offrir aussi bien à quelqu’un qui a envie de se lancer (et pas besoin d’avoir une cave et d’en faire des quantités astronomiques, les recettes sont adaptées à la vie urbaine )) ou à quelqu’un qui cherche des saveurs plus originales que les grands classiques.

Ce livre a été conçu par la Chambre aux Confitures qui fêtait ses 1 an à Lyon la semaine dernière. A cette occasion, j’ai goûté (et acheté) les parfums spécial Noël à savoir fruits rouges vin chaud (délicieux dans des sablés de Noël, j’espère avoir le temps de vous mettre la recette en ligne), abricot pain d’épices (une des plus demandées en boutique en ce moment) et confiture de Noël. Cette dernière composée de figues et oranges fraîches, abricots secs, noisettes, pruneaux, raisins blonds et noix, mêlé aux senteurs épicées de badiane, cardamome et cannelle m’a ramené en Angleterre. Elle m’a évoqué les mince pie et les tea time à l’anglaise. Elle est croquante et délicieuse sur une brioche.

La Chambre aux Confitures n’oublie pas les becs salés : l’oignon truffe au pomerol est parfait sur une pâte feuilletée pour des petites tartelettes maison, la cerise groseille thym se marie très bien avec un fromage de brebis dans des petits sandwich club.

Je trouve que c’est une idée de cadeaux gourmands originale : on peut composer un petit coffret comme on le veut ou opter pour un déjà tout prêt  (coffrets confits par fromage, coffret la Provence en confitures, coffret l’apéro à tartiner…). Le plus dur est de se décider entre la pomme caramel, la marron glacés (je l’imagine déjà dans une bûche chocolat), la marmelade yuzu (goûtée dans un cake, cela dépote), la mirabelle noisettes ….et tous les autres parfums présentés en boutique.

3-Les thés de chez Torü

J’ai découvert ce tea-shop à son ouverture et comme ce n’est pas loin de chez moi, j’y retourne régulièrement soit pour le déjeuner (la dernière fois je me suis régalée avec une polenta crémeuse aux épinards) soit pour faire le plein de thés. Pas moins de 120 thés et infusions sont proposés (sans compter les éditions limitées), pas besoin d’être un expert, les filles de l’équipe sont toujours d’excellents conseils et savent vous guider selon vos goûts, le prix du thé en sachet me parait tout à fait raisonnable et surtout ils sont toujours très bons.

Quelques-uns de mes chouchous ? le oolong chaud les marrons, le thé de Noël à Lyon bio (avec des pralines roses à l’intérieur), le thé des neiges avec ses petites billes, le pêche-fleur d’oranger (mélange de thé blanc et oolong)…bref si vous avez un amateur de bons thés dans votre entourage, c’est l’adresse qu’il vous faut (Torü propose aussi de jolis boîtes, des théières …)

4- Quelques idées de cadeaux gourmands bonus

Si vous êtes lyonnais, que vous avez envie d’offrir du vin ou de vous en offrir (on n’est jamais mieux servi que par soi-même), je vous conseille de pousser la porte des boutiques éphémères Les canons qui proposent des ventes flash à prix domaine. Le plus notable, selon moi, est l’accueil à la fois décomplexant (pas besoin de s’y connaitre) et sympathique (je le redis mais la meilleure boutique avec des produits top mais un accueil exécrable, je n’ai pas envie d’y remettre les pieds). Chaque mois, des vins sont proposés à la dégustation avec une gamme de prix qui s’adapte à toutes les bourses. Je viens de découvrir que sur leur site on peut créer son profil pour avoir une sélection adaptée et ensuite aller chercher les bouteilles en boutique.

Pour ceux et celles qui veulent mettre la main à la pâte et qui adorent les desserts  : un stage de pâtisserie à l’école Gourmet Valrhona

Pour ceux et celles qui ont gardé une âme d’enfant : des bonbons et confiseries chez Violette & Berlingot

Pour ceux et celles qui cherchent un cadeau ludique et innovant : les nouveautés de la marque Cookut

Pour ceux et celles qui aiment les cadeaux gourmands fait maison : des mendiants au chocolat ; des baci di dama ; de la clémentine curd ; de la confiture poire marrons 

Enfin voici 10 beaux livres de pâtisserie que j’aimerais bien avoir dans ma bibliothèque  :

Et vous, vous offrez des cadeaux gourmands à Noël ?

Edit du 12 décembre 2017 : d’autres idées de cadeaux sélectionnés par Chiffons & Co

Mendiants au chocolat

Qui dit bientôt Noël, dit mendiants au chocolat et qui dit mendiants au chocolat dit « tempérage du chocolat ». Pas de discussion agitée avec vos pistoles pour leur faire entendre raison : le tempérage consiste à faire suivre au chocolat fondu une courbe de températures afin que le beurre de cacao cristallise correctement et que votre chocolat se démoule facilement sans se casser et  sans qu’il ne blanchisse.

Les méthodes de tempérage sont diverses :  je me revois dans un cours dont le thème était les sujets de Pâques en chocolat. Le formateur avait tempéré le chocolat en le travaillant avec une spatule triangle sur une table en marbre. C’était physique, salissant  et surtout cela nécessite d’avoir une table en marbre chez soi.

Le chocolat peut se tempérer de manière plus simple en le faisant fondre au bain marie et en surveillant sa température avec un thermomètre. L’inconvénient c’est qu’il faut rester à côté de sa casserole, que même si cela n’est pas sorcier, il faut être précis dans les différentes étapes (une première montée jusqu’à 50/55° degrés pour le chocolat noir puis une descente à 28/29° puis une remontée pour atteindre une température finale de travail à 31/32°) et que c’est un peu fastidieux. Les pâtissiers et les chocolatiers professionnels ont d’ailleurs des tempéreuses, machines qui maintiennent à la bonne température le chocolat.

Bref lorsque j’ai découvert qu’un des programmes automatiques du Cooking Chef Gourmet permettait de tempérer le chocolat sans rien avoir à faire, si ce n’est verser le chocolat en morceaux ou en pistoles dans la cuve du robot au bon moment, j’ai eu envie de l’essayer pour réaliser mes premiers mendiants au chocolat maison.

Ingrédients pour une dizaine de mendiants au chocolat

200 gr de chocolat au lait pâtissier
une poignée de pistaches non sucrées
une poignée de pralin
une poignée de cacahuètes caramélisées

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Tempérez le chocolat en sélectionnant le programme « chocolat » puis « chocolat lait/blanc » Cooking Chef Gourmet. Installez le mélangeur et le clip de mélange et validez. Mettez dans votre cuve 120g de chocolat, validez. Réglez le variateur de vitesse sur celle indiquée et faites fondre. Le robot chauffe et mélange alors par intermittence pendant environ 30 minutes.

Quand la phase 1 est terminée et que le chocolat est fondu, sur l’écran de votre robot, il est demandé d’ajouter 80 gr de chocolat. Le tempérage se poursuit. Une fois qu’il est fini, soit vous réglez le variateur de vitesse sur 0 et vous utilisez votre chocolat fondu et tempéré immédiatement soit vous choisissez l’option « maintien au chaud » (pendant 2 heures maximum).

Une fois le chocolat fondu et tempéré, versez une grande cuillère de chocolat fondu dans des moules à muffins en silicone. Tapotez le moule de manière à ce que la surface de chaque mendiant soit bien plate. Déposez sur le chocolat fondu les fruits secs de votre choix. Ici j’ai mis des cacahuètes caramélisées, des pistaches (plutôt que d’acheter des pistaches décortiquées qui sont souvent hors de prix, prenez un paquet de pistache avec leurs coques en choisissant des peu salées au rayon apéro) et du pralin. Vous pouvez mettre des écorces d’orange confite, du gingembre confit, des noix, des noisettes ….à vous de varier selon vos goûts.

Laissez prendre au frigo puis démoulez délicatement vos mendiants. Il ne vous reste plus qu’à les emballer joliment pour les offrir…ou les garder pour vous )

mendiants au chocolat Grâce au tempérage, le démoulage s’effectue sans casse et l’aspect du chocolat est bien lisse (et c’est bon !).mendiants au chocolat

mendiants au chocolat J’ai préparé les mendiants avec du chocolat au lait parce que mes enfants préfèrent le chocolat au lait. Vous pouvez les préparer également avec du chocolat dulcey ou du chocolat noir (il existe un programme de tempérage pour le chocolat blanc et lait et un autre pour le chocolat noir).mendiants au chocolat Et vous, vous avez déjà préparé des mendiants au chocolat maison ?

Les 10 photos dans mon smartphone spécial Noël

Le principe de cette nouvelle rubrique ? Publier 10 photos présentes dans mon téléphone et que je n’ai pas publiées sur les réseaux sociaux. Comme on est le 24 décembre, j’ai choisi 10 photos évoquant Noël (sans photo d’avalanche de cadeaux devant un sapin, tous les ans ce « qui en a la plus grosse » spécial Noël sur Instagram me met pour le moins mal à l’aise) : la devanture illuminée d’une boutique à Turin, le dernier coffret de la Thé Box (toujours aussi bien garni), un brownie préparé pour la fête de Noël à l’école, les sujets en chocolat de Chokola, un aperçu de la boutique Les bonnes soeurs à la Croix Rousse (avec plein d’idées cadeaux de créateurs et  avec une gamme de prix qui s’adapte aux petits budgets), un coloriage au stylo magique (on le trempe dans l’eau et il change de couleur selon le motif, magique je vous dis), une fournée de futurs massepains cuits.  20151120_135116

20151212_093809

20151215_152036

20151216_164151

20151217_135516(1)

20151217_140521

20151221_125114

20151223_125447

20151223_134610

Je profite de ce billet pour remercier mes fidèles et mes infidèles lecteurs et lectrices, ceux qui prennent le temps de commenter de temps en temps ou régulièrement. Même si les interactions se sont déplacées en partie sur les réseaux sociaux, même si le nombre de visiteurs est à la hausse ces derniers mois, quand une personne qui avait l’habitude de laisser un petit mot ici ne le fait plus ou quand un billet suscite zéro réaction, impossible pour moi de ne pas me poser tout un tas de questions alors merci aux personnes qui sortent du sous-marin : )

Embrassez vous, étreignez-vous, dansez, chantez même faux, mangez du bon chocolat bref passez de bonnes fêtes de fin d’année bien entouré je l’espère.

Des livres de pâtisserie à offrir

Est ce parce que je reçois des communiqués de presse sur la chandeleur que je me suis lancée dans une sélection de livres de pâtisserie à offrir éventuellement à Noël, toujours est-t-il que voici une (courte) liste de titres trônant dans ma bibliothèque susceptibles de plaire aux becs sucrés aimant  passer le tablier et mettre les mains dans la farine.

Gâteaux de Christophe Felder, Camille Lesecq

Christophe Felder, auteur de la bible Pâtisserie, propose avec son associé Camille Lesecq, 150 recettes de petits et gros gâteaux. Gâteaux * est très complet car il est regroupe aussi bien les gâteaux qu’on peut croquer en une bouchée (tuiles, mini-cakes, gavottes, sablés nantais cannelés, biscuits de Noël avec de nombreuses autres spécialités régionales), les brioches du dimanche (avec un pas à pas en photos pour réaliser une tresse à 4 branches), les gâteaux dit « tout simples » (cake citron, gâteau basque, flan parisien, far, étoile de Savoie…), les douceurs aux fruits, les gâteaux de fête (agneau de Pâques, Polonaise, puits d’amour, croquembouche..), les délices du Monde, les tartes et les gâteaux pour les enfants dans un chapitre nommé récréation (cake hérisson, sablé nounours…)

Le niveau est très variable d’une recette à l’autre. Pour le moment je l’ai feuilleté comme si je regardais de beaux tableaux et j’ai coché les pages les plus simples (je testerais bien les scones aux pommes vertes pour commencer).

A offrir à quelqu’un qui a envie de voyager en préparant des desserts ou de se pencher sur les grands classiques

Gâteaux

Gâteaux bis

motif séparationLes éclairs de Christophe Adam

Quand on me demande quel est mon dessert préféré, j’ai toujours beaucoup de mal à répondre. Pourtant depuis quelque temps, mon cœur penche très souvent pour les pâtisseries à base de pâte à chou : choux chantilly, religieuse, Paris-Brest et bien entendu éclair. Le livre Les éclairs* de Christophe Adam (de la même collection Workshop dont je vous avais parlé au sujet Des petits gâteaux de Christophe Felder) est donc l’occasion de se lancer (j’en parle depuis longtemps). Il revient en effet en détails, avec des pas à pas, des photos étape par étape sur toutes les clefs des éclairs réussis: pâte à chou, croustillant, crème pâtissière et autres garnitures, fondant, décors.

J’ai un vieux four premier prix vraiment pas terrible pour les cuissons précises, je n’ai pas envie de déguster 8 éclairs avec le même goût et finalement c’est peut être, comme pour les macarons, un gâteau que j’aime acheter chez un bon pâtissier mais le livre est aussi l’occasion de tester des recettes qu’on trouve à l’Éclair de génie (encore jamais testé n’habitant pas Paris). Quoiqu’il en soit, je le garde précieusement dans ma bibliothèque, d’autant plus qu’il est dédicacé.

A offrir donc à quelqu’un qui a plus de patience et de temps que moi : )

éclairs

éclairs bis

motif séparationTartes gourmandissimes d’Eric Kayser

Tout, tout, tout, vous saurez absolument tout sur les tartes avec ce livre, Tartes gourmandissimes* d’Eric Kayser que je trouve à la fois très complet, bien expliqué et très appétissant. Le livre commence par les bases de toute tarte avec une déclinaison de pâte sablé (amande, chocolat, à la châtaigne..) sans oublier la pâte brisée, la pâte à brioche, le sablé breton. Il est aussi question de crème d’amande (et ses variantes), de crème pâtissière, de croustillant, de nougatine , de nappage, de meringue et même de décors en chocolat.

Suivent 80 recettes de tartes sucrées et salées, plus ou moins complexes. Tarte à l’orange meringuée, tarte meringuée au fruit de la passion, tarte au cassis, tarte au myrtille chantilly jasmin, tarte au chocolat blanc-yuzu et baies de goji, tarte fromage blanc petits pois et mente, tarte à la courge butternut et au gorgonzola, tarte aux patates douces et à la viande de grison, tarte à la dinde -courge et épinards, voilà toutes celles sur lesquelles j’ai posé un post-il …va falloir que je songe à ouvrir un club de goûteurs de tartes !

A offrir à quelqu’un qui en a marre des tartes aux pommes

tarte

tarte bis

motif séparation

Gâteaux Waouh de Noémie Strouk

Ouvrez ce livre et il y a fort à parier, sauf si vous êtes un indécrottable blasé-cynique ou un pâtissier professionnel, que vous émettiez un son proche du « waouh ». En tous cas, sur moi, ça marche et que ce soit pour ce que l’auteur appelle « les originaux » comme pour les classiques revisités, il y a très peu de recettes qui ne me tentent pas (pour le coup, j’ai abandonné les post it, le paquet y serait passé).

Quelques exemples de gâteaux : merveilleux au chocolat au lait et au spéculoos (avec certaines étapes en photos), red velvet aux framboises et aux pralines roses, tarte aux poires pochées au vin et aux pistaches, choux façon pomme d’amour, biscuit roulé aux poires au chocolat blanc et aux épices, cheesecake au citron vert et à la pomme granny smith (forte potentialité que je la teste rapidement), cake surprise chocolat praliné, cake vertical au chocolat et au combava, tropézienne à la mangue….

A offrir à quelqu’un qui veut épater ses proches en disant c’est moi qui l’ai fait

wahou !

waouh 2

motif séparation

Bonus

bonus

A offrir à quelqu’un qui cherche des desserts faciles mais qui font leur effet  : Desserts faciles et bluffants* d’Hervé Cuisine dont j’ai testé les recettes de gâteau marbré et de pop tarts

A offrir à quelqu’un qui aime les desserts régressifs et les spécialités anglo-saxonnes : Journal d’une food styliste* de Linda Lomelino dont j’ai testé la tarte aux prunes et aux nectarinesla tarte au citron vert et aux fraises , le biscuit roulé pavlova fruits rouges et mascarpone

A offrir à quelqu’un qui aime les desserts au chocolat mais pas que : Et mourir de plaisir de Trish Deseine dont j’ai testé le gâteau au chocolat au lait ribot et à la fleur de sel,  la mousse au chocolat au lait et caramel au beurre salé, le cake au citron glacé.

*ouvrages reçus en service de presse

Pin It