Tag

marcolini

Browsing

Hello les petits clous (non je n’ai même pas regardé l’émission les 40 ans de TF1 vendredi soir mais j’ai vu passer les tweets), à part mes allers retours pour mes cours de danse et de zumba, je n’ai guère mis le nez dehors cette semaine. Dimanche dernier, j’étais à Gand pour un très chouette week-end avec d’autres blogueurs et instagramers. Je trie mes 300 photos (j’en jette la moitié )) et je vous raconte ça bientôt !

20150201_082022un aperçu du délicieux petit déjeuner de l’hôtel Marriott où j’étais à Gand
et ma participation au défi de Ma dont le mot de la semaine était pain

Comme je suis du genre à faire toujours dans la demi-mesure, j’ai écouté au moins 10 fois cette semaine le premier album d’Yseult. Face à cette compulsion musicale, mon fils fuit systématiquement dans une autre pièce (mais vient de découvrir Encore un matin de JJG et aime beaucoup …tout n’est pas perdu )). Quant à ma fille, elle connait pour une enfant de 5 ans une quantité de chansons non enfantines par cœur assez impressionnante et  ça m’arrange car 5 minutes d’Henri Dès et j’ai envie de sauter par la fenêtre. Je voulais vous mettre une vidéo de la chanteuse mais c’est un peu comme lorsqu’on entre dans un magasin pendant les soldes et qu’on ressort avec un vêtement de la nouvelle collection, les chansons que je préfère ne sont pas en clip. Bref si vous en avez l’occasion, allez écouter Blanche, Le plus beau des astres ou J’aime quand tu me mens qui sont mes morceaux préférés.

 A part ça, vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram alors que les concours sont rares sur le blog et ailleurs et je voulais profiter de ce rendez vous pour vous dire un énorme merci.

 Les requêtes google concernant les jambes moches suite aux articles que j’y ai consacré ne tarissent pas (merci je me sens moins seule). Je n’ai malheureusement pas d’autres infos à vous livrer à ce sujet, si ce n’est que cette année j’ai renoncé aux bottes et à la torture consistant à essayer des dizaines de paires dans lesquelles mes mollets refusent de rentrer avant d’aller chialer à la maison (si vous avez le budget il reste toujours DUO en ligne). J’ai renoncé à plein d’autres choses vestimentairement parlant, complexée un jour complexée toujours je crois.  Peut-être devrais je ouvrir un blog mode dont la thématique très pointue serait : comment s’habiller féminine quand on a des jambes vilaines ? je vais chercher un financement pour la garde robe et je vous tiens au courant : )

En parlant rondeur, je suis tombée sur un article annonçant que la marque Swinsuits for all vient de lancer la campagne #CurvesinBikinis sur les réseaux sociaux. Dans la pub, on voit Ashley Graham, top américaine, qui fait, parait il une taille 46 (?) parfaitement répartie dans son bikini noir (quand on mesure 2m ça aide et ses jambes sont parfaites en passant) alors que les hommes s’affolent à sa vue.

L’article -publiée dans Femme Actuelle- conclut, je cite  » Le ton est donné : cette année, on s’aime comme on est !  » avant d’insérer juste après la vidéo, une pub pour le régime du magazine Régime et plaisir et inviter les lectrices à faire leur bilan minceur et calculer leur IMC… ironique n’est-il pas ? )

J’espère que les chocolats en forme de cœur de Pierre Marcoloni imaginés à l’occasion de la Saint Valentin (mon top 3 : caramel au beurre salé, citron et passion) sont autorisés dans ce régime parce qu’avec leur coque croquante et leur intérieur fondant, ce serait dommage de s’en priver. Ils m’ont inspiré quelques scènettes playmobil (je vous laisse deviner la légende si vous ne me suivez pas sur Instagram où j’ai posté une dizaine de photos avec un coeur chocolaté) dont voici quelques unes :

20150125_14423820150125_14385120150125_13292220150125_13331720150125_143625

M’est avis que malgré le mot « plaisir » on n’a pas le droit à une part de cake au chocolat noir (qui m’a valu un commentaire signé Philippe Continici, cette recette étant sa recette) ultra fondant.

Sur ce, je vous souhaite une bonne moité de week-end, une bonne semaine voire même de bonnes vacances pour ceux qui en ont : )

 

 

 

La première fois que j’ai goûté des scones, j’étais dans un salon de thé à Hereford, petite ville anglaise située pas très loin de Birmingham et ils étaient servis avec de la clotted cream et de la confiture de fruits rouges. Depuis j’ai eu l’occasion d’en déguster à nouveau, d’en préparer aussi mais mes derniers essais se sont soldés par des échecs. Mes scones ne gonflaient plus. C’est avec une certaine appréhension que j’ai retenté le coup suivant à la lettre la recette donnée dans Un goûter à Londres.

Pour une douzaine de scones

55 g de beurre demi-sel en dés
250g de farine
1 cuillère à soupe de levure chimique
1 cuillère à soupe de sucre
une grosse pincée de sel
150 ml de lait et un oeuf battu.

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre four à 200°. Tamisez ensemble la farine, la levure, le sucre et le sel et mélangez bien. Ajoutez le beurré en dés en malaxant avec les mains jusqu’à l’obtention d’une mélange sableux. Faites un puits dans la pâte, versez le lait et travaillez la pâte à la main jusqu’à l’obtention d’une boule. Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte pour former un disque de 3 à 4 cm, découpez des scones à l’emporte pièce et déposez les sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson.

Badigeonnez chaque scone d’œuf battu et mettez au four entre 10 et 12 minutes. Les scones doivent être légèrement dorés. Dégustez les quand ils sont encore tièdes à l’heure du thé ou pour le brunch.

Le geste qui sauve vos scones

Ne pétrissez surtout pas votre pâte au moment de l’étaler et respectez bien l’épaisseur. Non seulement je travaillais trop ma pâte mais en plus je l’étalais finement, voilà pourquoi mes scones ne gonflaient pas.

Verdict ? quel bonheur de retrouver le goût des scones made in England. J’ai eu la chance de les déguster avec la confiture de framboises de Pierre Marcolini sans conservateur, avec moins de 20% de sucre et une saveur acidulée parfaite avec la clotted cream!
Inutile de préciser que les scones ont eu une durée de vie courte. Au quatrième englouti par le fiston, j’ai compris que je pouvais faire une croix sur le repas du soir )

NB :  la clotted cream a une texture entre crème fraîche et chantilly et se trouve à Little Britain, l’épicerie anglaise à Lyon.

Merci à Pierre Marcolini pour ses délicieuses confitures, celle à l’orange m’a surprise par sa douceur malgré le peu de sucre qu’elle contient.

Les chocolatiers ne se contentent pas d’user de leur imagination pour les fêtes et les grandes occasions…certains déclinent leur création selon les saisons et c’est le cas de Pierre Marcolini qui nous propose une collection été qu’il a appelé gamme pastel, des bouchées à conserver au frais avec un coeur fruité très peu sucré et une fine coque de chocolat blanche ou noire.

Citron vert enrobage chocolat blanc, fruit de la passion en version noire ou blanche, mangue ou yuzu avec un enrobage chocolat blanc, encore une fois on ne sait que choisir.


Regarde-moi dans les yeux et jure moi que non cela ne te tente pas du tout car il fait trop chaud )

Leur weekly chocolate :

Fais belle la casa et sa sieste chocolatée

Virginie B et son tea time

Lucky Sophie et ses mini-gourmandises

Chocophile et ses dragées au chocolat

Arwen et ses bijoux gourmands

L instinct des thés et son tiramisu

 

 

 

 

Pin It