Tag

magazine féminin

Browsing

Prochainement dans la revue Causette, une nouvelle rubrique :


Tu veux garder la forme mais le sport te file de l’urticaire, tu raffoles des desserts mais ta ligne un peu mois, tu rêves d’un corps plus ferme mais tu manques de temps, tu voudrais faire rimer gourmandise et légèreté….notre duo de chic et de choc est là pour toi chaque mois : Virginie B. teste les machines dernier cri, les activités physiques les plus funs et partage toutes ses impressions et ses conseils. Avec elle, tu n’auras plus aucune excuse !

Et parce qu’après l’effort, vient le réconfort, Chocoladdict, qui ne se déplace jamais sans son cahier de recettes, rencontre tous les mois les plus grands chefs et leur demande leurs secrets pour des desserts divins mais légers….le plaisir sans les calories, elle te prouve que c’est possible. Ce mois-ci, Pascal Pochon, chef pâtissier aux thermes de Saint Malo, a bien voulu partager sa recette de Crémeux aux fraises :

Alors Océane, tu nous embauches?

Il ne sera point question de bébé prématuré mais de billet hebdomadaire publié deux jours avant le jour habituel  puisque belle-maman débarquant dans l’après-midi, je suspends toute activité virtuelle pendant quelques jours parce que 1) c’est pas très poli de squatter l’écran quand on a des invités 2) je n’ai pas du tout envie que belle-maman lise mon blog. Bref voici le traditionnel glop/pas glop !

Glop : pour les lyonnais(es), à la recherche d’un salon de thé,  je vous recommande la langue de chat . Ici pas de napperons en dentelle, pas d’ambiance british (quoique j’aime bien aussi), pas de mémés super sapés mais des grands canapés, une bibliothèque, un peu comme si on était chez quelqu’un. Pas mal de thés vert à la carte et quelques gourmandises pour les accompagner, la spécialité de la maison étant les pancakes. J’ai été incroyablement raisonnable (pour une fois) alors que Gromit59 profitait de sa ligne de mannequin pour s’envoyer un crumble aux pommes )

Pas Glop : c’est reparti comme tous les ans avec l’arrivée du printemps, tous les magazines féminins font leur couverture et leur dossier spécial minceur (et pourquoi s’en priveraient-ils, ça se vend très bien ?). Ben oui on a passé l’hiver à manger des raclettes, des tartiflettes et autres trucs qui tiennent au corps pour lutter contre le froid et maintenant on pleure en essayant le maillot de bain pour nos vacances d’été. Par pure curiosité, j’ai feuilleté le numéro de Elle consacré à nos kilos superflus (illustré par des filles à la plastique de rêve…traduire ce à quoi nous ressemblerions si seulement nous faisions preuve d’un peu de bonne volonté bon sang) et rien de nouveau sous le soleil malgré ce qu’ils essaient de nous faire croire. Des crèmes pour la cellulite, un régime soit-disant plaisir (on ne doit pas avoir la même définition du plaisir) et des exercices de gym pour raffermir tout ça. C’est à ce moment là qu’un collègue lisant par dessus mon épaule (j’étais en pause) me déclara que ce genre de filles n’était pas du tout son genre rapport à sa poitrine…plate! ….je résume : mince, ferme de partout mais avec 90 de poitrine, c’est pas gagné moi je vous le dis )

Glop : emportée par l’enthousiasme du beau temps qui s’est rafraîchi depuis, j’ai craqué pour une veste a-do-ra-ble pour le chérubin trouvé à Orchestra. Quand je l’ai montré au principal intéressé en rentrant, il a voulu la mettre sur le champ, sur son pyjama et nous a fait carrément un défilé de mode en se regardant devant la vitre sous toutes les coutures l’air très content de lui….serait-il aussi coquet que sa maman?

Pas glop : en 2008, une personne meurt toutes les 10 secondes du sida dans le monde …et pendant ce temps là, le Pape balaie en une phrase des années de travail de prévention dans les pays en voie de développement. Même si j’espère que les cathos français sont plus modernes que le discours officiel, on ne le redira jamais assez « Sortez couvert » !

Glop : souvenez-vous, il y a quelques semaine de cela, je lançais dans cette rubrique, un chantage affectif en direction de quelqu’un qui se faisait pour le moins désirer pour ramener sa fraise sur Lyon…visiblement l’intéressé a été sensible à mes arguments puisqu’il va ENFIN me faire l’honneur de sa visite en juin prochain. Elle est pas belle la vie?

Pas glop : on en voit sur tous les étals de marché et même sans être enceintes, on en a envie…je veux parler des fraises ! mais je vous invite à lire ce billet sur les fraises d’Espagne et peut-être aurez vous la patience d’attendre que les fraises soient de saison pour en acheter, même si vous en avez ras-le-bol des pommes )

Glop : Hier midi en revenant de ma pause déjeuner, j’ai trouvé sur mon bureau une belle boîte Ladurée avec des macarons dedans…et c’était même pas mon anniversaire ! deux collègues de bureau m’ont fait ce cadeau juste pour me faire plaisir, c’est chouette, non?

Glop : Demain soir, sortie à deux pour aller écouter un chanteur français en concert sur Lyon…je vous raconte tout ça en détail la semaine prochaine…

Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de semaine et vous dis à très bientôt !

Les horoscopes dans les magazines ou journaux je ne les lis pas….surtout s’ils m’annoncent des mauvaises nouvelles )..parce que sinon ça ne mange pas de pain, c’est un peu le coaching pour les pauvres.

Démonstration avec un exemple trouvé dans la presse féminine concernant mon signe et combinant voyance et astrologie  (deux fois plus de réjouissances) avec mes commentaires entre parenthèses:

Voyance
Côté public
Voici venu le temps des défis et de sortir du convenu (exemple typique de phrase qui convient à tous étant donné qu’on a toujours l’impression d’avoir une vie un peu trop conventionnelle, plan-plan et qu’on aimerait exprimer un peu plus son grain de folie)

D’abord : besoin d’indépendance, doublé parfois d’un besoin de reconnaissance (euh vous en connaissez beaucoup des gens qui n’ont aucun besoin d’un minimum de reconnaissance professionnelle ou perso et qui réclame de la dépendance?)
La Vierge a toujours l’impression d’être un peu bridée (même que ça s’appelle les conventions…ben oui je sais bien que je ne peux pas débarquer dans le bureau du dirlo en dansant la samba pour lui faire mes adieux AVANT d’avoir gagné au loto) : elle a besoin, de temps en temps, de ruer dans les brancards (en gros de temps en temps je pète un câble…encore une fois comme tout le monde sauf ceux qui sont sous marijuana en intraveineuse)
Certaines pourraient se lancer avec profit dans l’écriture ou les métiers de l’image (on m’aurait dit que j’allais me réorienter vers dame-pipi, huissier, trader ou employée dans un abattoir tout de suite cela aurait été moins excitant)

Côté privé
Débarrassez-vous des vieilles pudeurs (vieille peau toi-même!). Un besoin de dialogue peut se manifester (scoop : dans un couple, il faut communiquer autrement que par post-it). Je conseille aux partenaires d’être à l’écoute, sous peine d’engendrer des souffrances (ça s’appelle enfoncer des portes ouvertes et c’est énoncé comme si c’était un conseil en or!)
Besoin de maternité pour certaines (vu le public visé par la magazine pas de grand risque en énonçant ce genre de phrase) ou
simplement de renouer le dialogue avec les enfants ou la famille (affirmation tellement large que chacun peut s’y retrouver)

L’astrologie
Côté public
Professionnellement vous subissez quelques blocages et cela vous oblige à aborder les situations avec plus de rigueur et de sérieux (ben oui je comprends pas quand je demande à mon boss si je peux venir à 10h et partir à 16h et être payer double, il pense que je me fous de sa gueule).
Attention aux tensions intérieures (ça existe les tensions extérieures?), coups de fatigue, angoisse et découragement (la vie quoi !)

Côté privé
Vous pourrez ressentir un besoin de solitude dû à une certaine insatisfaction (vous remarquerez l’emploi du conditionnel et de termes comme « certains » utilisés à toutes les sauces histoire de rester vague).
Vous avez l’impression que les liens qui vous unissent à ceux que vous aimez se relâchent (en gros c’est pas tous les jours la fête du slip). Pour vous consoler, vous pourriez être sensible au regard langoureux d’un bel inconnu (p’tain charmant papa, vous ici?!…en même temps le fantasme du bel inconnu est largement répandu).
Dans ces conditions, comment pourriez-vous résister? (qui a parlé de résister?). Vous avez tellement besoin d’amour et de vous sentir aimée (pas le sentiment que ce soit quelque chose de très exceptionnel, non? Lorie en a même fait une chanson!).Attention toutefois si vous êtes mariée (et pacsée c’est valable aussi? ) : votre conjoint ne vous le pardonnerait pas (chéri franchement tu n’es pas « open »). Soyez patiente ! 2010 sera une année importante côté amour (ah bon? le chéri aura accepté le bel inconnu?…en même temps ça coûte rien de parler de 2010, d’ici là on aura tous eu le temps d’oublier cette prévision astrologique)

Bon ben je crois que je suis prête pour proposer mes services au rubrique astro de la presse féminine maintenant que j’ai saisi  quelques ficelles…et vous, vous le lisez votre horoscope?

Attendu comme Plus belle la vie, les feux de l’amour, le quicky du samedi soir ou le goûter du dimanche après-midi, voici un nouveau volet de « Glop-Pas glop »

Glop : Ce soir je suis en vacances pour presque deux semaines (avec un petit jour de boulot au milieu sinon c’est pas drôle ça pourrait être réellement reposant). A moi les grasses matinées sous la couette, à moi les après-midi « je bouquine » avec un thé bien chaud, à moi les séances DVD avec boîte de kleenex à portée de mains pour pleureuse facile, à moi les plateaux repas parce qu’il y a des jours où on a tellement la flemme que même cuire des pâtes est au-dessus de nos forces, à moi les bichonnages interminables dans la salle de bains…quoi? qu’entends-je? j’aurais oublié la présence d’un perturbateur qui risque de compromettre ce programme alléchant ? Ce que vous pouvez être rabat-joie !

Pas glop : Prise de bec (cela m’arrive si rarement que c’est un événement) avec une collègue qui m’a « chauffé » avec un mail au ton 1) procédurier 2) infantilisant….parfois la forme peut-être aussi importante que le fonds…j’aurais bien grillé une clope ensuite pour me calmer mais je ne fume pas alors je me suis vengée sur les papillotes alors que je n’aime pas ça )

Pas glop : Le virus de la gastro connait des pics dans plusieurs régions dont Rhône-Alpes et on va encore mettre ça sur le dos de la dinde aux marrons pas bien digérée !) Ici l’homme ayant un abonnement régulier à ces régimes express, je croise les doigts, je touche du bois pour que cette année je ne sois pas la seule à boire ma coupette de champagne pour le 31)

Glop : Quand Marie-Claire enquête, je ne sais pas s’ils s’y mettent à plusieurs, s’ils font un brainstorming arrosé au Jurançon ou s’ils prennent des trucs illégaux mais ça donne des perles comme celle qui va suivre. Dans un article dédié aux couchers tardifs et aux moyens de récupérer fissa (je te laisse juger l’importance du sujet), après nous avoir indiqué une liste de crèmes aussi longue que les tables des lois, voici le conseil en or du magazine (mes commentaires sont en gras) :

Version grand-mère : le bain froid (ah bon nos grands-mères passaient leur temps dans le bain? je pensais plutôt qu’elles trimaient comme des dingues vu que les grands-pères en ramaient pas une).
C’est un vieux truc de naturopathe (toujours invoquer une figure médicinale, ça apporte du sérieux et de la légitimité au truc le plus bidon) pour tonifier la circulation ventrale (disons les choses moins poétiquement : les WC sont au fond du couloir), doper la bonne mine et retrouver du tonus toute la journée (3 en 1, je suis épatée).
On enfile un pull en laine avant d’entrer dans la baignoire (ce serait pas un remake d’un clip d’Adjani ça?….allez expliquer à votre gosse après qu’on doit enlever tous ses vêtements avant d’entrer dans le bain)
On fait couler l’eau froide jusqu’au nombril (ils ont pas dit si on était sensée s’assoir dans sa baignoire entre temps parce sans ça le nombril va falloir un moment avant que l’eau ne l’atteigne) et on tient 15 secondes (quel miracle on peut obtenir en 15 secondes…tu dois avoir l’air très conne tout de même dans ton eau glacée à compter tes 15 secondes)
Après il ne reste plus qu’à éliminer grossièrement l’eau avec les mains (je ne suis pas sûre de bien comprendre cette étape…en gros tu sors de l’eau non?), sauter dans son jean (ça suffit pas d’avoir un pull mouillé, le pantalon aussi?….en plus sauter dans un jean depuis la baignoire moi je ne sais pas faire….ils mettent pas de culotte à Marie-Claire?), enfiler ses chaussettes (avec des pieds trempés, j’aimerais t’y voir toi) et se réchauffer doucement (moi à ce stade, je suis encore plus de mauvais poil que lorsque j’ai vu ma sale tête due au fameux coucher tardif et je grelotte gravement)

Bref tu as un teint éclatant mais tu as chopé la crève  et c’est un glop car je trouve cela tellement idiot que c’en est drôle !

La semaine prochaine, je vous parle d’horoscope de magazine, là encore ça vaut le détour ! En attendant, je vous souhaite un bon week-end ! Courage à ceux qui n’ont pas fini leurs achats et vont se jeter dans la marée humaine des derniers jours avant Noël !

Pin It