Tag

ménage

Browsing

Je ne sais pas si je suis à classer dans la catégorie maniaque mais en tous cas, j’aime avoir un appartement relativement propre et rangé. Là où d’autres voient de la fantaisie, se retrouvent dans leur bordel, j’ai la main qui me démange et je ne peux pas m’empêcher de remettre de l’ordre. Comme je viens de passer un week-end à consacrer beaucoup trop de temps à cette activité, mes enfants s’évertuant à remettre du désordre là où je viens juste de passer, j’ai pensé que je pourrais les proposer temporairement à la location pour toutes celles et ceux qui ont un appartement, une maison tellement impeccable qu’elle manque de vie ou ressemble à un intérieur de magazine déco.

Prestations à la carte :

– transformez votre salon en annexe de chambre d’enfant

– décorez vos vitres avec des traces de doigts ou de bave

– avant / après spécial cuisine (prévoir un repas avec viennoiseries / aliment qui s’émiette, ou difficile à attraper et qui finit sous la table)

– atelier  pâte à modeler sur moquette

– partez à la recherche de toutes les petites pièces de playmobil tombées entre les coussins du canapé ou sous celui-ci

– créez une mini-inondation dans votre salle de bain, une tornade dans une des chambres (effet garanti en peu de temps)

– forfait petit poucet : retrouvez les traces de pâte à tartiner dans toute votre maison (interrupteur, portes, sièges…occupation garantie )

– option « je fais rien que des bêtises » : feutres sur votre housse de couette (feutres lavables fournis), craie sur les meubles…faites confiance à leur imagination !

Devis à la demande, tarif dégressif selon temps souhaité , possibilité d’envoyer en extra l’homme, bordélique ceinture noire )

Scènes de ménage

Pourquoi l’homme playmobil devrait se contenter de descendre les poubelles ?



….et de faire les courses une fois par semaine ?



alors que la femme playmobil passe des heures dans sa buanderie ?



« tu commences facile, je t’ai mis que des serviettes de toilette… »



« Tu préfères passer l’aspirateur ou la serpillère maintenant que tu es chaud? « 

et chez toi, qui fait quoi?

Gérard Louvin présente Abba la saleté

Mamma mia (à chanter sur cet air si tu ne t’en souviens plus)

s’il était à moi

ma ma cet aspirateur là

Mamma mia

s’il était à moi

je ne le quitterais pas


Gimme gimme gimme (à fredonner ainsi)

un LG s’il te plait

et une femme de ménage

tant que tu y es

Gimme gimme gimme

un LG s’il te plait

pour chasser la poussière

exit le balai


(sur cette mélodie)

Oh tu peux rire

te moquer

de mes rêves ménagers

mais avec lui

dans les mains

je suis une Dancing Queen


Je crois que Kamel Ouali et Dove Attia peuvent aller se rhabiller, n’est-ce pas Mère Joie?  …

Jamais mon amoureux n’a eu la mauvaise idée jusqu’à présent de m’offrir un appareil d’électro-ménager. On aurait brûlé nos soutiens-gorge en mai 68, revendiqué le droit de travailler, lutter pour l’égalité salariale homme-femme (c’est pas gagné) pour être renvoyée à nos balais et nos fourneaux? Et puis, à la maison, monsieur n’est pas du genre à mettre les pieds sous la table en rentrant. Même s’il est loin d’être un fanatique du ménage, qu’en la matière il a toute une gamme d’excuses très élaborées mais peu crédibles, qu’il a une conception du rangement assez étrange, il aide, il met la main à la pâte, il prend sa part du fardeau ménager.

Admettons tout de même que cette année, pour la fête des mères, il tente le coup sous prétexte que je suis très sexy quand je suis en colère. En profiterait-il pour acquérir ENFIN la machine à pain dont il rêve depuis sa commercialisation, un peu comme lorsqu’on offre le dernier roman de Douglas Kennedy à sa belle-mère en espérant le récupérer très vite par la suite? Il s’amuserait deux ou trois fois avec, achèterait toutes les farines existantes et possibles puis décrèterait que rien ne vaut une baguette pas trop cuite et la machine à pain finirait à côté du robot qui demande une agrég de maths pour la moindre utilisation.

A moins qu’en futur papa prévenant, il m’offre une machine à café nespresso en prévision des nuits blanches de septembre et pour conjurer le sort qu’on lui a lancé concernant les cafetières à dosettes (il a failli finir électrocuté par une tassimo qui, au moment du branchement, a craché une boule de feu et aujourd’hui le numéro de série de sa senseo est rappelé par Philips pour cause de brûlure possible). Sauf que la nespresso sans George et son « what else« ? a peu de chance de susciter beaucoup d’enthousiasme chez moi.


Non s’il voulait voir mon œil briller, ma bouche s’extasier et ma voix partir dans les aigus, il faudrait qu’il m’offre l‘irobot, l’aspirateur roomba 530 qui, parait-il, fonctionne tout seul c’est à dire détecte comme un grand la saleté, la poussière et les miettes (mais malheureusement ne grimpe pas encore sur les canapés), est tout petit et  léger (le mien traîne souvent au milieu du salon vu le nombre de fois où je le passe et le poids qu’il pèse), est mince (il se faufile sous les lits et peut-être sous le canapé sans que mon dos ne morfle) et sans fil…Ne plus avoir à le brancher et à débrancher au fur et à mesure des pièces, ne plus avoir à se pencher, à tirer sur le fil ou à enjamber certains meubles avec la bestiole à bout de bras, quel pied ! je me demande juste s’il est aussi impitoyable que moi ?

Alors qui sait, peut-être que je prendrais goût aux cadeaux du rayon électroménager et que je lui demanderais pour Noël la version « fer à repasser » du irobot )

Ce billet est ma participation au concours d’Electroménagère, un concours pour dire merçi  !

Pin It