Tag

monti

Browsing

Quand j’ai lu dans un guide touristique qu’il fallait absolument voir la Fontaine de Trevi le soir,  j’ai pensé que Rome, comme Paris ou Lyon par exemple, est une ville encore plus belle quand la nuit tombe. J’ai songé aussi à la métamorphose de Las Vegas quand tu y entres en pleine journée et que tu as le sentiment d’être dans un décor de carton pâte dont tu apercevrais tous les défauts mais qui prend un tout autre visage une fois le soleil couché.

Pourtant à mon tour, je t’en conjure, si un jour tu vas à Rome, même si tu es épuisé par une journée de marche sur les rues pavées, même si tu rêves d’un jet d’eau froide sur tes jambes pour les délasser, surtout ne rejoins pas ta chambre d’hôtel avant que la nuit n’enveloppe la capitale italienne.

Rome le jour est irréelle, surnaturelle par certains côtés mais si tu veux toucher du doigt la fameuse dolce vita, cette langueur qui donne envie de te prélasser encore dehors alors il faut goûter aux plaisirs d’une balade by night.

Bien-sûr devant la Fontaine de Trevi, il y a très peu de chance pour que tu sois seul(e), c’est même un des endroits les plus touristiques de Rome quelque soit l’heure et le jour. N’empêche que ni les touristes qui mangent leur glace, ni les vendeurs de babioles lumineuses qu’ils lancent dans le ciel, ni les groupes bruyants qui s’amassent sur les marches pour aller jeter une pièce dans la fontaine, ne gâcheront la magie du lieu ainsi éclairé.

 Je te conseille également d’aller te promener dans le quartier de Monti, loin des hordes de touristes mais très animé à l’heure de l’apéritif du fait de la présence de nombreux bars. Il parait qu’au temps de la Rome Antique c’était le quartier le plus malfamé de la ville, aujourd’hui l’ambiance est chaleureuse et bohème. Au détour d’une rue, en voyant la file d’attente devant une trattoria, tu comprends qu’ici on mange bien et le menu du jour affiché sur une pancarte devant la porte ne contredit pas cette première impression.

Bars librairies, petites placettes avec parasols, rue qui monte ou qui descend…tu l’entends la chanson de Frank Sinatra dans ton oreille? parce que je t’assure que Rome est une ville pour tomber amoureux.

Je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un oeil derrière les grilles de cette boutique…c’est encore plus beau en italien le mot chocolat, non?

Toujours dans ce quartier, en prenant des chemins au hasard, je suis passée devant une église loin d’être banale alors qu’une messe se tenait portes grandes ouvertes…

Je crois que j’aurais pu passer des heures à déambuler dans ce quartier à écouter des bribes de conversation même si je n’ai pas appris cette langue, je la trouve si chantante et charmante mais malheureusement le dernier métro passe à 23h30 et pas question de le rater, l’hôtel étant situé assez loin du centre.

En arrivant près du Colisée,  un bain de foule, des caméras,  des ambulances, des policiers, des familles, des soutanes, un hélicoptère..à ce moment là j’ai aperçu une croix illuminée juste en face ….j’avais peur d’être un peu ridicule alors je n’ai pas osé demander ce qu’il se passait exactement même si je me doutais bien que cela avait un rapport avec le Vendredi Saint (en allumant la télé le soir même j’ai vu le pape dans le même décor et j’ai compris l’agitation)

Bien entendu la station de métro était fermée pour raison de sécurité… ça a été un excellent prétexte pour prolonger encore un peu cette découverte nocturne de Rome empreinte de magie….

Et toi, ta ville elle est belle la nuit? (Richard Bohringer sors de ce corps)

 

Pin It