Tag

meubles

Browsing

Un îlot dans ma cuisine !

En matière de cuisine, je me suis embourgeoisée (qui a dit « et pas qu’en cuisine »?). J’ai connu ce qu’on nomme de manière euphémique une kitchenette qui se résume dans la réalité à un bac, deux plaques électriques et avec un peu de chance un placard sous l’évier. J’ai vécu des périodes à Paris sans four et aujourd’hui en y repensant, je me demande comment cela était possible (en tous cas je ne me nourrissais pas de gâteaux ). En arrivant…

La chambre de leurs rêves …

Quand j’ai vu cette vidéo d’une petite fille qui casse sa chambre en intégralité ,  j’ai été partagée entre l’effroi et une certaine jubilation : – l’effroi parce que si mon fils saccage sa chambre de cette façon, je crois que j’aurais du mal à garder mon calme – jubilation parce que t’as vu son papier peint à la fillette? je comprenne que ça la soulage de l’arracher ! Et si on demandait aux enfants à quoi ressemble la chambre…

Ikea by night : glop, pas glop

Dis-moi j’ai comme l’impression que j’ai un peu délaissé ces temps-ci, mon petit glop/pas glop chéri…rien de telle qu’une virée Ikéa entre sœurs pour réparer cet oubli : Glop : pour les employés c’est peut-être pas top mais pour les gens qui ont des horaires de bureau, les ouvertures en nocturne d’Ikéa c’est top. Le parking est quasiment désert, il n’y a pas d’embouteillages comme le week-end. Pas glop : mince, me dit ma sœur, t’as vérifié que c’est bien…

J’en ai rêvé, Ikéa l’a fait !

Malgré mes rêves de voyage à l’autre bout du monde, mon goût pour les macarons Pierre Hermé scandaleusement chers, je suis une fille simple. Au retour de vacances, je trouve le nouveau catalogue Ikea 2011 dans ma boîte aux lettres et voici que je frétille de partout, me réjouissant à l’avance du moment où je le feuilletterai tranquillement sur mon canapé ou dans mon lit.Mais qu’est-ce qui me plait tant dans ces 380 pages de meubles et d’articles utiles ou…

A m’assoir sur un banc cinq minutes avec toi

Ben vas-y sur ton banc parce que vu les mauvais traitements qu’on m’inflige dans cette famille, je suis à deux doigts d’appeler le numéro vert S.O.S canapés. Au départ, tu te souviens? tu me couvais du regard, tu me protégeais avec un plaid, tu t’asseyais sur moi avec délicatesse. Lors de ta première grossesse, les choses ont commencé à se dégrader. Tu m’as squatté régulièrement pour la sieste et la nuit et j’ai du prendre sur moi pour supporter le…

Pin It