Tag

meubles

Browsing

En matière de cuisine, je me suis embourgeoisée (qui a dit « et pas qu’en cuisine »?). J’ai connu ce qu’on nomme de manière euphémique une kitchenette qui se résume dans la réalité à un bac, deux plaques électriques et avec un peu de chance un placard sous l’évier. J’ai vécu des périodes à Paris sans four et aujourd’hui en y repensant, je me demande comment cela était possible (en tous cas je ne me nourrissais pas de gâteaux ).

En arrivant à Lyon, la cuisine, à l’image de l’appartement, a changé de dimension mais il était toujours impossible de manger dedans. Enfin lors de mon dernier déménagement, bien que locataire, je me suis lancée dans le montage en kit d’une cuisine Ikéa (depuis ce jour là les voisins ne m’adressent plus la parole) histoire de ne pas cuisiner ou dîner par terre.

A l’époque, j’imaginais déjà un ilot central sur lequel je pouvais poser bols, saladiers, robots et ingrédients comme dans les émissions de cuisine ou les séries américaines…dans la réalité,  je me suis contentée d’un plan de travail contre le mur mais dans ma tête la cuisine idéale, je la vois comme ça :

avec un meuble dédié uniquement à la préparation des plats

avec un frigo américain

avec des tabourets autour

avec des roulettes sous le ilot car pour le ménage c’est plus pratique

Et toi, ta cuisine elle ressemble à quoi?

Quand j’ai vu cette vidéo d’une petite fille qui casse sa chambre en intégralité ,  j’ai été partagée entre l’effroi et une certaine jubilation :

– l’effroi parce que si mon fils saccage sa chambre de cette façon, je crois que j’aurais du mal à garder mon calme

– jubilation parce que t’as vu son papier peint à la fillette? je comprenne que ça la soulage de l’arracher !

Et si on demandait aux enfants à quoi ressemble la chambre de leurs rêves, ça donnerait quoi ?

C’est chouette, non? eh bien tous les objets et meubles viennent de la boutique déco de la Redoute ! Je la  feuillette assez régulièrement car j’apprécie leur gamme d’objets ethniques à des prix qui correspondent à mon budget.

Maintenant que tu meurs d’envie de relooker la chambre de tes enfants ou la tienne, sache qu’en ce moment il y a 10 000 euros de meubles et de décoration à gagner sur le site de la Redoute en postant une vidéo de ton enfant racontant la maison de ses rêves…je suis sûre qu’ils ont plein d’idées et que tu seras la première surprise.

Et toi, la chambre de tes rêves tu l’imagines comment?

 

Billet sélectionné dans le Top Déco Hellocoton

Dis-moi j’ai comme l’impression que j’ai un peu délaissé ces temps-ci, mon petit glop/pas glop chéri…rien de telle qu’une virée Ikéa entre sœurs pour réparer cet oubli :

Glop : pour les employés c’est peut-être pas top mais pour les gens qui ont des horaires de bureau, les ouvertures en nocturne d’Ikéa c’est top. Le parking est quasiment désert, il n’y a pas d’embouteillages comme le week-end.

Pas glop : mince, me dit ma sœur, t’as vérifié que c’est bien ouvert au moins aujourd’hui?

Glop : une fois dans le magasin, la bonne impression de départ se confirme, pas de foule. Je peux faire semblant de cuisiner sur les ilots de mes rêves, me vautrer dans les énormes canapé qui, chez moi, seraient tâchés par des petites mains pleines de petits suisses/ feutres/ pâtes à modeler tandis que ma sœur se prend pour Gaby dans Desperate Housewife en ouvrant les immenses penderies.

Pas glop : l’ennui avec Ikea c’est qu’ils sont tellement fortiches pour agencer leurs meubles que tu penses qu’en achetant la bibliothèque Billy et le fauteuil Poang, ton salon va ressembler à celui que tu as sous les yeux…et puis installés chez toi, l’effet est un tout petit différent )

Glop : cette fois, je suis organisée…ou raisonnable…je suis venue avec ma liste, histoire de ne pas repartir avec tout un tas d’articles vus en cours de route.

Pas glop : reconstituer un lampadaire relève de l’exploit…avec ma sœur on joue à chaud-froid dans l’espace luminaire…pied Rood je l’ai…l’ampoule Sparsam aussi…ah non attend toutes les ampoules s’appelle comme ça et moi il me faut la E27…euh en fait faut habiter à côté d’Ikea ou on la trouve partout cette ampoule?

Glop : en une heure, les achats sont terminés…pas de file interminable devant les caisses

Pas glop : on décide de s’arrêter à l’épicerie avant de sortir du magasin mais on a l’impression que les étalages sont spécial « problème de transit intestinal » …pain complet, biscottes aux fibres…

Glop : nous sommes des aventurières, nous décidons de goûter aux wraps au renne séché…bon par sécurité on en prend aussi au saumon fumé…

Pas glop : les wraps sont plutôt bons mais le goût du renne n’est pas franchement reconnaissable

Et toi, ton dernier achat Ikéa c’est quoi?

Malgré mes rêves de voyage à l’autre bout du monde, mon goût pour les macarons Pierre Hermé scandaleusement chers, je suis une fille simple. Au retour de vacances, je trouve le nouveau catalogue Ikea 2011 dans ma boîte aux lettres et voici que je frétille de partout, me réjouissant à l’avance du moment où je le feuilletterai tranquillement sur mon canapé ou dans mon lit.

Mais qu’est-ce qui me plait tant dans ces 380 pages de meubles et d’articles utiles ou décoratifs qui se retrouvent dans une grande majorité de foyers français, italiens, belges, suédois?

– Tu remarqueras que les intérieurs non seulement sont super bien aménagés par rapport à la surface, aucune perte de place, mais aussi bien rangés tout en étant vivant…pas de paire de chaussures qui traînent dans l’entrée, pas de corbeille à linge qui déborde, pas d’enfants qui déménagent toute leur chambre dans le salon, pas de tornade dans la cuisine quand Monsieur s’est mis aux fourneaux…déjà c’est très reposant )

les habitants de la planète Ikea ont l’air extraordinairement sereins, hors de la pression des emplois du temps, ils sont lascifs sur des canapés moelleux, toujours souriants (limite ils surjouent les gars), épanouis dans leur cuisine super fonctionnelle avec des plans de travail immenses, rassemblés autour d’une grande table (tu remarqueras qu’ils mangent rarement dans leur cuisine) toujours rectangulaire comme s’ils étaient en train de refaire le monde et scoop dans le dernier catalogue d’Ikea le Ikéen n’est pas forcément blond aux yeux bleus mais latino  (voir pages 30-31), afro-américain (pages 110-111) ou asiatique (pages 170-171)

– tu sais qu’ils sont très forts quand même ces suédois car limite ils me font aimer l’hiver et ses rigueurs avec leur salon méga confortable avec cheminée, leurs plaids en veux-tu en voilà, leurs gros rideaux, leur tapis moelleux (c’est une plaie pour les nettoyer dans la réalité mais là sur la photo tu t’imagines juste pieds nus ), leur fauteuil club doublé de coussins., leurs bougies allumées pour un éclairage tout doux ..ça s’appelle créer un cocon )

– les ikéens sont tous de grands lecteurs si tu en juges par la taille de leur bibliothèque, leurs murs couverts de rayonnages, leurs livres disséminés dans toutes les pièces et en plus à en juger par le nombre de placards dans leur cuisine, leur étagère à épices, leur robot prêt à tourner ils aiment cuisiner …ça s’appelle créer un sentiment d’identification )

– malgré des noms de produits souvent imprononçables, tu ne te sens pas en terre inconnue…année après année, tu retrouves les classiques comme de vieux amis, la fameuse étagère Billy ou le fauteuil Poäng revus au goût du jour

– autant les prix du catalogue de la Roche Bobois  te confirment définitivement que tu ne pourras jamais t’offrir ce genre de meubles, autant le catalogue Ikéa te laisse espérer qu’avec un budget pas démentiel tu vas pouvoir redonner une seconde jeunesse au salon ou changer l’ambiance de ta chambre

– les travailleurs à domicile sont-ils en sur-représentation sur la planète Ikéa? en tous cas ils ont tous des coins bureaux douillets et intimes …forcément je m’y vois déjà )

Le lendemain, j’ai accroché tous les tableaux qui attendaient dans un placard depuis des mois, ça aussi c’est l’effet Ikéa )

Et toi, Ikéa tu en as chez toi? un peu, beaucoup, pas du tout?

Ben vas-y sur ton banc parce que vu les mauvais traitements qu’on m’inflige dans cette famille, je suis à deux doigts d’appeler le numéro vert S.O.S canapés.

Au départ, tu te souviens? tu me couvais du regard, tu me protégeais avec un plaid, tu t’asseyais sur moi avec délicatesse.

Lors de ta première grossesse, les choses ont commencé à se dégrader. Tu m’as squatté régulièrement pour la sieste et la nuit et j’ai du prendre sur moi pour supporter le surpoids.

Avec l’arrivée du bébé, les premières tâches sont arrivées : biberons qui gouttent, renvois, accidents de thé…

Aujourd’hui ton fils joue au rodéo avec moi quand tu as le dos tourné, je vois arriver tes fesses à vitesse TGV…parfois tu me frottes sans aucun ménagement ni aucune douceur..du coup pour me venger, je laisse de belles auréoles…

J’ai bien compris que tu songes à ma fin de vie...un entrepôt d’Emmaüs…et tout ça pour quoi? un canapé simili cuir plus grand, plus confortable et convertible…faudra pas te plaindre si je m’affaisse complètement…difficile dans ces conditions de garder le moral…

Et toi, ton divan tu rêves de le jeter ou c’est ton second lit? et si tu as un canapé avec un bon rapport qualité-prix, je veux bien tes bonnes adresses (euh la Roche Bobois tu oublies tout de suite…ou le jour où je gagnerai au loto)

Edit 1 : aucune participation pour le concours Le calendrier Miss Zen..la trousse de beauté avec plein de produits ne t’intéresse pas? Je propose de repousser la date limite de participation à vendredi prochain 27 novembre car visiblement le délai est trop court pour certaines…je suis sympa, hein ?

Ceci est ma participation au défi photo de Virginie B.

Pin It