Tag

maladroite

Browsing

Certaines personnes arrivent à travailler avec la musique à fond, la télé en marche, les enfants qui jouent dans la même pièce…pas moi. Du coup, quand j’ai vu un bureau à tout petit prix à Ikéa, j’ai décidé de l’acheter pour l’installer dans la chambre et m’isoler un peu à certains moments critiques où j’ai vraiment besoin de calme.

Le carton est resté dans l’entrée une semaine et puis profitant d’une plage de temps libre inespérée, je me suis lancée dans son montage, croyant naïvement que l’affaire serait pliée en 20 minutes. J’avais juste oublié un détail : j’ai deux mains gauches.

Quand j’ai ouvert le carton et que j’ai découvert le nombre de pièces, mon enthousiasme initial a subi un léger coup de canif.

Etape numéro 1 : tout bon bricoleur compte le nombre de pièces quitte à partir à la quincaillerie s’il s’aperçoit qu’il manque une vis. N’étant pas dans cette catégorie, je me suis contentée de pester en découvrant la grosseur du sac contenant tout ce que j’étais sensée visser.

Etape numéro 2 : tout bon bricoleur a un CAP « lecture de mode d’emploi« , option « pas de légende« . Pour ma part, j’ai cherché vainement la moindre phrase d’explication, le plus petit mot qui m’aurait guidé et je n’ai surtout pas feuilleté la brochure en entier…car j’aurais découvert qu’il y avait 16 étapes.

Etape numéro 3 : le vrai bricoleur travaille dans une pièce, seul et tranquille. J’ai tenté pour la troisième fois de chasser les enfants de l’endroit où je m’étais installée.

Etape numéro 4 : le bon bricoleur ne se trompe jamais dans l’assemblement des différentes pièces car il SAIT lire un mode d’emploi. Je me suis soudain aperçue que j’avais emboîté deux morceaux de bois qui n’auraient pas du l’être.

Etape numéro 5 : alors que le vrai bricoleur avance à un rythme régulier, je me suis retrouvée à revenir en arrière et à pester. La voiture rend agressif la plupart des gens, moi c’est le bricolage.

Etape numéro 6 : l’idée de tout planter m’a traversé l’esprit mais laisser un amas de planches en plan ça aurait fait désordre.

Etape numéro 7 : le bon bricoleur appelle son fils pour lui montrer combien ce qu’il est en train de faire est facile (et rigolo !). Moi c’est mon fils qui est venu me voir pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

Etape numéro 8 : le pro du bricolage ne visse jamais rien dans le vide..

Etape numéro 9 : à ce moment là, pour me donner du courage probablement, j’ai tourné les pages du mode d’emploi pour voir si j’avais bientôt fini…c’était une mauvaise idée.

Etape numéro 10 : les enfants ont choisi cet instant pour débarquer avec toutes leurs peluches pour un spectacle…si je te dis qu’ils ont été mal accueillis, tu comprends?

Etape numéro 11 : j’ai du allumer la lampe, la nuit commençait à tomber dehors…le bon bricoleur, lui, aurait sûrement décapsulé une bière en regardant le travail fini.

Etape numéro 12 : au moment où je suis arrivée à la dernière étape, j’étais plus soulagée que ravie.

Etape numéro 13 : quand j’ai retourné le bureau sur le sol, j’ai prié pour qu’il ne s’écroule pas.

Etape numéro 14 : je me suis dit que j’allais éviter de tester sa résistance en m’asseyant dessus.

Etape numéro 15 : le bon bricoleur a utilisé toutes les pièces présentes au début du montage. Je me suis retrouvée avec trois visses en trop.

Etape numéro 16 : le vrai bricoleur se vantera plus tard d’avoir monté le meuble en 5 minutes…je me contenterai de dire « c’est moi qui l’ai fait » )

Et toi, tu te débrouilles en bricolage?

Pin It